Le clan Tliba en perte de vitesse    Présidentielle : il y aura de l'ambiance !    Les experts pointent les insuffisances et contraintes du secteur    Les parlementaires s'y intéressent    Le Front Polisario saisira de nouveau la justice européenne    Plus de Prozac dans la soupe, peut-être ?    Que de derbies !    Une finale avant la lettre entre les plus titrés    Le NAHD voit désormais grand    «Nous avons été poussés à la contestation»    Médecins, l'autre harga    Le photographe de presse Benhlima Abdelkrim porté disparu en mer    Au royaume des poètes arabes    Des écrivaines qui valent leur pesant de poudre    Vers la création d'un orchestre symphonique amazigh    Lutte contre la criminalité : Près de 40 kg de cannabis saisis en décembre dernier    Présidence tournante en Union européenne: La Roumanie veut une Europe de cohésion    L'opposition piégée ?    Tizi Ouzou: Un homme tué par le monoxyde de carbone    Urgences du CHUO: Près de 14.000 consultations et 1.900 admissions en 1 mois    Saisie de 100 kilos de kif    EN - En prévision de la CAN-2019: Belmadi dégrossit la liste élargie de 45 joueurs    Fin du suspense mais un emballement politique relatif    Extension du port de Skikda: Sonatrach signe un contrat avec les Chinois    Le rêve et la chaloupe    Victoire de Ouarghi de l'OFAC    Le GS Pétroliers évoluera dans le groupe D    Italie: Déception et colère après la sanction maintenue contre Koulibaly    Salon national de l'emploi et de la formation La 13ème édition du 29 au 31 janvier à Alger    Forum économique de Davos : Messahel représente le président de la République    Journal officiel : La date du 18 janvier décrétée Journée nationale de la commune    Renault : Une semaine décisive pour l'après-Ghosn    Madagascar : Andry Rajoelina s'engage à rattraper dans cinq ans le retard du développement du pays    Guerre commerciale : Les USA veulent des contrôles réguliers du commerce chinois    Nomination des magistrats et prérogatives pour la HIISE    En attendant les 1ères Assises nationales sur l'économie circulaire : Le volume des déchets en Algérie peut créer 100 000 postes d'emploi    L'économie administrée est en échec    Bourses : Wall Street se réjouit de la montée en flèche des actions des compagnies américaines    Transfert des eaux de Beni-Ounif vers cinq communes (Bechar) : Le projet hydraulique sera réceptionné et mis en service en avril prochain    La fédération satisfaite de la participation algérienne    Film Juba II : Faire connaitre l'Histoire profonde de l'Algérie    Bedoui lance le débat    Raids aériens massifs de la Coalition arabe contre les Houthis    GMI livre 50 bus scolaires Au profitdes collectivités locales    Cinq partis politiques et six personnalités procèdent au retrait des formulaires de candidature    Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie    Avant-première du documentaire «Juba II»    Plusieurs réserves levées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce que sera le parc de Ben Aknoun
PLUS D'ANIMAUX, AQUARIUM GEANT, AQUAPARC, CIRCUIT DE RAFTING, JEUX À SENSATIONS, TERRAINS DE GOLF, HÔTELS...
Publié dans L'Expression le 09 - 04 - 2018


Le P-DG du groupe SIH, Hamid Melzi
La métamorphose que va connaître ce bijou qui est à l'abandon ne fera pas de lui un endroit pour «privilégiés», mais sera accessible à tous les Algériens.
Alger récupérera bientôt son joyau! Le Parc zoologique et de loisirs de Ben Aknoun aura un nouveau visage d'ici 30 mois. Une métamorphose qui fera de lui l'un des plus beaux parcs du genre de la région, pour ne pas dire du monde.
En effet, Hamid Melzi, le directeur de la Société d'investissement hôtelière (SIH) et directeur de la Résidence d'Etat de Club des Pins, a animé, hier, une conférence de presse au Centre international des conférences (CIC) d'Alger, où il a présenté le nouveau visage qu'aura ce parc. «Devant la situation désastreuse dans laquelle est plongé le parc et pour le sauver d'une dégradation irréversible, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République a pris la décision de le confier à la SIH», a rappelé Hamid Melzi, en soulignant les trois objectifs que lui a tracés le chef de l'Etat, à savoir: protéger la faune et la flore, promouvoir les richesses naturelles, créer des espaces de loisirs et de divertissement. «Pour redonner vie à ce parc, Ia SIH a tracé un programme d'investissement des plus ambitieux. L'enveloppe qui y sera consacrée est de 59 milliards de dinars», a-t-il indiqué, non sans préciser que comme avec tous les projets de la SIH, la rénovation du parc sera financée par des prêts bancaires.
