Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Man City : Guardiola aurait pris une décision pour Mahrez et Gundogan    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux ministres sur le gril
Rezig du commerce et Hemdani de l'agriculture
Publié dans L'Expression le 12 - 04 - 2021

Comme à chaque veille du mois sacré du Ramadhan, la tension s'installe sur le front social national. C'est même devenue une tradition chez certains milieux opportunistes, sans scrupules et sans foi. Pourtant, cette année, les choses semblent avoir démarré du bon pied, avec une batterie de mesures prises par l'Etat et ses différentes institutions.
Suite à des crises et pénuries sur certains produits de large consommation, notamment l'huile et le sucre, le président de la République a ordonné la mise en place d'un plan d'urgence pour contrecarrer toute éventualité. «Nous disposons de stocks stratégiques, que nous pouvons réactiver en cas de nécessité sous
48 heures», avait déclaré Tebboune en réponse aux flambées des prix et pénuries de certains produits. Du coup, une série de mesures proactives, tendant à normaliser la situation du marché des produits de large consommation, notamment à la veille du mois sacré ont été prises.
Ces mesures visent, entre autres, la baisse des prix et leur stabilité. C'est ainsi, que l'approvisionnement des marchés a été boosté, à travers l'inondation des souks par des quantités de légumes et de produits agricoles, dont la pommes de terre qui vient d'être déstockée. Des ventes promotionnelles et par soldes viennent de prendre effet au niveau de certains commerces, notamment au sein de la foire spécial Ramadhan à la Safex.
Selon l'Office interprofessionnel de légumes et de viandes Onilev, pas moins de 10.000 tonnes de pomme de terre ont été déstockées au profit des marchés de gros dans 14 wilayas du pays.
À noter, par ailleurs, que la production de la pomme de terre cette année a totalisé 20,5 millions de quintaux. Concernant les viandes rouges, Il y a lieu de signaler que 52 000 tonnes de viandes rouges, ont été réceptionnées par le ministère du Commerce. Tout un circuit d'approvisionnement en viande rouge (cheptel saharien) a été mis en place, à partir d'Adrar. La première vague de têtes de bovins a été réceptionnée dans les abattoirs de l'Algérois et mise sur le marché, il y a quelques jours déjà. D'autres quantités d'appoint seront disponibles dans les prochains jours, à la suite de facilitations exceptionnelles, concédées dans l'import de ces viandes.
Ces quantités totaliseront quelque 1 500 tonnes de viande supplémentaires. Des mesures exceptionnelles de facilitations ont été également prises pour l'abattage. Des boucheries ambulantes sont également au menu de ces mesures de lutte contre la flambée et les pénuries. Sans compter les opérations de contrôle, dont le renforcement et l'efficience ont été annoncés par la tutelle. Quant au lait, quelque
2.500.000 tonnes supplémentaires de lait, en plus des 14 .67 tonnes mensuelles distribuées aux 117 laiteries, seront disponibles sur le marché.
Par ailleurs, le marché est approvisionné à hauteur d'un million 600.000 tonnes de produits divers entre légumes et fruits. Sur un autre registre, les hauts responsables de l'Etat ont privilégié une démarche participative, à travers le dialogue et la concertation avec les différents acteurs et opérateurs concernés. Une méthodologie déjà usitée au sein du département de Rezig, qui a associé dans son plan de travail les différents représentants des corporations professionnelles.
Pour la première fois dans les annales de la Présidence, le chef de l'Etat a reçu un panel de représentants des différents opérateurs dans le secteur du commerce et de l'agriculture, et même des représentants des organismes de défense des droits des consommateurs.
L'objectif étant de sensibiliser et de mobiliser les différents acteurs autour des dépassements et abus de la spéculation, le gaspillage, les pénuries fomentées, etc...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.