Belaili : "Les supporteurs nous ont motivé et le prochain défi est de battre le Sénégal"    La SDC de Biskra nous écrit :    Les changements que vous allez observer en menant une vie sans boissons gazeuses    Bensebaini : "Cette victoire va nous donner de la confiance pour la suite"    Nouvelles de l'Ouest    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Cité des 800 logements : Le projet de rénovation non encore entamé    Annoncée pour cet été à la Casbah : Où en est l'opération d'ouverture d'espaces pour l'artisanat ?    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    L'ATTENTE ET LES EXIGENCES DE SOI AUSSI    CRB Abdelmalek Ramdane: La présidente du club dénonce un complot    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    Groupe E : Mali-Mauritanie, aujourd'hui à 21h00: Gare à l'excès de confiance !    Financement non conventionnel: L'Algérie renonce à la planche à billets    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Un projet pour la réhabilitation de la voirie à Haï Derb: 15 immeubles menaçant ruine toujours occupés par des mal-logés    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    Chaleur caniculaire sur l'Est et le Sud    Gaïd Salah tempête mais le peuple décrète    Les papys font de la résistance    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    USM Alger : La dette estimée à 104 milliards de centimes    Situation sécuritaire au Mali: L'armée renforce sa présence territoriale    Suite aux tensions des derniers jours : L'Iran lance un avertissement ferme aux USA    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Compromis fraternel    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Alger : 40 milliards de centimes pour reconstruire le marché des "Trois horloges" à Bab El Oued    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    Place au bilan    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Un putsch met fin au FFS du général Toufik    17 manifestants envoyés à la prison d'El Harrach pour port du drapeau amazigh    Nécessité d'une stratégie «intégrée» de lutte contre la violence et le terrorisme    Le front de l'opposition s'élargit    Les journalistes de Dzaïr News veulent sauver leur média    «Incha'Allah des surprises à Alger !»    Premier tour de l'élection présidentielle en Mauritanie : Un général favori pour succéder à un général ?    Nouvelles d'Oran    Culte : Un jeune Chrétien condamné à Akbou    L'unité, première arme    En finir avec l'indigénat néocolonial    Donald Trump, Président pour l'éternité ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





50 millions de quintaux par an
EVOLUTION EXCEPTIONNELLE DE LA PRODUCTION DE LA POMME DE TERRE
Publié dans L'Expression le 15 - 05 - 2019

augmenter la production et améliorer la productivité
Le professionnalisme et le know-how technique sont désormais atteints.
La production de la filière pomme de terre a connu une «évolution exceptionnelle» ces dernières années pour atteindre près de 50 millions de quintaux/an, a indiqué, hier, le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari.
Présidant dimanche dernier une réunion de concertation avec le Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre (Cnifpt), Omari a rappelé «l'évolution exceptionnelle qu'a connue cette filière, ces dernières années, avec une production atteignant près de 50 millions de quintaux/an sur une superficie de 150.000 hectares». Il ajoutera que cette performance s'ajoute à d'autres acquis importants, tels «le professionnalisme et le savoir-faire technique».Le communiqué du Madrp, indique que le ministre a souligné l'importance de cette filière stratégique qui «pèse dans l'économie nationale». Cette réunion, à laquelle ont pris part les membres du conseil et les cadres centraux du ministère, a été consacrée au développement de la production nationale de ce légume «phare», à l'organisation de la filière pomme de terre, ainsi qu'aux perspectives d'exportation de ce tubercule.
Les capacités et les potentialités que cette filière recèle à l'export ont été soulignées par le ministre Omari qui a estimé que l'installation du Cnifpt «va permettre à cette activité de se moderniser davantage, pour contribuer à la diversification de l'économie nationale». Il a également estimé que la diversification des zones de production et l'effort consenti par l'Etat et les producteurs, ont permis de stabiliser les prix de ce produit de large consommation, y compris en période de soudure intersaison. Le ministre a réitéré à cette occasion, l'engagement de son département d'accompagner et soutenir cette filière, selon une feuille de route qui sera élaborée en partenariat avec les professionnels. Celle-ci devra tracer les principaux objectifs à atteindre en matière de modernisation des systèmes de production de régulation, d'augmenter la production et améliorer la productivité. Cette feuille de route stipule la généralisation des systèmes d'irrigation économiseurs d'eau (goutte-à-goutte). Le ministre Omari s'est ainsi «engagé» à accorder un soutien aux producteurs qui installeront le système d'irrigation «goutte- à-goutte», une technique qui permet, non seulement d'économiser l'eau, mais aussi d'améliorer le rendement, de réduire les maladies et d'utiliser moins d'engrais». A propos de la semence, le ministre a indiqué qu'un programme de développement de la semence de pomme de terre était en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.