Le décès de Abdelhakim Meziani est une "grande perte" pour la culture algérienne    Man United : Solskjaer ne boude pas son plaisir après l'arrivée de Sancho    Bayern : Un cador européen suit Goretzka    Pegasus: Le Gouvernement sahraoui condamne un "acte criminel" contraire au droit international    Décès de l'ancien ministre de l'Industrie Mahmoud Khoudri    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Tottenham : C'est officiel pour Heung-min Son    Coronavirus: 1350 nouveaux cas, 812 guérisons et 18 décès    Foot / Représentants algériens en compétitions interclubs : le Bureau fédéral tranchera le 29 juillet    "L'oeuvre de Dieu, la part du diable"    USTO-MB: 3.500 places pédagogiques pour les nouveaux bacheliers    Décès du journaliste Mohamed Alouane à l'âge de 79 ans    Espionnage marocain contre des responsables algériens: l'Algérie exprime sa profonde préoccupation    Canicule: des températures de 44 degrés sur des wilayas de l'Ouest et du Centre du pays    Crise en Libye : Lamamra s'entretient avec Jan Kubis des derniers développements du processus politique    Décès à 72 ans du journaliste et homme de culture Abdelhakim Meziani    L'homme de théâtre Abdelmalek Boussahel n'est plus    BAC 2021: un taux de réussite national de 61,17 %, une moyenne d'admission à 9,5/20    Aïd El-Adha : la permanence des commerçants respectée à 100%    Une tradition ressuscitée dans les villages d'Aïn Zaouïa    L'Epwgcet en appelle au civisme des citoyens    KAMEL BOUGDAL TIRE SA REVERENCE    UNE FOULE NOMBREUSE SALUE UN MILITANT POLITIQUE ENGAGE    Sonatrach se dote d'un code d'éthique D. R.    Le ministre de la Santé limogé en plein rebond épidémique    «Intelligence et lutte contre la cybercriminalité»    Le variant Delta menace la demande    L'Algérie appelée à consolider ses capacités de production    Maroc, la grande kechfa !    Un calendrier pour concrétiser les accords stratégiques    Enfin un plan B ?    La rentrée scolaire se prépare déjà    La LFP attend un «signe»...    La LFP interpellée sur les dates des matchs en retard    Nourredine Saâdi n'est plus    Sortie de Money le nouveau single d'Ayoub Medjahed    Allô Alger    Mali : Ouverture d'une enquête après la tentative d'assassinat du président    El Hawma au théâtre : Un spectacle qui veut bousculer les vieilles habitudes    Une commission pour plancher sur le cadre juridique    L'eau pour tout le monde    Le Conseil constitutionnel s'indigne    Une nouvelle dynamique à l'export    Des drones pour reboiser les forêts ?    Le programme LPL relancé dans 15 wilayas    Un monument de la presse sportive s'en va    L'actrice Pilar Bardem est décédée à 82 ans    «L'Algérien n'est pas mis en cause...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les souscripteurs AADL 1 crient leur ras-le-bol
ILS ONT ORGANISE HIER UN SIT-IN DEVANT LE SIÈGE DE LA WILAYA DE BEJAIA
Publié dans Liberté le 24 - 01 - 2021

Les souscripteurs ont tenu à dénoncer les promesses sans lendemain des autorités publiques qui avaient laissé entendre que les 5600 souscripteurs du programme AADL 1 de la wilaya de Béjaïa allaient recevoir les clés de leurs logements avant la fin de l'année écoulée.
Les souscripteurs au programme de logements AADL 1 de la wilaya de Béjaïa sont revenus hier à la charge pour réclamer de nouveau la distribution de leurs logements qui accuse un retard de deux longues décennies. Ainsi, à l'appel de leur association dénommée El-Amel (espoir), ils ont organisé hier matin un rassemblement de protestation devant le siège de la wilaya de Béjaïa.
Accompagnés de leurs enfants pour certains, les protestataires ont brandi des pancartes portant les mots d'ordre de leur énième action de rue. "19 ans barakat. Un toit pour nos enfants !", lit-on sur une imposant e banderole arborée par des enfants devant le portail principal de la wilaya de Béjaïa.
Un slogan fort significatif qui renseigne clairement sur le calvaire vécu par ces nombreuses familles béjaouies qui ne savent plus quand se réalisera leur rêve, celui d'avoir un toit décent.
Exprimant leur ras-le-bol, les manifestants fustigent les autorités en charge du secteur de l'habitat et interpellent Tarek Belaribi, en sa qualité de directeur général de l'AADL (Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement). "On a procédé à la distribution des logements AADL 1 dans toutes les wilayas sauf à Béjaïa", lancent-ils à l'adresse du premier responsable de l'AADL.
Outre ce grand retard qu'accuse le projet AADL 1, les protestataires pointent "la dégradation continuelle" de leurs logements qui demeurent en stand-by à cause de la lenteur des travaux d'amenée des différents réseaux (VRD).
"Nous demandons encore une fois aux responsables concernés d'intervenir en vue d'accélérer la cadence des travaux d'amenée, lancés au niveau du site d'Ighzer Ouzarif (Oued Ghir)", lance Ahmed Abdelkafi, président de l'association El-Amel des souscripteurs AADL 1 de la wilaya de Béjaïa.
À ce titre, les manifestants ont tenu à dénoncer les promesses sans lendemain des autorités publiques qui avaient laissé entendre que les 5600 souscripteurs du programme AADL 1 de la wilaya de Béjaïa allaient recevoir les clés de leurs logements avant la fin de l'année écoulée.
Ils se rappellent aussi de l'annonce faite en juillet 2019, à partir de Blida, par l'ex-ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud, lequel avait promis que les opérations d'attribution des logements de type location-vente aux souscripteurs d'AADL 1 (2001-2002) allaient être parachevées fin septembre 2019.
Pour rappel, le nouveau pôle urbain implanté au lieudit Ighzer Ouzarif, sur les hauteurs de la commune d'Oued Ghir, abrite plus de 16 000 logements, toutes formules confondues, dont 6600 unités réalisées dans le cadre du programme AADL.
En effet, le programme AADL 2, lancé en 2013, comprend, à lui seul, 9698 logements, dont 6600 à Ighzer Ouzarif, 2798 unités à Sidi Boudrahem (commune de Béjaïa) et 300 logements dont le site n'a pas encore été choisi. Quant au programme AADL 1, il contient 2450 logements.
En définitive, l'attribution de tous ces logements demeure tributaire de l'achèvement des travaux de VRD (voirie et réseaux divers) qui avancent à pas de tortue.

KAMAL OUHNIA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.