Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Bejaïa    Championnats d'Afrique de Cyclisme sur piste : trois nouvelles médailles pour l'Algérie    Handball / CAN-2020 : l'Algérie domine le Congo et assure la qualification au 2e tour    La mobilisation pour le changement continue    PRATIQUES COMMERCIALES : Défaut d'affichage des prix à Mostaganem    LA FIRME ‘'ALPHYT'' EN COLLABORATION AVEC LA SRPV DE MOSTAGANEM : Journée de sensibilisation sur le traitement d'hiver des arbres fruitiers    AADL : Distribution de 155 000 logements en février    Règlement de la crise libyenne: une participation accrue à la conférence internationale dimanche à Berlin    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Tebboune recevra, mardi, une délégation de médias    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Djamel Ould Abbas de nouveau à la barre    CORRUPTION DANS UNE BANQUE PUBLIQUE : Arrestation de 11 personnes impliquées à Constantine    TLEMCEN : Saisie de 117 bouteilles de spiritueux à Remchi    BEDRABINE EL MOKRANI (SIDI BEL ABBES) : Un ouvrier communal écrasé par une benne tasseuse    VOL ET BRAQUAGE DE CITOYENS A ORAN : Un groupe de motocyclistes sème la terreur    Le fils d'Amirouche porte plainte à cause de Mehenni    Manchester United: le coût d'un licenciement de Solskjaer est connu    La FAF s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 dans la ville de Laâyoune occupée    Le moudjahid Mohamed Kechoud n'est plus    L'Algérie et l'Italie conviennent de renforcer la coordination et la concertation concernant la situation en Libye    Protection civile d'Alger: le nombre des interventions en "léger" recul en 2019    ENIEM/difficultés financières: les discussions avec le CPE "sur la bonne voie"    Archives nationales: un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    La pièce GPS du TNA primée au Festival du Théâtre arabe 2020    L'Algérie, la seule puissance arabe capable de rétablir les équilibres dans le dossier libyen    Batna : Ouverture du Café culturel "Thaziri" en présence de nombreux intellectuels de la ville    Lille: Ghoulam dans le viseur    «Les deux clubs sont dans les mêmes conditions»    Le président Tebboune multiplie les consultations    «Vous défendez la souveraineté de la Nation et assurez la stabilité du peuple»    Ils contestent le régime fiscal imposé par la LF 2020    Réviser le découpage des zones industrielles et les lois régissant l'investissement    Spike Lee président du jury 2020    Ligue 1-MC Alger: Almas, 10e président en 7 ans    Accidents de la route : 4 morts et un blessé en 24 heures    Le pétrole algérien a perdu près de 7 dollars en 2019    Les tribunaux paralysés hier    Le ministre camerounais des Sports favorable    Le Premier ministre italien aujourd'hui à Alger    égypte : quatre employés d'une agence de presse turque arrêtés    La Protection civile fait son bilan 2019    ACTUCULT    L'ONM exige l'application de la loi    APOCE: appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le niveau de vie    UNPEF: «L'urgence est de répondre aux préoccupations des enseignants du primaire»    Le Premier ministre confirme la tenue d'élections le 8 février    La société civile s'implique    Le Conseil des ministres avancé à samedi    Ghiless Amzal anime un concert à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Oui pour les taxes sur les importations"
LES PRODUCTEURS AU 21E BATIMATEC
Publié dans L'Expression le 24 - 04 - 2018


Bien que la crise soit passée par là, le bâtiment se porte néanmoins bien, du moins en ce qui concerne la disponibilité de matériaux de poids comme le ciment ou le rond à béton. L'on rappelle que la production du ciment couvre, désormais, largement les besoins du pays et peut même couvrir les besoins éventuels de l'exportation à laquelle appellent de tous leurs voeux les patrons algériens du secteur. En effet, et à la faveur de cette 21ème édition du Batimatec, les acteurs de la construction invitent l'Etat à déployer un lobbying politico-économique percutant pour mieux faire valoriser les produits algériens sur la scène internationale, notamment en Europe et en Afrique. Omar Hasnaoui, directeur général du Groupe Hasnaoui est de ceux-là. Il va même jusqu'à applaudir les taxes sur les importations imposées par l'Algérie car elles préservent la production locale. A l'instar du ciment, le rond à béton est également un matériau suffisamment produit dans notre pays, qu'il provienne des unités de production de Tosyali à l'Ouest, ou des complexes sidérurgiques de Bellara et d'El Hadjar à l'Est. Dire que jusqu'en 2016, l'Algérie était l'un des plus grands importateurs de rond à béton dans le monde. Le même responsable milite en outre pour une nouvelle approche du logement, encourageant à trouver une alternative aux cités dortoirs: «Le logement, ce n'est pas seulement un toit!», soutient-il, soulignant même la nécessité de revoir le cahier des charges dans ce domaine, estimant à ce propos que l'isolation thermique devrait intégrer le logement du pauvre. L'isolation thermique ne devrait plus être l'apanage des maisons et autres résidences huppées, car l'économie d'énergie interpelle plus les citoyens modestes que les propriétaires de villas luxueuses, cette perspective permettant d'ailleurs d'entrevoir la possibilité de résoudre un gros problème pour Sonelgaz, ajoute-t-il encore. Dans ce rendez-vous incontournable des arts de la construction, le Groupe Hasnaoui exhibe sa carte de professionnel du métier de la pierre, du marbre et du granit. Dans l'univers foisonnant de la production nationale, cette entreprise apporte sa pierre à l'édifice. Elle n'a de cesse de susciter l'engouement pour la qualité du marbre et du granit extrait de ses carrières de Tamanrasset, ce qui la conforte dans sa démarche d'intégration, par la valorisation de cette filière, avec de nouveaux investissements permettant d'augmenter les capacités de production et d'atteindre à moyen terme les 10.000 m2/ jour. L'usine de granit fini fournit 2000 m2/jour et celle de Sidi Bel Abbès produit15000 m2/jour. «Nous voulons exploiter à bon escient nos richesses naturelles et bannir les importations», suggère Omar Hasnaoui qui évoque de nouveaux clients pour le granit algérien, comme le géant chinois qui passe du statut d'exportateur mondial à celui d'importateur.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.