Des hirakistes d'Oran condamnés à une amende avec sursis    8 ans de prison requis contre un activiste    Le journaliste Saïd Boudour placé sous mandat de dépôt    Trois brèches à colmater    6000 milliards de dinars dans la nature    Les mises en garde du ministère    Comment faire du numérique un levier économique    Journée de vulgarisation à Relizane    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le principal opposant retire sa candidature    Une quinzaine d'associations contre la normalisation avec Israël    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    4 décès et 163 nouveaux cas    FAF : Le BF valide la formule de la coupe de la Ligue    CAN-U17 : Les Algériens rallieront le Maroc samedi prochain    Ligue des champions d'Afrique : Franck Dumas revient sur la débâcle du Chabab    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Un gang spécialisé dans le vol de câbles en cuivre démantelé    Du gaz naturel pour 1200 familles    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Fekri Benchenane : Le corps du youtubeur retrouvé sans vie    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    MCO - Licence professionnelle: Les supporters retiennent leur souffle    WA Tlemcen: Un état d'esprit à préserver    Du verbiage et des actes    Le discours officiel à l'épreuve    Sarkozy condamné à 3 ans de prison pour corruption    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lopetegui: c'est (presque) déjà fini
REAL MADRID
Publié dans L'Expression le 22 - 10 - 2018


La porte de sortie montrée au coach espagnol
Le turnover de Lopetegui n'a pas été payant et l'avenir de l'entraîneur du Real se pose encore davantage.
Le Real Madrid a subi une nouvelle déconvenue ce samedi au stade Santiago Bernabeu face à Levante (1-2). La trêve internationale n'a rien changé au jeu produit par des Madrilènes au bord du chaos. Lopetegui est plus que jamais sur la sellette. Le clasico à Barcelone. Voilà à la fois l'ultime opportunité pour Julen Lopetegui et en même temps la raison de sa non-destitution immédiate... C'est contradictoire mais également logique. Florentino Perez, le président du Real, n'a pas attendu la défaite de ce samedi à domicile face à Levante (1-2) pour avoir envie de virer Lopetegui. Le revers subi à Alaves (l'équipe surprise de ce début de championnat qui pointe à la deuxième place) juste avant la trêve n'avait fait que confirmer les premiers doutes.
De fait, selon El Pais, Perez avait déjà pris contact avec l'entourage d'Antonio Conte après la claque reçue à Séville (0-3). Un revers contre le CSKA Moscou plus tard et son idée était faite. Et s'il n'a pas renvoyé Lopetegui pendant la trêve, c'est parce que son entourage l'en a dissuadé. Et s'il ne l'a pas encore fait, c'est sans doute parce qu'on lui a soufflé à l'oreille que s'il nommait un nouvel entraîneur juste avant le clasico et que le Real prenait une valise, cela pourrait être plus que contre-productif...
Il reste à Lopetegui (qui aura tout perdu en rejoignant le Real puisqu'il s'est fait virer de la sélection deux jours avant l'entrée de la Roja en Coupe du monde) une dernière opportunité.
Un bon résultat au Camp Nou pourrait inverser la tendance. Charge à des joueurs comme Sergio Ramos, qui a milité pour sa venue, évoluer enfin à son niveau... Parce que ce n'est pas Florentino Perez qui s'auto-virera. Lopetegui voulait des joueurs qui ne sont pas venus. Il demandait un milieu pour remplacer Kovacic et un attaquant de renom pour prendre la suite de Cristiano Ronaldo, il a eu un gardien (Courtois) et un latéral (Odriozola)... Perez est obsédé par Neymar et la couverture du stade. Il a donc les poches pleines, mais son équipe est au bord du chaos. Nul doute que le président du Real va sonder le vestiaire avant de trancher. Celui-ci est pour le moment toujours avec Lopetegui à en croire les déclarations de Marcelo après la rencontre. «Nous sommes à mort avec lui. Il nous dit les choses très clairement et l'entente est très bonne.
Nous devons laisser l'entraîneur travailler. J'aime les couleurs de ce club et je me sens mal quand nous ne gagnons pas.
La comparaison avec Benitez me paraît injuste.» Voilà le soutien d'un cadre qui laissera sans doute un sursis à Lopetegui mais la semaine à venir va s'avérer décisive entre une rencontre de Ligue des Champions et un clasico qui sent déjà le soufre. Lopetegui est au bord du gouffre. Le Real au


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.