Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





6000 morsures d'animaux sauvages chaque année
Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 13 - 04 - 2021

Le phénomène des morsures par des animaux sauvages et domestiques prend une ampleur alarmante ces 10 dernières années à travers les communes et les villages de la wilaya de Tizi Ouzou. Au cours de cette décade, les services concernés ont enregistré une moyenne de 6000 morsures par année. Une situation qui, selon le docteur Idir Oulamara, biologiste au niveau de la direction de la santé et de la population, appelle à tirer la sonnette d'alarme. Dans son intervention à la radio locale, ce dernier a également appelé les populations à plus de vigilance afin d'éviter ces incidents fâcheux. Le docteur Oulamara a, par ailleurs, indiqué que les populations sont appelées à être vigilantes d'autant plus que les structures de santé réparties à travers les communes et les daïras ont enregistré l'épuisement des stocks de vaccin contre la rage. Une situation, précise-t-il, que les autorités concernées ont décidé de corriger en dotant ces établissements de nouvelles quantités de doses de cet antidote. Des vaccins qui servent à prévenir les cas de morsures qui risquent de s'avérer fatales sur la vie des victimes. Toutefois, les services concernés qui insistent sur la nécessité de vacciner les animaux de compagnie ne semblent pas encore pointer du doigt la vraie origine qui amplifie ce phénomène.
En effet, les campagnes de prévention contre la rage sont nombreuses, mais ne touchent pas là où ça fait mal. Alors que les services de santé se concentrent sur la nécessité de la vaccination des animaux de campagne, les communes, elles, sortent les fusils, dès l'apparition d'un cas de morsure pour aller à la chasse des chiens errants. La solution est tellement inefficace que les chiffres et statistiques sur les morsures ne font qu'augmenter chaque année. Pis encore, constatant l'inefficacité de ces campagnes, les communes recourent à l'empoisonnement de ces animaux. Un procédé qui cause de grands dégâts dans le patrimoine animalier de la wilaya en tuant toutes sortes d'animaux sauvages.
En fait, toutes les solutions resteront inefficaces si le problème des décharges sauvages n'est pas définitivement réglé. La wilaya compte environ 300 décharges éparpillées sur les routes, dans les forêts, voire même sur les places des villages et les chefs-lieux des communes. Ces derniers constituent ainsi des points de rencontre entre les animaux sauvages qui viennent à la recherche de la nourriture et les animaux domestiques errants. Et, c'est lors de ces rencontres que le virus passe des animaux sauvages aux animaux domestiques qui, eux, le passent aux humains par des morsures.
Enfin, pour les populations, les campagnes d'abattage de chiens errants est un signe de faillite des responsables locaux dans la gestion des collectivités. Les mêmes citoyens pointent du doigt les autorités sanitaires qui n'insistent pas ou peu sur la nécessité de traiter le problème des décharges sauvages pour éloigner les animaux sauvages, comme les chacals, des zones urbaines


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.