Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    Le Président Bouteflika félicite M. Fayez Al-Serradj à l'occasion de l'anniversaire du déclenchement de la Révolution du 17 février    Djalleb promet plus de facilitations pour les jeunes    Réformes politiques et économiques    Un plan d'aménagement urbain en phase de maturation    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Certaines revendications des syndicats ne relèvent pas des compétences du ministère    Bordj-Menaiel expose ses problèmes    L'auteur du crime de Bendaoued placé en détention préventive    Tartit, le désert au féminin pluriel    Ou l'histoire d'un amour impossible    Soirée targuie avec Tikoubaouine    Ligue 2 Mobilis (22e journée) : Le NC Magra résiste au RC Relizane (1-1)    Coupe du monde 2019 "juniors" d'escrime : La France domine la compétition, l'Algérie au tableau des 32    Chine : Les prix ralentissent, la crainte d'une déflation monte    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    Agence nationale de l'aviation civile : Contrôle, régulation et supervision sont ses missions essentielles    17 millions de dinars dérobés !    Horreur à Haouch El Makhfi    Un terroriste arrêté à Alger    L'opposition cherche toujours un candidat    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    Selon Moscou : Un coup d'Etat militaire au Venezuela devient une priorité des USA    Oran a son orchestre symphonique    Sellal a rencontré samedi leurs responsables.. Onze organisations estudiantines soutiennent Bouteflika    14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Un eurodéputé dénonce les accords commerciaux Maroc-UE.. La question sahraouie mobilise les consommateurs espagnols    Béjaïa.. Les RN 26 et 09 bloquées par des protestataires    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Manchester United.. Tout pour prolonger David de Gea    ADRAR : 10 personnes asphyxiées sauvées in-extremis    Les mal classés respirent mieux    Soulagement pour Coman, disponible pour Liverpool    L'opposition sceptique    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    Ankara ne reviendra pas sur l'achat des missiles S-400 à la Russie    Téhéran accuse Islamabad de soutien à un groupe derrière un attentat meurtrier    Les Algériens en conquérants    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Romain Gary sur les écrans    Albayazin inaugure l'année 2019 avec le guide de la wilaya de Boumerdès    400 kilomètres de fibre optique en projet    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Importations: La facture alimentaire a dépassé les 8,5 milliards de dollars    Kateb Yacine, la mère de Mohammed Dib et les «bons à rien»    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'étau se resserre sur Zetchi
APRÈS LES «FAUX BONDS» DE HALILHODZIC ET RENARD
Publié dans L'Expression le 19 - 07 - 2018

Le président de la FAF peine toujours à trouver un coach
La désignation du nouveau sélectionneur national tient toujours en haleine les mordus des Verts. Après Vahid Halilhodzic, dont le retour s'éloigne, chaque jour un peu plus, Hervé Renard tourne le dos à la FAF.
Ces «faux bonds» des deux techniciens en question mettent davantage la pression sur le premier responsable du football national, Kheïreddine Zetchi, qui se trouve dans une position peu confortable. Il avait déclaré, récemment, que la désignation du successeur de Rabah Madjer se fera tout juste après le Mondial, mais rien n'est fait presque une semaine après l'achèvement de l'événement planétaire. Et ce qui resserre l'étau sur lui, c'est surtout le fait que les prochaines échéances des Verts approchent à grands pas, à commencer par le match face à la Gambie, au mois de septembre prochain, pour le compte des Eliminatoires de la CAN 2019.
Un rendez-vous capital pour les joueurs algériens, qui veulent se refaire une santé après une série de faux pas et une dégringolade qui fait qu'ils se trouvent actuellement à la 66e position au classement FIFA.
Zetchi avait affirmé, au sortir de la dernière réunion du Bureau fédéral le 24 juin dernier, qu'il dispose d'une short-liste de sélectionneurs, en citant, entre autres, deux noms... Halilhodzic et Renard. Et ce sont, justement, les deux concernés qui ont fini par décliner l'offre. Zetchi se trouve à la croisée des chemins, et monte une course contre la montre pour désigner le nouveau sélectionneur national et surtout dégager cette «très» grosse pression sur ses épaules. Entre le facteur temps qui joue en sa défaveur et les appréhensions d'une nouvelle erreur de casting, après celle de Lucas Alcaraz et Rabah Madjer, l'ancien président du club de Paradou ne sait pas, désormais, sur quel pied danser.
Dans les couloirs de la FAF, l'on recommence à parler de cette hypothèse de confier la barre technique à un intérimaire qui aura à préparer le match de Banjul. Et il s'agirait tout au moins du Directeur technique national (DTN), Rabah Saâdane, et du Directeur des Equipes nationales (DEN), Boualem Charef. Ces derniers, dit-on, ne sont pas contre l'idée de prendre en charge la sélection nationale, d'autant que cela ne risque pas de chambouler leur travail au niveau des deux structures en question. Ils attendent, ajoute-t-on, le feu vert de Zetchi pour s'asseoir avec lui autour d'une table de négociations afin de tracer la feuille de route et entamer leur mission en attendant que les choses rentrent dans l'ordre. Que reste-t-il à Zetchi comme pistes? Pour l'heure, c'est le Portugais Carlos Queiroz, qui semble le mieux indiqué, alors que d'autres sources évoquent Djamel Belmadi. Mais jusqu'à l'heure, le contact n'a toujours pas encore été entrepris avec eux. Il est utile de rappeler, encore et toujours, que le contrat de Rabah Madjer n'a pas encore été résilié, lui qui n'a pas rencontré le président de la FAF ou ses proches collaborateurs depuis la décision prise de se séparer de ses services. C'est dire que Zetchi, dont les critiques fusent de partout concernant sa gestion, se trouve dans une situation des plus inconfortables et dont il veut s'en sortir dans les plus brefs délais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.