Mohamed Messaoudene. Porteur de projet d'agriculture bio : «Mon objectif est de promouvoir les produits agricoles locaux»    Université 8 mai 1945 de Guelma : Lancement du challenge «Instart Marathon» sur l'innovation    Laiterie de Tiaret : Onze personnes sous contrôle judiciaire    Commerces de la friperie à Constantine : Un rush qui traduit une triste réalité    2e session criminelle à Jijel : 55 affaires enrôlées    Souk Ahras : Deux escrocs en détention préventive    Parution : Des révoltes populaires aux déportations    Cinéma : Un nouveau film sur Matoub Lounès    Liga : La Real Sociedad prend la tête du classement    ANP : large participation dans la 1ère région militaire aux opérations de reboisement    6 grands bienfaits de consommer des fruits et des légumes tous les jours    Barça : Vers une démission de Bartomeu dès ce lundi ?    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    Traité virtuel    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    Institut Pasteur: Covid-19 : le relâchement peut coûter très cher    La vente de produits pyrotechniques revient    Hassi Messaoud: Quatre morts dans un accident de la route    MC El Eulma: CSA - SSPA, un conflit dévastateur !    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    Djaballeh appelle au boycott des produits français    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Trois anciens walis dans la tourmente    Les délires d'un haineux    Convalescence    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    La passion retrouvée    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Washington prêt à sanctionner ses alliés
POUR FERMER LE ROBINET DU PETROLE IRANIEN
Publié dans L'Expression le 24 - 04 - 2019


Les états-Unis ont encore renforcé leur campagne de «pression maximale» pour faire plier l'Iran, annonçant des sanctions contre tout pays qui continuerait à acheter du pétrole iranien, au risque de tensions avec plusieurs alliés. Donald Trump a décidé de mettre fin dès le 2 mai aux dérogations qui permettaient à huit pays (Chine, Inde, Turquie, Japon, Corée du Sud, Taïwan, Italie et Grèce) d'importer du brut iranien, pour «porter à zéro les exportations» et «priver le régime de sa principale source de revenus». Cette mesure, qui a provoqué une forte hausse des cours du pétrole, s'annonce particulièrement délicate pour Pékin, engagé dans de complexes négociations commerciales avec l'administration Trump, et pour New Delhi, allié stratégique des états-Unis et troisième importateur mondial de pétrole, dont un 1/10 vient d'Iran. «Si vous ne respectez pas, il y aura des sanctions», a mis en garde Mike Pompeo. La Turquie et la Corée du Sud, autres alliés de Washington, ont vivement déploré la décision américaine. «Nous n'accepterons pas de sanctions unilatérales et de contraintes sur la manière dont nous gérons nos relations avec nos voisins», a lancé le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. La diplomatie sud-coréenne a promis de continuer «à faire tout son possible» pour obtenir un «renouvellement de l'exemption».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.