Juventus : Ronaldo n'ira pas au Sporting    Real Madrid: Zidane aurait pris sa décision    Oran: les traditionnelles photos de l'Aïd indétrônables    Délégation nationale aux risques majeurs: Promulgation d'un décret exécutif    Exactions au temps du Hirak : Affaire d'Oran, la fabrication de l'ennemi    Inondations à M'sila: la PC découvre un cadavre    Vendredi 117 : Marche empêchée et des interpellations y compris de journalistes    Mali: démission du gouvernement, Ouane reconduit    Coronavirus: 170 nouveaux cas, 134 guérisons et 5 décès    Palestine: Session publique du Conseil de sécurité dimanche    Aïd el-Fitr: le respect par les commerçants du programme de permanence salué    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Aïd El-Fitr: Belhimer adresse ses vœux au personnel du secteur    Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Maturité et montée en gamme    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Le flou persiste    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    CRB-EST, maintenu pour le 15 mai à 17h    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Air Algérie vers le crash
Elle a solicité un prêt de 910 millions de dollars
Publié dans L'Expression le 21 - 04 - 2021


La compagnie nationale aérienne Air Algérie traverse, certainement, la plus grave crise de son existence. Sans aller jusqu'à dire qu'elle est au bord de la faillite, néanmoins, le bouclage aérien imposé par les hautes autorités du pays depuis la propagation de la pandémie de coronavirus, a gravement impacté les finances de la compagnie aérienne, déjà en difficultés avant le début de la crise du coronavirus. Des pertes estimées, selon les chiffres officiels, à 40 milliards de dinars en 2020. Un manque à gagner, pour ne pas dire perte, qui ne fait que s'accentuer du fait que depuis mars 2020 l'activité d'Air Algérie se limite aux opérations de rapatriement et à l'activité cargo. D'autant que même le trafic domestique a été suspendu pendant plusieurs mois pour ne reprendre que le 6 décembre 2020 et de manière partielle: à 50% dans le Nord et à 100% dans le Sud. En raison de ce déficit financier prononcé, la compagnie Air Algérie risque de se confronter à la faillite de sa trésorerie. D'ailleurs, la compagnie peine à couvrir les salaires de ses 9600 employés. Pour faire face au déficit budgétaire et les pertes enregistrées, Air Algérie compte solliciter un prêt gouvernemental. En effet, une source au sein du conseil d'administration d'Air Algérie a révélé au site arabophone Al-Arabi Al-Jadeed que «la compagnie étudiera lors du conseil d'administration prévu le 7 mai prochain la question de la demande d'un prêt gouvernemental afin de faire face au déficit budgétaire». Selon la même source «le prêt est estimé à 120 milliards de dinars, soit 910 millions de dollars, dont une partie est destinée à couvrir les dépenses de l'entreprise et les salaires d'environ 10000 travailleurs, une partie à rembourser les dettes de l'entreprise, et une troisième partie aux investissements étrangers», sinon à obtenir la garantie de l'Etat pour un prêt équivalent à cette somme. D'autant que l'Etat refuse catégoriquement d'ouvrir le capital de la compagnie aérienne nationale. Une question de souveraineté. Pour rappel, la situation pandémique a obligé Air Algérie à clouer ses avions au sol, soit le pire scénario pour une compagnie aérienne. En attendant de reprendre du service à l'international, les avions d'Air Algérie sont «stockés» à l'aéroport d'Alger. Et leur maintien coûte une fortune. Dans ce cadre, la même source rapporte que le syndicat des travailleurs d'Air Algérie aurait suggéré au conseil d'administration de «placer l'entreprise sous la tutelle du Premier ministre, de mettre tous ceux qui ont atteint l'âge de 56 ans à la retraite, ainsi que de renégocier le dossier de la retraite anticipée». Entre-temps, le ministre des Travaux publics et des Transports avait présenté, le 24 mars dernier, lors d'une réunion du gouvernement, l'ambition d'améliorer la qualité de service d'Air Algérie. Or, l'urgence est dans la survie de la compagnie nationale, une flotte d'à peine 56 appareils. Une question de vie ou de mort pour les 10 000 salariés. Et si rien n'est fait dans l'immédiat la compagnie risque de piquer dangereusement du nez, le crash sera inévitable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.