L'APLS poursuit le bombardement des sites militaires marocains pour le 23e jour consécutif    Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition    2e journée de Ligue 1: le "syndrome" des nuls continue de plus belle    Premier League : Man United renverse West Ham. Benrahma a joué 20 minutes    Transport aérien : les vols commerciaux internationaux suspendus jusqu'à nouvel ordre    Aménagement prochain de 15 services d'urgences médio-chirurgicales à Alger    CAHIER DES CHARGES LIE A LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE : Le ministère de l'Industrie dément tout changement    Algérie-Italie : signature à Alger d'un mémorandum d'entente sur le dialogue stratégique    COMMENÇANTS IMPACTES PAR LE COVID-19 : Les conditions d'indemnisation fixées    EN VUE DE VENIR A BOUT DE CETTE PANDEMIE : L'Algérie appelle la communauté internationale à l'entraide    L'artiste M'hamed Bouhaddaj expose ses nouvelles œuvres à Tlemcen après 30 ans d'exil à l'étranger    Juventus: Paratici visé par une enquête pour l'examen d'italien truqué de Suarez    DGI: la souscription de la déclaration de l'impôt sur la fortune de 2020 prorogée à fin décembre courant    Incident à la station-service du Caroubier    Ferhat Aït-Ali Brahim montre la voie bancaire    Saidal signe un nouveau mémorandum    Spectre ou menace réelle ?    Seulement 8 députés pour 5 ministres    Yacine Mebarki se pourvoit en cassation    Fragile consensus politique en Libye    «Nous sommes en Europe, au milieu de deux extrémismes, qui, d'ailleurs, se nourrissent mutuellement»    La Chine, "plus grande menace pour la démocratie"    Vers un dénouement de la crise du Golfe    Rencontre entre les ministres des Affaires étrangères jordanien et israélien    Le militant écologiste Karim Khima acquitté    Quand le Parlement européen secoue le cocotier    Les «qui-tu-quistes» aux abois    LDC. MC Alger – Buffles FC (Bénin) : Le Doyen l'emporte sur tapis vert !    Js kabylie : Mellal parle des objectifs du club    ES Sétif : Le retour de Fahd Halfaïa    Benaraïbi, Baup et six joueurs atteints de coronavirus    USMBA-MCA mardi    Les militants de RAJ réclament la réhabilitation    Rumeur et inquiétude : le convalescent et le syndrome du prédécesseur    Le niveau des barrages en nette hausse    Une récolte de 372 000 quintaux attendue    Fin tragique pour le petit Yanis    7 arrestations pour trafic d'armes et de stupéfiants    Le président de l'APW interpelle le ministre de la Santé    Ouverture d'un tronçon de 10 km aux véhicules légers    Un hymne à l'amour et à la jeunesse    Une expérience unique dans le monde arabe    L'observation des oiseaux à Central Park, rare loisir en temps de Covid    Une «Histoire du fils» qui dure un siècle    Le théâtre britannique s'invite virtuellement au TNA    Sit-in annoncé devant les directions de l'éducation: Les directeurs des écoles en colère    LE LONG TUNNEL NOIR    Mgr Henri Teissier sera inhumé le 9 décembre à la basilique de Notre Dame d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel
L'ALGERIE CONTINUERA À LIVRER DU GAZ À L'ITALIE JUSQU'EN 2027
Publié dans L'Expression le 19 - 05 - 2019

Deux accords portant sur le renouvellement du contrat de vente/achat de gaz naturel ont été signés jeudi entre la Compagnie nationale des hydrocarbures et le groupe italien.
Qui a dit que la situation politique actuelle que traverse le pays allait décourager ses partenaires économiques? Ceux qui l'ont pensé sont désormais édifiés! La réponse est parvenue du côté transalpin. «Le groupe algérien Sonatrach et l'italien ENI ont signé jeudi à Alger deux accords portant respectivement sur le renouvellement du contrat de vente/achat de gaz naturel à long terme destiné au marché italien, et sur les nouvelles conditions pour la poursuite du partenariat relatif à l'exploitation du système de transport Tmpc» indique une dépêche de l'APS datée du 16 mai. Les deux accords ont été signés par le P-DG de Sonatrach, Rachid Hachichi et par l'administrateur délégué de l'ENI, Claudio Descalzi.
La cérémonie s'est déroulée au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures. Cette opération doit permettre à l'Algérie d'asseoir sa position sur le marché italien et de demeurer l'un de ses principaux fournisseurs. Elle permet surtout de pérenniser une relation qualifiée d'historique avec un de ses clients privilégiés, acteur majeur de surcroît de la scène énergétique mondiale. Le contrat de vente et d'achat de gaz naturel entre les deux parties a été paraphé en 1977. «Pour Sonatrach, le groupe énergétique italien ENI est un partenaire stratégique et très important, et je pense que pour ENI, Sonatrach est un fournisseur fiable et crédible. Nous travaillions bien ensemble et nous devons continuer à travailler ensemble», a souligné le nouveau patron de Sonatrach. «Nous sommes soulagés parce que le contrat de base devrait arriver à terme le 31 septembre 2019.
Il s'agit d'une nouvelle vie pour ce contrat et nous continuons à fournir du gaz à l'Italie à travers ENI», a ajouté le successeur de Abdelmoumen Ould Kaddour. «Cet accord est d'une grande importance puisqu'il permettra à Sonatrach de consolider ses relations avec le partenaire ENI et également de maintenir sa position historique sur le marché italien de gaz», dira de son côté le vice-président des activités de commercialisation de Sonatrach, Ahmed El-Hachemi Mazighi qui s'est exprimé en marge de cet événement. L'Algérie continuera à livrer du gaz à l'Italie jusqu'en 2027. Côté italien on ne cache pas sa satisfaction. «ENI et Sonatrach ont signé un accord de renouvellement du contrat de fourniture de l'Italie en gaz algérien, jusqu'en 2027, plus deux années optionnelles supplémentaires, prévoyant également les modalités de transport par le biais du pipeline traversant la mer Méditerranée», précise l'ENI qui souligne dans un communiqué publié sur son site Web que l''accord signé jeudi couvre près de 15% du gaz importé par l'Italie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.