Le ministre des Ressources en eau rassure    Intense activité du président Tebboune    L'Algérie dernier de la classe en Afrique    Dans le viseur de Besiktas    « Nous sommes fiers de Bennacer »    Le gouvernement appelle à "s'éloigner de toute forme d'alarmisme"    "Les sujets de moins de 10 ans ne tombent pas beaucoup malades"    Vers le remboursement des frais par la Cnas    L'art du Goul populaire menacé de disparition à El Bayadh    DGSN: la salle omisports de Kouba baptisée du nom de Hacène Lalmas    Rencontre nationale sur les coopératives théâtrales les 28 et 29 mars    Plan d'urgence en cours d'élaboration pour relancer le sport d'élite en Algérie    La résilience du régime algérien    Appel au parachèvement du processus de mutation démocratique pour l'édification de la nouvelle Algérie    Sahara occidental: Brahim Ghali réitère son appel à l'ONU à assumer ses responsabilités    Mokri appelle à prévenir les "conflits d'intérêt" et à œuvrer à édifier un Etat de droit    FORMATION AU METIER D'AVOCAT : Le concours d'accès au CAPA relève de l'UNOA    Le procès Hamel et Tayeb Louh reporté au 19 mars    APRES UNE VISITE D'ETAT EN ARABIE SAOUDITE : Le Président Tebboune regagne Alger    Djerad félicite le nouveau chef du gouvernement tunisien pour sa prise de fonctions    Parti FFS : Démission collective de membres de l'Instance Présidentielle    CORONAVIRUS : L'Algérie n'a enregistré aucun autre cas positif    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Kamel Chikhi condamné à 8 ans de prison ferme    POUR NON-CONFORMITE DE LA POUDRE DE LAIT UTILISEE : Fermeture d'une laiterie privée à Mostaganem    Les locaux de Logitrans auraient été perquisitionnés    SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    LOGEMENTS SOCIO-LOCATIFS DE FRENDA (TIARET) : La liste des 1183 logements sera connue le 16 avril    Le hirak entame sa 2e année en force    CRISE DU LAIT EN SACHET : La spéculation perdure à Oran    Des enfants inventeurs reçus par les ministres Sid Ali Khaldi et Yacine Djeridane    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    L'Espagne et la France fustigées    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Toujours déterminés
TIZI OUZOU
Publié dans L'Expression le 24 - 04 - 2019

Un cycle de conférences a été établi avec des personnalités de divers horizons.
Pour le 9e mardi, les étudiants de l'université Mouloud-Mammeri ont marché pour réclamer le départ du système. Aux environs de 11h, ils étaient des milliers à se rassembler devant l'entrée principale du campus Hasnaoua 1, choisi depuis longtemps comme point de départ de toutes les marches. Les slogans habituels, avec d'autres plus d'actualité, ont été exhibés par de nombreuses pancartes. Le drapeau national accroché à l'emblème amazigh devient de plus en plus fusionnel.Une heure plus tard, la marche a commencé à s'ébranler, empruntant l'avenue de l'hôpital. «Yatanahaw gaâ!» «Pouvoir assassin», «Bensalah dégage», scandaient les étudiants qui ont formé des carrés bien organisés jusqu'à la fin de la marche. Durant leur parcours, les marcheurs ont scandé tous les noms des....... accusés de corruption, tout en appelant à une justice indépendance. A rappeler par ailleurs que les services de sécurité étaient invisibles durant la marche comme avant son départ du portail de l'université. Il est à rappeler que les marches de l'université de Tizi Ouzou drainent des milliers d'étudiants bien qu'une bonne partie de ces derniers rejoigne chaque mardi la capitale, pour prendre part à la marche des étudiants. Chaque mardi, dans la matinée, des étudiants rejoignent par bus et véhicules, Alger. Leur lieu de rendez-vous est la Grande Poste, avant de se joindre aux étudiants des différentes facultés de la capitale. Les slogans sont les mêmes que ceux scandés à Tizi Ouzou. Par ailleurs, notons que l'université de Tizi Ouzou a accompagné le mouvement, dès son début, avec le refus du recteur de fermer les campus pour raison de vacances prématurées. Ce dernier, pour rappel, avait refusé d'exécuter l'instruction de l'ex-ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ce qui a fait revenir le ministère sur sa décision et laisser les étudiants dans les campus. Le lendemain de ce refus, les enseignants de la même université ont organisé une réunion conjointe avec les étudiants, pour décider des voies et des moyens d'accompagner le mouvement. Aussi, une déclaration de soutien a été rendue publique, avec comme projet de donner une traduction intellectuelle et politique au mouvement populaire. L'université ne pouvait se permettre de rester en marge de ce mouvement historique. C'est ainsi qu'un cycle de conférences a été programmé avec des personnalités de divers horizons. Chaque jeudi, l'auditorium du campus Hasnaoua 1 abrite des interventions très intéressantes devant une salle archicomble. Zoubida Assoul, Saïd Sadi, Arab Aknine, Hand Sadi, Tassadit Yacine, Karim Tabbou et bien d'autres se sont succédé pour débattre avec les étudiants, sur de nombreuses questions politiques.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.