La bataille des listes n'est pas terminée    Réactions mitigées des partis politiques    Rezig face au test de la permanence    Le Cnese en phase de propositions    Des enseignants universitaires véreux    Appel à l'unité des rangs jusqu'à l'indépendance    Israël et l'ONU au banc des condamnés    Pour qui roulent-ils?    Un casting XXL pour la succession de Pirlo    Mané vit sa pire saison    Cavani officiellement prolongé    52% des projets concrétisés    La Sittelle de Kabylie et la Genette ont réapparu en 2020    Beldjoud au Portugal    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    "Nous sommes déterminés à affronter l'armée sioniste"    Un bilan à la hausse    Placer la cause palestinienne en tête des préoccupations de la Communauté internationale    Réunion du gouvernement: l'Etat prendra en charge les frais de transports de 28 produits distribués au Sud    Le peuple sahraoui poursuit sa lutte pour arracher son droit à l'autodétermination    Coronavirus: 195 nouveaux cas, 149 guérisons et 8 décès    Rassemblements de soutien des partis politiques et de la société civile avec les Palestiniens    Classique au sommet à Tizi-Ouzou    3,3 millions de retraités bénéficieront d'une augmentation entre 2 et 7%»    «Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    15 000 livres pour les zones d'ombre    Retour de l'homme du professionnalisme    La mauvaise leçon    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Prémices d'un retour à la case départ    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    Hirak : la nouvelle donne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une cinquantaine de pays ont commencé à vacciner
Covid-19
Publié dans L'Expression le 02 - 01 - 2021

Une cinquantaine de pays ont déjà entamé leur campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, un an à peine après la première alerte lancée par les autorités chinoises auprès de l'Organisation mondiale de la santé. La Chine, berceau de la pandémie, a été le premier pays à démarrer les vaccinations, dès cet été, alors qu'aucun vaccin n'était encore formellement autorisé, en réservant cependant les doses aux populations les plus exposées (employés et étudiants se rendant à l'étranger, soignants, etc.). A ce jour, près de cinq millions de Chinois ont été vaccinés, alors que Pékin vient d'autoriser ce jeudi la mise sur le marché d'un premier vaccin, développé par Sinopharm. La Russie a suivi le 5 décembre, en commençant à vacciner les populations à risque avec le Spoutnik V, mis au point par son Centre national d'épidémiologie Gamaleya. Depuis, ce vaccin a notamment été approuvé au Belarus et en Argentine, qui ont débuté leur campagne de vaccination mardi. L'Algérie prévoit de leur emboîter le pas en janvier.
Le Royaume-Uni a, quant à lui, été le premier pays à autoriser le vaccin créé par l'alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech. Sa campagne de vaccination a débuté le 8 décembre et près de 950.000 personnes avaient déjà reçu la première des deux doses du vaccin au 27 décembre, selon des chiffres officiels publiés jeudi. Le pays est également le premier à avoir approuvé le vaccin d'AstraZeneca-Oxford mercredi. Il sera injecté aux Britanniques dès le 4 janvier. En Occident, le Canada et les Etats-Unis ont commencé à vacciner le 14 décembre, la Suisse le 23, la Serbie le 24, la quasi-totalité de l'Union européenne le week-end dernier, la Norvège dimanche et l'Islande mardi. Tous avec le vaccin de Pfizer-BioNTech. Les Etats-Unis et le Canada sont également les deux premiers pays à avoir autorisé le vaccin de l'américain Moderna, qui pourrait être approuvé le 6 janvier par l'UE. Quelque 2,8 millions d'Américains ont déjà reçu une dose de vaccin. Dans l'Union européenne, qui a démarré plus tard, c'est l'Allemagne qui a effectué le plus d'injections (plus de 130.000 en cinq jours). Au Moyen-Orient, les Emirats arabes unis ont été les premiers à lancer leur campagne avec des doses du chinois Sinopharm, le 14 décembre dans la capitale Abou Dhabi. Toujours aux Emirats, Dubai a commencé à vacciner le 23 décembre avec des doses Pfizer-BioNTech. L'Arabie saoudite et Bahreïn ont entamé leur campagne le 17 décembre, le Qatar le 23, le Koweït le 24, Oman dimanche dernier. Tous ces pays n'injectent, pour l'heure, que des doses Pfizer-BioNTech, sauf Bahreïn où le vaccin américano-allemand côtoie celui de Sinopharm. La Turquie, quant à elle, a reçu des doses du chinois Sinovac et compte commencer à vacciner mi-janvier.
En Amérique latine, le Mexique, le Chili et le Costa Rica ont été les premiers pays à se lancer, le 24 décembre, avec des vaccins Pfizer-BioNTech. En Asie, Singapour a démarré sa vaccination mercredi avec ce même vaccin. Les autres pays du continent ne se pressent pas: si l'Inde et le Japon envisagent de débuter au 1er trimestre, les Philippines et le Pakistan attendront le 2e trimestre, l'Afghanistan et la Thaïlande la mi-2021. En Afrique subsaharienne et en Océanie, l'heure n'est pas encore à la vaccination. La Guinée-Conakry, qui a commencé mercredi à injecter 60 premières doses de Spoutnik V avant de décider de lancer ou non sa campagne, fait figure de pionnier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.