Arkab présidera samedi la 179ème réunion de la conférence de l'OPEP    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    104 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    INSOUCIANCE ET LEGERE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNES : La difficile adaptation au port du masque à Tissemsilt    ADRAR : 8 ans de prison et 50 millions d'amende pour un vol à la tire    OCCUPANT LEUR HABITATION DE 52 ANS : Deux familles menacées d'expulsion à Oran    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Effondrement d'un vieil immeuble à la Casbah d'Alger    Ecoles privées: début des préinscriptions sur un litige du payement des frais scolaires    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Le Care critique les choix du gouvernement    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    La colère des américains ne baisse pas    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mellal : "C'est à la justice de trancher"
La guerre est désormais déclarée entre les présidents de la JSK et du CSC
Publié dans Liberté le 29 - 05 - 2019

Décidément, cette fin de championnat controversé n'est pas près de livrer tous ses secrets et de mettre fin aux spéculations en tous genres quant au dénouement final pour l'attribution du titre de la présente saison en Ligue 1. Si, au lendemain de la victoire de l'USM Alger au stade Hamlaoui qui a scellé le sacre algérois, le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, a accusé nommément son homologue du CSC, Tarek Arama, d'avoir exigé la somme exorbitante de 2,5 milliards de centimes pour battre la formation usmiste. Ce dernier ayant formellement démenti ces graves accusations, la guerre est désormais déclarée entre les deux présidents des clubs kabyle et constantinois. Contacté par nos soins, hier, en début d'après-midi, le président de la JSK nous a confirmé son intention de déposer plainte pour exiger une enquête sérieuse sur cette affaire."J'ai déjà récupéré quelques conversations téléphoniques enregistrées avec les dirigeants du CSC et le pire est que nous savons désormais que notre club a été victime d'un grave complot machiavélique monté de toutes pièces par trois présidents de club bien connus qui ont honteusement conspiré contre la JSK et l'éthique sportive", a encore lâché Chérif Mellal qui, assurément, ne veut pas abdiquer dans cette affaire.
"Vous savez bien qu'après les magouilles, tout finit par se savoir et nous avons même été informés que certains joueurs du CSC ont refusé de jouer contre l'USMA pour ne pas cautionner la combine du match CSC-USMA et de nombreux supporters et proches du CSC nous ont appelés durant ces deux derniers jours pour se démarquer de cette affaire scandaleuse qui ne fait que ternir l'image d'un grand club comme le CSC pour lequel nous n'avions que du respect et de la considération." Cela dit, Chérif Mellal a pris acte de la décision du ministère de la Jeunesse et des Sports de prendre en charge cette affaire et de se pencher sérieusement sur ce dossier mais il ne donne pas la nette impression de croire à cette thèse car il estime que "de nombreux scandales ont malheureusement éclaboussé le football algérien par le passé, et malgré les promesses du MJS, de la FAF et de la LFP, rien n'a été entrepris pour rétablir la vérité et combattre la corruption, ce mal profond qui gangrène le sport-roi en Algérie, et ce, à tous les niveaux".
Selon le président de la JSK, qui n'a pas la langue dans sa poche et qui est connu pour son franc-parler et le courage de ses opinions, "il n'y a que la justice qui est capable d'enquêter sérieusement et de sévir fermement dans de telles affaires de magouilles et de corruption qui se multiplient et se banalisent au sein de notre football, de saison en saison, et si tout se sait et se divulgue en coulisses, en revanche rien n'est entrepris jusque-là sur le plan officiel pour éradiquer ce mal comme cela se fait dans les pays civilisés où la moindre affaire douteuse fait soulever des montagnes et est aussitôt élucidée au niveau des tribunaux". En conclusion, le président de la JSK pousse un véritable cri d'alarme en direction des décideurs du football algérien et des hauts responsables de la justice algérienne "pour ouvrir une enquête sérieuse et approfondie sur cette grave affaire de matchs arrangés et convoquer toutes les parties incriminées, dirigeants, joueurs et entraîneurs soupçonnés de combine pour crever l'abcès et oser s'attaquer enfin à ce mal terrible qui relève de l'autorité de l'Etat et de la crédibilité du sport algérien".

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.