PSG : Di Maria supporte mal le confinement    BLIDA : Arkab s'enquiert de la disponibilité des produits pétroliers    COMMERCE EXTERIEUR : Une baisse globale des échanges en 2019    EN PLEINE EPIDEMIE MONDIALE : La Corée du Nord tire un nouveau projectile    ETATS-UNIS : Trump renonce à placer New York en quarantaine    Bengrina annonce une aide financière de ses députés    Real : Zidane aurait pris une décision pour Aubameyang    OUARGLA : L'annexe régionale de l'institut Pasteur opérationnelle    Un petit village kabyle met en place une ‘'organisation de guerre''    Un mariage provoque 4 contaminations au Covid-19 à Bejaia    Covid19: 57 nouveaux cas confirmés et 2 nouveaux décès enregistrés en Algérie    Oran: 1er concours d'improvisation théâtrale sur Internet    Covid19-Foot: la FAF envisage des mesures de soutien et de relance    L'Agence de presse sahraouie fête son 21e anniversaire    LFP-Coronavirus: "nous réfléchissons à toutes les hypothèses"    La doctrine de la « guerre révolutionnaire », genèse, mise en œuvre et postérité    Le régime algérien profite du coronavirus pour réprimer de plus belle    Covid19-Médicaments à base d'hydroxychloroquine: près de 320.000 boites bientôt disponibles    Journée de la Terre: les Palestiniens face à la colonisation et la propagation du Covid-19    Report JP-2020: les athlètes algériens entre déception et soulagement    Coronavirus: les walis instruits de la mise en œuvre "urgente" d'un dispositif "particulier" d'assistance des citoyens    Le taux d'inflation moyen annuel a atteint 1,8% en février    Des personnalités dénoncent la dérive totalitaire du régime    Tentative de réhabiliter le vote par procuration    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    La guerre des prix ne profite à aucun producteur    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les supporters de l'ASMO attendent et espèrent    Pierre Audin solidaire avec Khaled Drareni    La presse écrite à rude épreuve    Lancement d'une plateforme numérique    Blida: Le décompte macabre continue    Prolifération des abattoirs clandestins: Saisie de près de 6 q de viande impropre à la consommation à Es-Senia    Les cygnes blancs de 2020    Une panne technique dans deux postes transformateurs à Hassi Ameur: Coupure prolongée du courant électrique à Oran et plusieurs wilayas de l'Ouest    Mascara: Nouvelles saisies de produits alimentaires    Le confinement fait polémique    L'ESPRIT ET LE CŒUR    La leçon d'humilité    30e nouveau membre de l'Otan    Les règles de conformité fixées    AFFAIRE DU PROCUREUR ADJOINT DE TIARET : Le Syndicat national des magistrats réagit    COUR D'ALGER : Le Parquet général exclut l'atteinte de Karim Tabbou d'un AVC    Palestine: attachement à la terre et lutte jusqu'à la libération de la patrie    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Pandémie Covid-19: the year after!    Le FNDC dénonce des violences après le double scrutin de dimanche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le MJS ouvre une enquête
MAGOUILLES ET TENTATIVES D'INFLUENCER LES RESULTATS DES MATCHS
Publié dans L'Expression le 01 - 06 - 2019


Arama et Mellal au banc des accusés
Depuis la fin de la saison, la polémique ne cesse de grossir sur de prétendues tentatives d'influencer le résultat de la rencontre qui a opposé le CSC à l'USMA.
L'issue de la confrontation et le niveau de jeu des Constantinois avaient, pour rappel, d'abord provoqué la colère des supporters locaux avant que les réseaux sociaux ne prennent le relais pour dénoncer des joueurs qui n'avaient montré aucune volonté de gagner face à l'adversaire. Jusque-là, c'était resté une affaire de supporters. Mais, depuis ce jour, une polémique implique trois présidents de clubs concernés à savoir la JSK, le CSC et l'USMA.
Des accusations mutuelles sont lancées par presse interposée provoquant un tollé général parmi le public sportif national particulièrement et l'opinion nationale en général. Beaucoup estiment désormais que le vase est plein et que l'image de l'Algérie est souillée par cette affaire.
La justice doit impérativement se saisir sérieusement et enquêter non seulement sur cette affaire, mais sur les magouilles qui ont terni l'image du championnat et du pays. Pour revenir à cette dernière affaire, c'est d'abord Cherif Mellal, le président de la JSK, qui a ouvert les hostilités en accusant le responsable du CSC, Tarek Arama, de l'avoir approché pour arranger le match qui oppose son équipe à l'USMA. Arama ne tardera pas à répliquer en niant catégoriquement les faits rapportés par Mellal. Celui-ci défie le président de la JSK d'apporter les preuves et de l'ester en justice s'il ne le fait pas.
Chose faite, dans les heures qui ont suivi. Mellal rend public l'enregistrement d'un appel et la discussion entre lui et son interlocuteur. Sur les réseaux sociaux, c'est le grand tollé. Finalement, même si la vidéo incrimine Mellal, qui a lui aussi accepté de motiver les joueurs du CSC, il n'en demeure pas moins qu'elle a le mérite de sortir cette pratique du noir de la tanière.
A présent, tous les Algériens sont au moins sûrs d'une chose: les matchs étaient arrangés et l'argent sale a toujours servi à orienter les résultats. La honte est désormais nue sur la place publique. Pour leur part, les dirigeants de l'USMA ont profité de la vidéo pour crier au loup en accusant les deux présidents, Mellal et Arama, de comploter contre leur équipe.
Pour eux, l'adversaire qui refusait de jouer devant eux et la grogne des supporters constantinois était le résultat du complot des deux responsables incriminés. Une plainte sera déposée contre les deux présidents par les dirigeants de l'USMA.
Devant les faits gravissimes désormais notoires, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Salim Bernaoui, a réagi hier sur les ondes de la Radio nationale, annonçant l'ouverture d'une enquête. Pour lui, ces pratiques doivent cesser, parce que cela ne permet pas de faire avancer les choses. Il était temps car le football algérien est malmené au niveau national et international.
Une enquête d'un magazine sportif français qui avait donné jusqu'aux prix appliqués dans ces transactions honteuses, n'a suscité aucune réaction de la part des instances nationales malgré la gravité de l'atteinte à l'image et à la dignité de l'Algérie.
Le ministère devra aussi se saisir de ce dossier qui peut être assimilé à de la trahison, selon certains observateurs.
Le contrat d'Uche résilié
Le contrat de l'attaquant de la JSK, Uche, vient d'être résilié après une saison infructueuse. Selon un communiqué du club kabyle, il a été mis fin au bail amicalement entre les deux parties en présence de Chérif Mellal et le manager du joueur. A rappeler également, qu'Uche est actuellement sous l'effet d'une blessure à la hanche qui l'éloigne du terrain pour une période de six mois. Par ailleurs, il a été décidé de refaire appel aux services de Boukhenchouche qui a été prêté au MO Béjaïa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.