L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sous le signe de l'espoir
L'Aïd El Fitr à Béjaïa
Publié dans L'Expression le 15 - 05 - 2021

La joie et l'espoir pour les milliers de foyers qui recevront, demain, les clés de leurs appartements tant attendus. La visite du ministre de l'Habitat de l'Urbanisme de la Ville marquera le lendemain d'une fête religieuse, qui n'a jamais été aussi prometteuse. Après un mois de jeûne et d'abstinence, les habitants de le basse Kabylie on accueilli l'Aïd El Fitr selon les traditions perpétuées de génération en génération à travers les rituelles visites rendues aux proches et aux malades dans les hôpitaux, le recueillement dans les cimetières à la mémoire des parents et alliés disparus et le rituel du sacrifice collectif.
Cette célébration s'est surtout singularisée cette année par l'espoir et l'enthousiasme qui animent, depuis la dernière décade du mois sacré, tous les postulants au logement social et promotionnel, qui voient le rêve tant caressé des années durant se concrétiser dès aujourd'hui à la faveur d'un nouveau déplacement du responsable du secteur de l'habitat dans la wilaya de Bejaia.
Outre la remise des clés pour quelque 3000 souscripteurs aux programmes Aadl 1 et 2, au niveau du pôle urbain d'Ighzer Ouzarif, le ministre de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Ville
«inspectera les chantiers de réalisation du programme de 2798 logements Aadl à Sidi Boudrahem et le programme de 2.004 logements de type LPL sur le même site», indique le communiqué de la cellule de communication de la wilaya qui fait part également de «la présentation du secteur de l'habitat».
Voilà qui redonnera de l'espoir à tous les postulants aux logements tous types confondus dans la wilaya de Béjaïa. Une wilaya, qui n'a jamais souffert de dotation, mais plutôt beaucoup plus de
d'outil de réalisation, dont la cadence avançait au ralenti, malgré les pressions des demandeurs et des autorités avant de redémarrer en trombe avec l'arrivée du nouveau ministre, un connaisseur du secteur, nommé en février dernier.
C'est donc la fête au sens complet du terme qu'a vécue Béjaïa à l'occasion de l'Aïd El Fitr. Même les déplacements et les visites des proches se sont déroulés sans encombre et dans la compassion, la tolérance et autres valeurs de fraternité, d'entraide et de solidarité. Fête des enfants, par excellence, ces derniers, parés de leurs habits neufs, ont donné à cette journée de la couleur et de la gaieté et du bonheur à l'image du soleil radieux qui a brillé sur toute la région deux jours. Un temps printanier, qui a favorisé les déplacements entre familles et la réunion familiale dans une ambiance des grands jours. Les maisons parentales se sont remplies de nouveau, le temps d'une journée.
C'était le cas aussi bien dans les villes que les villages. Une tradition très respectée encore en Kabylie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.