Tebboune présente ses vœux au peuple algérien    Football / Ligue 1 algérienne : le NC Magra et le RC Arbaâ se neutralisent (0-0)    Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov    Formation professionnelle: plus de 300.000 nouvelles places pédagogiques à la prochaine rentrée    Pneumologie : faire bénéficier l'Algérie de l'expérience de sa diaspora    Fédération algérienne de football (FAF) : "Le nouveau DTN sera connu au plus tard mi-décembre"    Cérémonies et activités religieuses à travers les différentes mosquées à l'occasion du Mawlid Ennabaoui    Man United : Ten Hag voit du positif dans la prestation de Ronaldo    Le président palestinien Mahmoud Abbas souligne l'importance du prochain Sommet arabe d'Alger    «Les engagements du Président concrétisés à 80%»    L'Algérie plébiscitée pour représenter l'Afrique au Bureau de l'Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Foot/ équipe nationale : "Belmadi va prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2026"    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Batna : réalisation d'une station mobile de transformation d'électricité "avant mars prochain"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Visite de courtoisie chez Goudjil    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    In memoriam Octobre 88    Embrouille    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    L'UGTA se rebiffe    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Une semaine chargée pour l'ANP    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les talibans rejettent tout dialogue avec Kaboul
LE CESSEZ-LE-FEU NE FIGURE PAS AU MENU DES DISCUSSIONS AVEC LES ETATS-UNIS
Publié dans L'Expression le 12 - 03 - 2019

Le représentant américain Khallilzad avec le MAE pakistanais
Entamé le 25 février, ce cycle de négociations au Qatar, auquel participe pour la première fois l'un des principaux dirigeants talibans, le mollah Abdul Ghani Baradar, cofondateur du mouvement, est l'un des plus longs à s'être jamais tenu.
Les talibans ont indirectement démenti, vendredi dernier, avoir abordé les questions d'un cessez-le-feu en Afghanistan et d'un dialogue avec le gouvernement de Kaboul lors de leurs discussions en cours à Doha avec des représentants américains, contrairement à des affirmations de Washington. Par opposition aux aspects «externes» du conflit que sont «le retrait de toutes les forces d'occupation d'Afghanistan et l'interdiction pour l'Afghanistan de nuire aux autres», les «autres questions qui ont un aspect interne et qui ne sont pas liées aux Etats-Unis n'ont pas fait l'objet de discussions», a déclaré le porte-parole des insurgés, Zabihullah Mujahid, dans un communiqué. Trois jours plus tôt, le porte-parole de la diplomatie américaine, Robert Palladino, avait affirmé le contraire à Washington. Les discussions de Doha portent sur «quatre sujets liés entre eux qui composeront tout futur accord»: «le contreterrorisme», le «retrait des troupes» américaines, le «dialogue inter-afghan» et un «cessez-le-feu», avait-il indiqué.
Entamé le 25 février, ce cycle de négociations au Qatar, auquel participe pour la première fois l'un des principaux dirigeants talibans, le mollah Abdul Ghani Baradar, cofondateur du mouvement, est l'un des plus longs à s'être jamais tenu entre les deux parties. D'après Zabihullah Mujahid, les discussions actuelles visent à «préciser les détails des deux questions qui ont fait l'objet d'un accord lors de la dernière série de pourparlers en janvier», à savoir le retrait des soldats américains et la promesse talibane d'empêcher que l'Afghanistan ne serve de base terroriste pour des attaques à l'étranger. Les talibans ont toujours refusé de discuter avec le gouvernement de Kaboul, qu'ils qualifient de «marionnette» aux mains de Washington.
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a envisagé une implication personnelle lors d'un éventuel futur voyage dans la région, sans plus de précisions.
Par ailleurs, l'attaque au mortier qui a visé jeudi à Kaboul une cérémonie à laquelle participaient de nombreux hauts responsables politiques afghans a fait 11 morts et 95 blessés, selon un nouveau bilan. Le précédent faisait état de trois morts et 32 blessés. Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi, il a été revu à 11 personnes tuées, dont 3 femmes, et 95 blessées, «en majorité des civils». Il a en outre indiqué que «sur la base d'une enquête préliminaire» de son ministère, «l'attentat a été perpétré par des terroristes talibans». Le groupe Etat islamique avait revendiqué l'attaque sur son site de propagande Amaq. Les talibans n'ont de leur côté fait aucun commentaire.
Quelque 12 obus de mortier, selon une source sécuritaire, avaient visé un rassemblement commémorant le 24e anniversaire de la mort du leader chiite hazara Abdul Ali Mazari, qui se tenait dans une enceinte à l'air libre à l'est de Kaboul.
Les images de la cérémonie, diffusées en direct à la télévision afghane, avaient montré un brusque mouvement de foule sur fond de cris et de fortes explosions, avant que la retransmission ne soit interrompue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.