L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lalla Aïni honorée
HOMMAGE À CHAFIA BOUDRAÂ AU TNA
Publié dans L'Expression le 10 - 12 - 2005

Belle cérémonie organisée jeudi dernier au Théâtre national algérien en l'honneur de la grande dame du théâtre et de la comédie algérienne, Chafia Boudraâ.
Cette manifestation a été organisée sur l'initiative de l'Association culturelle artistique du millénaire, présidée par M. Sidi Ali Bensalem, dédiée aux artistes et à l'art algérien. Ont assisté à cette cérémonie, M.Lamine Bechichi, ancien ministre et ancien responsable du secteur audiovisuel, qui a contribué par ses compositions musicales aux génériques des feuilletons la Grande maison et l'Incendie. Un feuilleton qui a connu un très grand succès dans les années 70 grâce au réalisateur Mustapha Badie qui a adopté la trilogie de Mohamed Dib pour le petit écran et lui a valu un exceptionnel succès populaire. Il immortalisera au passage le personnage de Lalla Aïni, en propulsant son interprète, la comédienne Chafia Boudraâ, vers la notoriété. Une pléiade de figures artistiques ont marqué également de leur présence cette manifestation dont Abderrahmane Loutousa, qui a interprété le fameux rôle du petit Omar dans l'Incendie, mais aussi les chanteurs Hamidou, Nadia Benyoucef, Abdelkader Chaou et Abdennour Chellouch. De nombreux convives n'ont par ailleurs pas tari d'éloges sur la célèbre «Lalla Aïni». L'actrice, à qui on a rendu un vibrant hommage pour son dévouement, son travail, ses sacrifices et son talent avéré, était très émue par cette distinction en signe d'estime à son égard. Actrice complète, en effet, Chafia Boudraâ aura marqué les esprits en évoluant aussi sur les planches du théâtre et dans les studios de la radio. Née en 1930 à Constantine, l'actrice a à son actif plusieurs oeuvres qui ont marqué toute une génération que ce soit dans le monde du cinéma, du théâtre ou de la télévision, fruit d'un parcours de plus de quatre décennies. Elle a interprété notamment un rôle dans le film le Mariage de Moussa de Tayeb Mefti et Leïla et les autres de Sid-Ali Mazif, mais aussi dans Une femme pour mon fils de Ali Ghanem (1982), le Secret d'Elissa Rhaïs (1993), l'Honneur de ma famille (1997), Thé à la menthe (1984) et 17, rue Bleue (2000). On l'aura ainsi aperçue dans de nombreuses oeuvres cinématographiques en France. Arrivée un peu tard, cette distinction vient couronner à juste titre le talent d'une grande dame qui a voué sa vie à sa carrière cinématographique. Un talent qui a su se bonifier avec le temps. Mais elle restera indubitablement dans notre coeur et notre esprit la «Lalla Aïni» de tous les Algériens.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.