Un investissement de 59 milliards de dinars
Une enveloppe des plus conséquentes, mais qui vise à offrir aux Algériens un «Disney -Land made in bladi»...Un véritable paradis terrestre doit voir le jour dans 30 mois (délais d'études et réalisation, ndlr). La première étape de ces travaux d'Hercule sera de sécuriser les 309 hectares, devenus des terrains de débauche. Pour cela, Melzi and co ont tout simplement décidé de reconstruire toute la clôture en la dotant de ce qui se fait de mieux en matière de télésurveillance pour en faire une véritable forteresse où les Algériens pourront se détendre en toute sécurité.
Le zoo qui est à l'abandon et où les animaux sont presque tous morts sera complètement remodelé. «De nouveaux animaux viendront remplir les nouveaux habitats qui seront complètements refaits, adaptés au bien-être des animaux», a assuré Hamid Melzi.Un aquarium géant sera même ajouté. Il est aussi question de la création d'une zone de diversité biologique et des sites remarquables, d'un nettoyage et aménagement de la forêt sur 200 hectares et de la rénovation et réaménagement de la direction générale et de la cité de la Mémoire. Le parc d'attractions, lui, sera complètement refait avec de nouveaux jeux modernes, adaptés à toutes les catégories d'âges. «Il y aura même des jeux à sensations», a promis le 1er responsable de la SIH. Un rafting parc géant, comme celui que l'on voit dans les films sera aussi réalisé. Tout comme un parc aquatique des plus ludiques, il y aura également un terrain de golf de 18 trous, une zone sportive. Mais le «must» reste le centre de loisirs et de restauration pour la jeunesse. (Equipements comprenant un parc familial, une zone de vélo, de skate, et différents parcours sportifs...). Les deux hôtels Mouflon d'or et le Moncada seront quant à eux complètement réaménagés pour en faire des hôtels de luxe, gérés par le Sheraton Alger. «A travers le programme, la SIH veut faire de ce parc un lieu qui participe à inculquer la notion d'écocitoyenneté, un lieu de savoir, de découverte, d'éducation à lenvironnement et au développement durable, un lieu dédié à la détente, aux sports et aux loisirs», a insisté un Melzi qui est persuadé de la rentabilité de ce projet. «L'investissement sera rentabilisé en à peine 20 ans», a-t-il répliqué. «Nous prévoyons l'évolution du chiffre d'affaires de 400 millions de dinars actuellement à 11 milliards de dinars en 2021», a-t-il révélé.
Un optimisme qui est justifié par le fait que dans l'état de délabrement actuel ce parc arrive à recevoir plus d'un million de visiteurs par an. «Nos études prévoient 7,2 millions par an de visiteurs dès la fin de la rénovation, soit une augmentation de 720%», a-t-il rétorqué. La métamorphose que va connaître ce bijou, qui est à l'abandon, ne fera pas de lui un endroit pour «privilégiés», mais sera accessible à tous les Algériens à un prix raisonnable. «L'entrée restera à 100 dinars et une journée de jeu avec restauration tournera autour de 1500 dinars», a rassuré Hamid Melzi.
Les responsables de Disneyland demain à Alger
Il rassure également sur le fait que tous les emplois actuels seront préservés. «Il y aura une augmentation d'emplois permanents qui passeront de 617 à 1017 en 2021 soit 400 nouveaux emplois permanents créés, sans parler des 650 emplois saisonniers», a-t-il soutenu. Cerise sur le gâteau, les employés actuels bénéficient dès à présent de la grille de salaire de la SIH. Le parc de Ben Aknoun retrouvera donc bientôt sa lueur d'antan! Néanmoins, pour qu'il ne retombe pas dans ses travers le management sera confié à un mastodonte international. Des négociations sont ouvertes avec ces géants, tels que Disneyland, Europa-Park, la Compagnie des Alpes, le Zoo de Fribourg, parc des Emirats... «Les représentants de Disneyland seront mardi prochain à Alger pour visiter le parc et négocier. On choisira le meilleur...», a-t-il révélé. La SIH va faire de ce joyau un lieu familial et convivial, une destination privilégiée pour le grand public et un pôle d'attractions et de découvert pour les touristes. «El Bahdja» continue sa belle modernisation...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.