Arrivée du président sahraoui à Alger pour prendre part aux festivités du 60e anniversaire de l'indépendance    Jalon de la liberté à Sidi Fredj : une stèle commémorative symbolisant la levée des couleurs nationales en 1962    Réconciliation    L'Algérie veut passer à l'étape industrielle    Le défilé qui braque les regards    Les invités de marque de l'Algérie    Mise en garde contre l'escalade du Makhzen    Début de la campagne du prochain référendum constitutionnel    L'Algérie sur une courbe ascendante    Le dribble historique    Hammadi décroche deux médailles    Défilé géant en ville    Au rythme des festivités    «Un évènement majeur de l'histoire de notre pays»    Une histoire millénaire dans la résistance    Strophes de guerre    La petite histoire de l'Union des écrivains algériens    Le Président Tebboune inaugure en compagnie de son homologue tunisien la stèle commémorative "Jalon de la liberté"    JM/Handball - messieurs : l'Espagne bat la Serbie 42-38 et file en finale    Le TRO propose des visites virtuelles en 3 D et lance un service de réservation en ligne    APN: adoption du projet de loi sur la réserve militaire    Le Premier ministre préside la cérémonie de lancement du portail consacré au sommet arabe    UNE INDEPENDANCE CONFISQUEE PAR L'ARMEE DE BOUMEDIENE    JM/Haltérophilie: médaille d'or pour Walid Bidani à l'arraché    La remise des grades par le Président Tebboune, une honorable tradition qui vient orner les us de notre patrie et de l'institution militaire    Le PSG vise un nouvel attaquant transalpin    ETUSA: un programme de transport gratuit au profit des SMA au défilé militaire    JM: programme des athlètes algériens    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    La Libye et l'espoir suspendu    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fajr libère le Maroc au bout du temps additionnel
LA TUNISIE ENCHAÎNE UNE TROISIÈME VICTOIRE D'AFFILEE
Publié dans L'Expression le 15 - 10 - 2018

Les Marocains se sont imposés face à de valeureux Comoriens (1-0) et conservent la deuxième place de leur poule.
Après la victoire du Cameroun contre le Malawi (1-0), le Maroc recevait les Comores au stade Mohammed V. Pour ce match, Hervé Renard avait titularisé Boutaïb à la pointe de l'attaque, avec Faycal Fajr en soutien.
Le milieu de terrain caennais, auteur d'un bon début de saison avec les Normands, retrouvait son coéquipier Chaker Alhadhur dans le onze adverse, dirigé par Amir Abdou, sélectionneur des Comores. Dans le premier quart d'heure, les Marocains attaquaient en nombre, ne laissant pas respirer leur adversaire, sans pour autant trouver la faille face à Ali Ahamada, ancien gardien de Toulouse. A la demi-heure de jeu, Fayçal Fajr armait une frappe de l'extérieur du pied, mais sa tentative passait au ras du poteau de Ali Ahamada (30e). Cinq minutes plus tard, c'était au tour de Manuel Da Costa d'armer une frappe lointaine, à nouveau à quelques centimètres du poteau (34e).
Trop peu dangereux pour espérer mieux, les Marocains rentraient la tête basse aux vestiaires sur un triste 0-0. Au retour des vestiaires, Hervé Renard procédait aux entrées de Hamza Mendyl et de Ayoub El Kaâbi afin de changer quelque chose dans un match bien compliqué pour les Lions de l'Atlas, incapables d'inquiéter Ali Ahamada jusque-là. Et les premiers à se montrer dangereux étaient les Comoriens, avec une frappe, lointaine de Abdallah, trop elevée (48e). Quelques minutes plus tard, Selemani filait au but mais Yassine Bounou, le portier marocain, sauvait son camp en anticipant le lob (52e).
La réponse marocaine ne se fait pas attendre avec une grosse frappe de Amrabat, bien détournée par Ahamada (54e), avant que En-Neysri ne bute lui aussi sur le gardien comorien (56e). Après une première mi-temps marocaine, les Comoriens se rebellaient et mettaient en difficulté les Lions de l'Atlas, sans solution et coupables de trop de fautes techniques.
En fin de match, Fayçal Fajr frappait un coup-franc, bien capté par Ahamada (88e). Alors que le temps additionnel était dépassé, Achraf Hakimi obtient un penalty que transforme Fayçal Fajr (96e). Le Maroc s'impose finalement face à de valeureux Comoriens (1-0) et conserve la deuxième place de sa poule. Les Comores restent derniers. Pour sa part, et après deux victoires en deux matchs, la Tunisie recevait le Niger au stade olympique de Radès. Privé de Wahbi Khazri, forfait, les Aigles de Carthage avaient rapidement pris le match en main et ouvraient le score par l'intermédiaire de Yassine Meriah (17').
Sur une pelouse bien délicate, les Tunisiens mettent une grosse pression sur les Nigériens, trop peu inquiétants pour mettre en difficulté les Tunisiens et leur portier, Farouk Ben Mustapha. Au retour des vestiaires, les Aigles de Carthage continuaient de mettre la pression sur le but adversaire. Malgré de nombreuses occasions, les Aigles de Carthage n'arrivaient pas à tuer le match.
Coupable d'une main, Ghailene Chaâlali prenait logiquement un second carton jaune et laissait ses partenaires en infériorité numérique pour les dernières minutes (86e). Costauds dans ces dernières minutes, les Tunisiens assurèrent finalement l'essentiel et l'emportent 1-0.
Avec ce succès, la Tunisie enchaîne une troisième victoire en autant de rencontres et garde la tête de sa poule devant l'Egypte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.