La marche de Béjaïa violemment réprimée    Trois terroristes abattus à Benihemidane    Installation de la nouvelle chef de daïra    Dhouibi dément tout changement de cap    Le rapport inquiétant de Crisis Group    La fin du dollar ?    Les réseaux sociaux, ce monde parallèle    «C'est un terrain déjà viabilisé»    Combats inédits entre rebelles pro-Ankara    La kamikaze avait prêté allégeance à Daesh    Prémices d'une nouvelle ère    La Mauritanie surprend, la Zambie abdique    La JS Saoura prépare Gagnoa    Saisies de pétards et autres produits pyrotechniques    Le cadre de vie des citoyens au menu du conseil de wilaya    Alerte à l'hémorragie    On est toujours le réfugié de quelqu'un    Quand il faut se reposer, il faut !    Mémoires et sens en mouvement    Mauvaise utilisation du gaz : Lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des élèves    AWEM Blida : 12 000 nouveaux postes d'emploi assurés depuis début 2018    Boufarik : Un complexe sportif à l'abandon…    24 heures    Retour à Astana avec Idleb comme pomme de discorde    Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée    Entre réforme set continuité    Projet Batigec des 1.000 logements LPA: Des «blocages» risquent de prolonger les délais de réalisation    Le cimetière des vanités    D'importantes quantités de produits pyrotechniques saisies    Affaire Salsabile: Le procès en appel reporté    Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne    MC Alger: Adel Amrouch et la triste réalité du football algérien    WA Tlemcen: Rebondir au plus vite    ASM Oran: Une situation qui ne prête pas à l'optimisme    Le wali chez les familles des victimes des inondations    Déclaration : Appel des assises internationales du journalisme de Tunis    Mouvement de protestation à la SNTF : Perturbation du trafic ferroviaire à partir de la capitale    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Démission de Ould-Abbès: Confusion au FLN    Le sens des guerres dans l'évolution du monde: L'âge nucléaire mènera-t-il l'humanité vers un monde sans guerre, un monde plus uni ?    La société civile et les partis politiques interpellent le président de la République    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Journées d'arts urbains d'Oran    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Une quarantaine de civils tués dans les frappes de la coalition US    À l'occasion du 63e anniversaire de l'indépendance de son pays : Le Président Bouteflika félicite le souverain marocain    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce que sera le parc de Ben Aknoun
PLUS D'ANIMAUX, AQUARIUM GEANT, AQUAPARC, CIRCUIT DE RAFTING, JEUX À SENSATIONS, TERRAINS DE GOLF, HÔTELS...
Publié dans L'Expression le 09 - 04 - 2018


Le P-DG du groupe SIH, Hamid Melzi
La métamorphose que va connaître ce bijou qui est à l'abandon ne fera pas de lui un endroit pour «privilégiés», mais sera accessible à tous les Algériens.
Alger récupérera bientôt son joyau! Le Parc zoologique et de loisirs de Ben Aknoun aura un nouveau visage d'ici 30 mois. Une métamorphose qui fera de lui l'un des plus beaux parcs du genre de la région, pour ne pas dire du monde.
En effet, Hamid Melzi, le directeur de la Société d'investissement hôtelière (SIH) et directeur de la Résidence d'Etat de Club des Pins, a animé, hier, une conférence de presse au Centre international des conférences (CIC) d'Alger, où il a présenté le nouveau visage qu'aura ce parc. «Devant la situation désastreuse dans laquelle est plongé le parc et pour le sauver d'une dégradation irréversible, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République a pris la décision de le confier à la SIH», a rappelé Hamid Melzi, en soulignant les trois objectifs que lui a tracés le chef de l'Etat, à savoir: protéger la faune et la flore, promouvoir les richesses naturelles, créer des espaces de loisirs et de divertissement. «Pour redonner vie à ce parc, Ia SIH a tracé un programme d'investissement des plus ambitieux. L'enveloppe qui y sera consacrée est de 59 milliards de dinars», a-t-il indiqué, non sans préciser que comme avec tous les projets de la SIH, la rénovation du parc sera financée par des prêts bancaires.
