Le moudjahid et ancien président de l'APN Said Bouhadja n'est plus    Numérisation en cours    Déjà en phase de modernisation    Un scooter propre et innovant    Escapade dans le monde des SUV    Le Bayern et Liverpool visent les 8es, Inter-Real sous pression    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Covid-19 : tout sur les tests de dépistage    Les écoles renouent avec la grève    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Les banques publiques difficilement vendables    "Ciccolini a eu la sanction qu'il mérite"    Des agriculteurs bloquent le lancement des travaux    Qualification de huit nouvelles recrues    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    énième report du procès Boumala    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Une grande bataille à mener par tous    Les Témouchentois passeront l'hiver au chaud    Les civils piégés à l'approche de la bataille de Mekele    Pierre Buyoya démissionne    Moscou accuse Washington de violer ses eaux territoriales    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    USMBA – RCR : Treize joueurs qualifiés par la LFP    EN U20 : Un stage d'une semaine à Sidi Moussa    Timimoun : Des chercheurs préparent un sommet des oasis en 2021    Le Mouloudia d'Alger à pied d'œuvre au Bénin    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Faute de bus depuis le début de l'épidémie : Les habitants de Belouta et Bouchaoui pénalisés    Blida: Trois trafiquants de psychotropes sous les verrous    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Les facteurs dopants    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    LFP - Ligue 1: Les prémices d'une saison charnière    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Le tourisme grand perdant    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    Macron provoque la tempête !    Le report de plusieurs affaires pénales intervient à "la demande de la défense des accusés"    Le juge demande un complément d'enquête    Tergiversations au Conseil de la Nation    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le chef de l'Etat inaugure la station de métro
IL SERA CE MATIN À LA PLACE DES MARTYRS
Publié dans L'Expression le 09 - 04 - 2018

Le président de la République se rend de plus belle sur le terrain pour inaugurer avec prestance et la station de métro de la place des Martyrs et la mosquée Ketchaoua mitoyenne.
La station de métro flambant neuf de la place des Martyrs, à Alger sera officiellement inaugurée aujourd'hui, par le président de la République Abdelaziz Bouteflika. Il lèvera donc d'une main sûre le rideau sur cette emblématique halte du R.E.R. algérois, d'autant qu'elle fait également office de musée qui raconte 2000 ans de l'histoire de la ville, sinon davantage, car renfermant des vestiges de l'époque ottomane, voire antique. Rappelons que les extensions des lignes du métro d'Alger entre la Grande-Poste et la place des Martyrs et entre Haï El Badr et Aïn Naâdja, finalement effectives, interviennent après la finalisation des essais techniques et de la marche à blanc. Les deux extensions permettront de doubler le nombre d'usagers du métro d'Alger qui passera de 100.000 à l'heure actuelle à 200.000 usagers, ce qui permettra de désengorger les artères de la capitale. Finalement, c'est le chef de l'Etat lui-même qui signe, désormais, le nouveau mode de mobilité dans Alger. Surtout que ces tronçons sont stratégiques à plus d'un titre, vu qu'ils donnent sur des localités très denses en population.
Ce relais du métro est d'autant plus important qu'il jouxte la séculaire mosquée Ketchaoua. Mosquée qu'aura également à inaugurer le président, car ce lieu de culte incontournable de la capitale a eu à connaître des travaux de restauration menés par un consortium algéro-turc. Et l'honneur revient finalement au président de la République, fort de ses prérogatives, de décréter son ouverture au public, et ce avec la véhémence et la grande performance qu'on lui connaît. La station de métro de la place des Martyrs revêt en outre un intérêt particulier au regard des fouilles et des vestiges archéologiques ayant été trouvés dans son périmètre sous-terrain, d'où d'ailleurs l'idée d'en faire une «station-musée». Celle-ci ne manquera pas d'enrichir un secteur déjà très riche en patrimoine historique et de susciter notamment l'intérêt du voyageur de par son cachet culturel qu'entend, bien entendu valoriser, le ministère de la Culture. Notons que des images de la station-musée de la place des Martyrs (Casbah) ont déjà été dévoilées au travers de photos inédites du designer Faouzi Louadah. Comme il avait eu à le faire lors de l'inauguration de l'opéra d'Alger le 20 octobre 2016, puis pour les travaux de la Grande mosquée d'Alger, 10 jours plus tard, voilà que le président de la République se rend de plus belle sur le terrain pour inaugurer avec prestance et la station de métro de la place des Martyrs et la mosquée Ketchaoua mitoyenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.