Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Le départ de Messi ne passe toujours pas pour Tebas    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le sort du RAJ connu ce mercredi    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La recette du Président    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    Belmadi en mode mondial    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



150 marchés de proximité seront ouverts
POUR MAÎTRISER LES PRIX EN PREVISION DU RAMADHAN
Publié dans L'Expression le 12 - 05 - 2018

Ces structures permettront aux producteurs la vente directe aux consommateurs en proposant des produits alimentaires et agricoles de grande consommation à des prix abordables.
Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a annoncé, jeudi à Alger, l'ouverture de près de 150 marchés de proximité au niveau national à partir d'aujourd'hui en prévision du mois sacré de Ramadhan.
Ces structures permettront aux producteurs la vente directe aux consommateurs en proposant des produits alimentaires et agricoles de grande consommation à des prix abordables, comme les fruits et légumes, les viandes, la semoule, l'huile de table, le sucre...etc. Cette décision, d'ouvrir au moins quatre marchés de proximité pour chaque wilaya, a été faite par Djellab lors d'une Rencontre nationale avec les responsables régionaux et de wilayas du secteur. Elle garantira la disponibilité des produits de large consommation à des prix «raisonnables». Il a ajouté que ce nombre s'accroîtra pour atteindre huit à neuf marchés dans certaines wilayas. Le nombre de ces marchés connaîtra «une augmentation sensible», a ajouté le ministre, citant l'exemple de la wilaya d'Alger qui verra l'ouverture de pas moins de neuf marchés contre trois l'année écoulée. Djellab a fait aussi savoir que ces marchés jouxteront les agglomérations, dont les nouveaux quartiers concernés par les opérations de relogement. Ces structures assureront la vente de produits de large consommation à des «prix raisonnables», notamment les produits agroalimentaires.
Pour ce qui est des régions du Sud et des zones enclavées, le ministre a annoncé la préparation de «caravanes» qui transporteront ces produits aux habitants de ces régions avec les mêmes prix appliqués ailleurs. S'agissant des prix, Djellab a affirmé que son département avait mis en place un système informatique pour le suivi des indicateurs des prix au niveau des marchés de gros et de détail dans tout le pays. Cette mesure devra permettre, selon le ministre, d'intervenir en cas d'augmentation sensible et abusive des prix. Ainsi, «En prévision du mois de Ramadhan 2018, un nouveau système informatique a été mis en place. Il sera alimenté par des inspecteurs du ministère du Commerce avec les prix des différents produits, ce qui permettra une définition des coûts en temps réel, qui seront transférés aux directions de wilayas qui les transmettront à leur tour au ministère, avant 10 heures du matin afin de veiller à leur conformité avec les prix appliqués sur le marché», a expliqué le ministre. Détaillant ces mesures, il relèvera que tous les inspecteurs du ministère du Commerce seront dotés d'appareils numériques qui faciliteront leur travail. Le nouveau système se veut un «mécanisme d'alerte» et dans le cas où une hausse de prix spéculative est enregistrée, une cellule d'analyse ouvrira une enquête pour identifier les raisons et la prise de mesures nécessaires de lutte contre toute hausse spéculative, a indiqué le ministre. Djellab a souligné la nécessité de généraliser la publication des prix tout au long du processus de commercialisation et de respecter les tarifs régulés des produits alimentaires de large consommation (lait pasteurisé en sachets, semoule, huile de table et sucre etc...). Les cadres du secteur, ont été instruits de mobiliser tous les employés relevant des services techniques dans leur orientation des opérations de contrôle sur le terrain. Il a ainsi adressé des instructions à ses cadres afin que soient poursuivies l'application, la permanence et la reprise des activités commerciales, notamment les nouvelles dispositions régissant le travail lors des fêtes nationales et religieuses.
En marge de la rencontre, le ministre a rassuré, devant la presse, au sujet de la garantie d'approvisionnement du marché national en produits de première nécessité durant le mois de Ramadhan à travers «la disponibilité et des prix abordables». Il a indiqué que cette saison est marquée par une disponibilité totale des produits nécessaires qui seront accessibles. Se prêtant aux questions de journalistes, quant à la suspension de l'importation des produits cosmétiques, Djellab a précisé que c'est un arrêt «temporaire» (...) ajoutant que «ces produits seront importés, de nouveau, dans les jours à venir». Concernant la révision de la liste des produits visés par la suspension provisoire de l'importation, le ministre du Commerce a annoncé qu'un décret relatif est en cours de préparation et sera bientôt rendu public, tout en précisant que la nouvelle liste avait maintenu l'importation des produits destinés à la revente en l'état.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.