Juventus : Ronaldo n'ira pas au Sporting    Real Madrid: Zidane aurait pris sa décision    Oran: les traditionnelles photos de l'Aïd indétrônables    Délégation nationale aux risques majeurs: Promulgation d'un décret exécutif    Exactions au temps du Hirak : Affaire d'Oran, la fabrication de l'ennemi    Inondations à M'sila: la PC découvre un cadavre    Vendredi 117 : Marche empêchée et des interpellations y compris de journalistes    Mali: démission du gouvernement, Ouane reconduit    Coronavirus: 170 nouveaux cas, 134 guérisons et 5 décès    Palestine: Session publique du Conseil de sécurité dimanche    Aïd el-Fitr: le respect par les commerçants du programme de permanence salué    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Aïd El-Fitr: Belhimer adresse ses vœux au personnel du secteur    Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Maturité et montée en gamme    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Le flou persiste    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    CRB-EST, maintenu pour le 15 mai à 17h    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le gouvernement examinera le projet en juin prochain
Nouvelle Constitution au Mali
Publié dans L'Expression le 20 - 04 - 2021

Le texte du projet de Constitution au Mali sera examiné par le gouvernement en juin prochain avant la tenue du scrutin référendaire le 31 octobre 2021, a indiqué, hier, le ministère de l'administration territoriale malien. Selon le ministère de l'administration territoriale et de la décentralisation, après l'examen en Conseil des Ministres du projet de Constitution, le 30 juin 2021, le texte sera déposé sur la table du Conseil National de Transition (CNT), organe législatif de la transition, le 2 juillet 2021. Cet organe examinera et votera le projet de Constitution entre le 2 juillet et le 10 septembre 2021. La campagne référendaire est prévue du 15 au 29 octobre 2021 et le scrutin référendaire proprement dit est prévu pour le 31 octobre 2021, a affirmé le ministère. La même source a précisé que la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle est prévue pour le 30 décembre 2021, ajoutant que la promulgation de la Constitution se fera le 14 janvier 2022. Les membres du gouvernement malien avaient informé, lors d'un point de presse jeudi à Bamako, l'opinion publique du chronogramme du référendum et des élections générales. Le point de presse était animé par le ministre de l'emploi et de la formation professionnelle, Mohamed Salia Touré, porte-parole du gouvernement et le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, le Lt. Col. Abdoulaye Maïga.
Selon les conférenciers, le scrutin référendaire se tiendra, le dimanche 31 octobre 2021. Mais avant, il y aura l'examen en Conseil des ministres du projet de Constitution, le mercredi 30 juin 2021, selon le ministère de l'administration territoriale. Le Mali s'est doté, après la révolution de 1991, d'une Constitution, le 25 février 1992. Après bientôt trois décennies d'application, des insuffisances constatées ont amené les autorités à tenter à trois reprises une révision constitutionnelle sans succès en 2001, 2012 et en 2017. Le Comité d'orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles, créé le 31 mars 2021, doit oeuvrer à trouver un consensus autour de cette révision constitutionnelle annoncée par les autorités maliennes. L'un des objectifs de ce comité placé sous l'autorité du Premier ministre est justement de créer un cadre inclusif d'échanges et de réflexions sur les réformes politiques et institutionnelles à mener pendant la Transition. «La création d'un organe indépendant et unique de gestion des élections, dans la Constitution, est nécessaire au Mali dans un souci de cohérence et d'efficacité technique et financière», a relevé le ministère. Le membre du Consortium des Organisations de la société civile comprenant l'Observatoire, l'AJCAD (Association des jeunes pour la citoyenneté active), Ibrahima Sangho, a évoqué la nécessité de réviser la Constitution du 25 février 1992 afin de prendre en compte certaines clauses de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, a-t-on indiqué de même source.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.