Real Madrid-Valence : Les compositions d'équipes    LA FRANCE COINCEE PAR LE NOUVEAU PRESIDENT ALGERIEN : Les temps de Papon sont révolus !    La préservation du mausolée royal Imedghassèn, responsabilité de tous    «Aucune violence contre les manifestants du hirak à Oran»    Liban : consultations parlementaires lundi pour choisir un nouveau Premier ministre    Saisie de 7.215 comprimés psychotropes    SIRAT (MOSTAGANEM) : Une unité de transformation de plastique ravagée par le feu    LA WILAYA A ECHAPPE A UNE FORTE PRESSION DURANT L'ETE GRACE AU MAO : Gaspillage d'eau potable à Mascara    SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen    LOGEMENTS LPA A ORAN : La longue attente des souscripteurs    SIDI BEL ABBES : 942 infractions et retrait de 492 permis de conduire    GAID SALAH AFFIRME : Tebboune est apte à mener l'Algérie vers un avenir meilleur    Mohamed Yamani annonce son retrait du mouvement sportif national    Coupe arabe/MCA-Al-Quwa Al-Jawiya: le "Doyen" vise les quarts sur fond de crise    Soutien au peuple sahraoui: le Polisario salue la solidarité de la société civile belge    Tunisie: difficulté à former un nouveau gouvernement, les partis divisés    Le service VTC Yassir au cœur d'une polémique    Pas de grands changements en décembre    L'épilogue, ce lundi !    Le RCD dénonce, le TAJ et l'ANR s'en félicitent    Boris Johnson veut faire le Brexit et rassembler le pays    Poursuite du démantèlement du régime d'Al-Bachir    Quel sort pour le FLN ?    Le mouvement associatif s'impatiente et interpelle le P/APW    Arrestation de 2 dealers recherchés à El Kala    Cake aux thon et câpres    Quelque 5 000 fonctionnaires régularisés    ACTUCULT    Projet de traduction de plusieurs textes de la littérature populaire    L'exil et l'histoire, de l'Algérie au Moyen-Orient    Des souverains et chefs d'Etat félicitent le président élu Tebboune    Dialogue, constitution, loi électorale: Tebboune dévoile ses priorités    Entre 4 et 6 nouveaux cas d'hépatite A chaque jour: L'hygiène et l'eau des colporteurs pointés du doigt    WA Tlemcen: Tout est rentré dans l'ordre    L'Algérien Ryad Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Inscription de la musique gnaoua    Une statue de Ramsès II retrouvée près de Memphis    La journée décisive du jeudi 12 décembre    Publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation    MARCHES FINANCIERS Rebond de la livre sterling après la victoire de Boris Johnson    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    20 individus à Relizane et 6 à Guelma arrêtés pour entrave à l'opération de vote    Un député allemand : " L'Europe dépend fortement des importations du gaz, et un accord avec la Russie est raisonnable "    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    Bourses européennes : L'Europe termine en hausse, soutenue par l'accord USA-Chine    Manchester City: Guardiola souhaite "rester"    Littérature : Parution :    SAISON CULTURELLE 2019-2020 À AIN TEMOUCHENT Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les "vagues" de la rentrée
REMANIEMENT GOUVERNEMENTAL, MOUVEMENTS DIPLOMATIQUE ET DES WALIS
Publié dans L'Expression le 15 - 08 - 2018

img src="http://www.lexpressiondz.com/img/article_medium/photos/P180815-20.jpg" alt="Les "vagues" de la rentrée" /
«Des chefs de partis politiques de la majorité présidentielle ont été reçus dernièrement pour consultation à la présidence de la République.»
La rentrée prochaine sera mouvementée. Elle ne s'annonce pas de tout repos, notamment pour les diplomates, les walis et certains membres de l'Exécutif. Ainsi, de sources gouvernementales, on annonce, encore une fois, un mouvement qui touchera les walis, les diplomates, de même qu'un lifting gouvernemental qui ne touchera que quelques postes ministériels.
D'après notre source, le secrétaire général du RND, qui a annoncé officiellement son soutien au cinquième mandat pour le président, sera maintenu et garderait son poste au palais docteur Saadane. A cet effet, des chefs de partis politiques de la majorité présidentielle, dont le secrétaire général du FLN, celui du RND ainsi que d'autres présidents de formation comme TAJ, l'ANR et le MPA ont été reçus dernièrement pour consultation à la présidence de la République. Chaque parti aurait remis la liste de ses cadres ministrables ou susceptibles de figurer sur la liste du nouveau staff gouvernemental, indique-t-on. Il est attendu que l'annonce de la nouvelle composante du gouvernement soit faite durant la rentrée sociale.
A titre de rappel, la consultation du parti majoritaire au Parlement avant la nomination du gouvernement est prévue dans les dispositions de la Constitution révisée en 2016. D'autres personnalités et d'anciens ministres ont été conviés à ces consultations par le conseiller du président de la République, Tayeb Belaïz, qui assure la fonction du chef de cabinet par intérim de la présidence de la République, a-t-il été rapporté récemment par la presse nationale. Programmé depuis longtemps, le mouvement dans le corps diplomatique interviendrait également à l'occasion de la prochaine rentrée sociale. Pour ce mouvement diplomatique qualifié d'ample, le président de la République procèdera à des nominations d'ambassadeurs, de consuls généraux et de consuls et chefs de mission diplomatiques. Le mouvement devrait concerner plusieurs capitales, à l'image de Tunis, Rabat, Lisbonne, Londres, Genève, Ottawa, Buenos-Aires, Bogota, Pretoria, Doha, Le Caire, Abou Dhabi, Varsovie, Budapest, Zagreb, Canberra et La Haye, selon certaines sources. Déjà prête, la liste du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel attend l'aval du président de la République, avant sa publication, est-il relevé. Pour rappel, le poste prestigieux d'ambassadeur d' Algérie à Paris, a été attribué en septembre dernier à Abdelkader Mesdoua alors que plusieurs responsables politiques ont été pressentis pour occuper la fonction d'ambassadeur d'Algérie à Paris, à l'instar de Abdelmalek Sellal, Ramtane Lamamra...etc.
Prévu en juin dernier, le mouvement dans le corps des walis qui toucherait plusieurs wilayas, interviendrait également à la rentrée prochaine, avancent des sources concordantes. Certains walis seront admis à la retraite. Ce mouvement est corroboré par le report de réunion qui devait se tenir récemment entre le ministre de l'Intérieur, Nouredine Bedoui et les walis à une date ultérieure. Ce mouvement qui sera opéré en prévision de l'important rendez-vous électoral de 2019, interviendra après les changements effectués au sein des structures sécuritaires. Il s'agit des directeurs des transmissions de 30 wilayas et les chefs de sûretés de plusieurs wilayas, qui ont été éjectés et remplacés.
On parle également d'un mouvement imminent dans le corps des walis délégués et des chefs de daïras.
Il est à rappeler qu'un mouvement partiel a été opéré dans le corps de la magistrature.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.