Un investissement de 59 milliards de dinars
Une enveloppe des plus conséquentes, mais qui vise à offrir aux Algériens un «Disney -Land made in bladi»...Un véritable paradis terrestre doit voir le jour dans 30 mois (délais d'études et réalisation, ndlr). La première étape de ces travaux d'Hercule sera de sécuriser les 309 hectares, devenus des terrains de débauche. Pour cela, Melzi and co ont tout simplement décidé de reconstruire toute la clôture en la dotant de ce qui se fait de mieux en matière de télésurveillance pour en faire une véritable forteresse où les Algériens pourront se détendre en toute sécurité.
Le zoo qui est à l'abandon et où les animaux sont presque tous morts sera complètement remodelé. «De nouveaux animaux viendront remplir les nouveaux habitats qui seront complètements refaits, adaptés au bien-être des animaux», a assuré Hamid Melzi.Un aquarium géant sera même ajouté. Il est aussi question de la création d'une zone de diversité biologique et des sites remarquables, d'un nettoyage et aménagement de la forêt sur 200 hectares et de la rénovation et réaménagement de la direction générale et de la cité de la Mémoire. Le parc d'attractions, lui, sera complètement refait avec de nouveaux jeux modernes, adaptés à toutes les catégories d'âges. «Il y aura même des jeux à sensations», a promis le 1er responsable de la SIH. Un rafting parc géant, comme celui que l'on voit dans les films sera aussi réalisé. Tout comme un parc aquatique des plus ludiques, il y aura également un terrain de golf de 18 trous, une zone sportive. Mais le «must» reste le centre de loisirs et de restauration pour la jeunesse. (Equipements comprenant un parc familial, une zone de vélo, de skate, et différents parcours sportifs...). Les deux hôtels Mouflon d'or et le Moncada seront quant à eux complètement réaménagés pour en faire des hôtels de luxe, gérés par le Sheraton Alger. «A travers le programme, la SIH veut faire de ce parc un lieu qui participe à inculquer la notion d'écocitoyenneté, un lieu de savoir, de découverte, d'éducation à lenvironnement et au développement durable, un lieu dédié à la détente, aux sports et aux loisirs», a insisté un Melzi qui est persuadé de la rentabilité de ce projet. «L'investissement sera rentabilisé en à peine 20 ans», a-t-il répliqué. «Nous prévoyons l'évolution du chiffre d'affaires de 400 millions de dinars actuellement à 11 milliards de dinars en 2021», a-t-il révélé.
Un optimisme qui est justifié par le fait que dans l'état de délabrement actuel ce parc arrive à recevoir plus d'un million de visiteurs par an. «Nos études prévoient 7,2 millions par an de visiteurs dès la fin de la rénovation, soit une augmentation de 720%», a-t-il rétorqué. La métamorphose que va connaître ce bijou, qui est à l'abandon, ne fera pas de lui un endroit pour «privilégiés», mais sera accessible à tous les Algériens à un prix raisonnable. «L'entrée restera à 100 dinars et une journée de jeu avec restauration tournera autour de 1500 dinars», a rassuré Hamid Melzi.
Les responsables de Disneyland demain à Alger
Il rassure également sur le fait que tous les emplois actuels seront préservés. «Il y aura une augmentation d'emplois permanents qui passeront de 617 à 1017 en 2021 soit 400 nouveaux emplois permanents créés, sans parler des 650 emplois saisonniers», a-t-il soutenu. Cerise sur le gâteau, les employés actuels bénéficient dès à présent de la grille de salaire de la SIH. Le parc de Ben Aknoun retrouvera donc bientôt sa lueur d'antan! Néanmoins, pour qu'il ne retombe pas dans ses travers le management sera confié à un mastodonte international. Des négociations sont ouvertes avec ces géants, tels que Disneyland, Europa-Park, la Compagnie des Alpes, le Zoo de Fribourg, parc des Emirats... «Les représentants de Disneyland seront mardi prochain à Alger pour visiter le parc et négocier. On choisira le meilleur...», a-t-il révélé. La SIH va faire de ce joyau un lieu familial et convivial, une destination privilégiée pour le grand public et un pôle d'attractions et de découvert pour les touristes. «El Bahdja» continue sa belle modernisation...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.