Juventus : Un international brésilien dans le viseur    Chelsea : Giroud a pris une décision pour son avenir    Real - Zidane : "Je n'ai jamais pensé que j'étais intouchable. Jamais"    Environnement : Benharrats prend part à la 8ème session extraordinaire de la CMAE    Assad prend part à une réunion pour le lancement de la plateforme numérique des langues africaines    AEROPORT AHMED BEN BELLA (ORAN) : Reprise des vols domestiques demain dimanche    SIDI BEL ABBES : 677 associations de wilaya et 430 communales en activité    Déblocage des sites internet : Réflexion exclu !?    Le mouvement palestinien BDS défend le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    L'ALGERIE REFUSE TOUTE INGERENCE DANS SES AFFAIRES INTERNES : Salah Goudjil fait passer le message    LUTTE ANTITERRORISTE : L'expérience algérienne "exhaustive et intégrée"    OPEP+ : L'augmentation de la production à partir janvier, une décision qui convient tous    Cherif Mellal ‘'menace'' pour Matoub Lounès    Coronavirus : 803 nouveaux cas, 541 guérisons et 12 décès    Développement : Réalisation de pistes cyclables et de parcours de VTT à Alger    Des chutes de neige prévues sur les reliefs dépassant 1.000 mètres d'altitude    ALGERIENS BLOQUES A L'ETRANGER : Air Algérie programme 24 vols de rapatriement    Démantèlement de plusieurs associations de malfaiteurs    TIARET : Le présumé auteur du vol de 10 millions de cts écroué    MASCARA : Le wali visite des projets dans les zones d'ombre    TIARET : La police enquête sur les livrets fonciers de Tahkout    Tahar Ouettar, l'écrivain athée qui défendait les islamistes.    Batna: découverte d'une inscription libyque au site Guergour à Seriana    Laghouat se remémore l'un des pires massacres perpétrés par la France coloniale contre le peuple algérien    6e session du Forum parlementaire euro-méditerranéen : le Parlement algérien réaffirme le rejet de la résolution du PE    Industrie : l'ENIEM a besoin d'un financement bancaire pour sa relance    Douanes : mise en échec d'une contrebande et tentative d'introduction stupéfiants    Jeux paralympiques: versement de subventions financières aux athlètes qualifiés et qualifiables    RND : examen du fonctionnement du parti et des derniers développements sur le plan international    L'APN participe samedi à une réunion sur "les processus de paix à l'échelle mondiale: rôle et participation des femmes"    Les unités de l'APLS continuent de viser des positions militaires de l'occupation marocaine    Une caravane sillonne les zones d'ombre    Plus de 12 200 infractions enregistrées en un mois    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    "Pour une conférence nationale inclusive"    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    Une vie de combat    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Oui pour les taxes sur les importations"
LES PRODUCTEURS AU 21E BATIMATEC
Publié dans L'Expression le 24 - 04 - 2018


Bien que la crise soit passée par là, le bâtiment se porte néanmoins bien, du moins en ce qui concerne la disponibilité de matériaux de poids comme le ciment ou le rond à béton. L'on rappelle que la production du ciment couvre, désormais, largement les besoins du pays et peut même couvrir les besoins éventuels de l'exportation à laquelle appellent de tous leurs voeux les patrons algériens du secteur. En effet, et à la faveur de cette 21ème édition du Batimatec, les acteurs de la construction invitent l'Etat à déployer un lobbying politico-économique percutant pour mieux faire valoriser les produits algériens sur la scène internationale, notamment en Europe et en Afrique. Omar Hasnaoui, directeur général du Groupe Hasnaoui est de ceux-là. Il va même jusqu'à applaudir les taxes sur les importations imposées par l'Algérie car elles préservent la production locale. A l'instar du ciment, le rond à béton est également un matériau suffisamment produit dans notre pays, qu'il provienne des unités de production de Tosyali à l'Ouest, ou des complexes sidérurgiques de Bellara et d'El Hadjar à l'Est. Dire que jusqu'en 2016, l'Algérie était l'un des plus grands importateurs de rond à béton dans le monde. Le même responsable milite en outre pour une nouvelle approche du logement, encourageant à trouver une alternative aux cités dortoirs: «Le logement, ce n'est pas seulement un toit!», soutient-il, soulignant même la nécessité de revoir le cahier des charges dans ce domaine, estimant à ce propos que l'isolation thermique devrait intégrer le logement du pauvre. L'isolation thermique ne devrait plus être l'apanage des maisons et autres résidences huppées, car l'économie d'énergie interpelle plus les citoyens modestes que les propriétaires de villas luxueuses, cette perspective permettant d'ailleurs d'entrevoir la possibilité de résoudre un gros problème pour Sonelgaz, ajoute-t-il encore. Dans ce rendez-vous incontournable des arts de la construction, le Groupe Hasnaoui exhibe sa carte de professionnel du métier de la pierre, du marbre et du granit. Dans l'univers foisonnant de la production nationale, cette entreprise apporte sa pierre à l'édifice. Elle n'a de cesse de susciter l'engouement pour la qualité du marbre et du granit extrait de ses carrières de Tamanrasset, ce qui la conforte dans sa démarche d'intégration, par la valorisation de cette filière, avec de nouveaux investissements permettant d'augmenter les capacités de production et d'atteindre à moyen terme les 10.000 m2/ jour. L'usine de granit fini fournit 2000 m2/jour et celle de Sidi Bel Abbès produit15000 m2/jour. «Nous voulons exploiter à bon escient nos richesses naturelles et bannir les importations», suggère Omar Hasnaoui qui évoque de nouveaux clients pour le granit algérien, comme le géant chinois qui passe du statut d'exportateur mondial à celui d'importateur.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.