Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'activité culturelle reprend de plus belle
Cinéma, théâtre, Littérature à tizi ouzou
Publié dans L'Expression le 19 - 06 - 2021

Après la cessation d'activité imposée, pendant une année, par la crise sanitaire, l'action culturelle a repris de plus belle dans la wilaya de Tizi Ouzou où l'on assiste ces derniers jours à une floraison d'événements qui ne se ressemblent pas, mais qui relèvent tous de la culture. Désormais, il y en a pour tous les goûts et les choses ne font que commencer puisque le nombre d'activités culturelles ira crescendo et va atteindre sa vitesse de croisière dans les prochaines semaines. Rien que pendant le week-end écoulé, les Tizi Ouzéens ont eu l'embarras du choix d'aller voir le film «Héliopolis», projeté à la grande salle de la Maison de la culture Mouloud-Mammeri, en présence des acteurs et du réalisateur Djaffar Gacem ou d'assister à d'autres activités. C'est le cas de la rencontre littéraire animée par l'écrivaine Fazia Saheb à la bibliothèque prinicpale de lecture publique.
Présence nombreuse
Ils étaient nombreux à avoir assisté à la communication de l'auteure Fazia Saheb qui vient de publier un livre intitulé:
«Hayet, une faille, une vie». Fazia Saheb est une écrivaine originaire de Larbaâ Nath Irathen qui vit dans la ville de Tizi Ouzou. Après un parcours professionnel dans l'enseignement (enseignante de langue française), Fazia Saheb a fini par se convertir à l'écriture, mais aussi à l'art et à l'artisanat. Elle a d'ailleurs, organisé une exposition de ses oeuvres à Dar Abdellatif. En plus de son livre intitulé «Hayet, une faille, une vie», elle est l'auteure d'une monographie sur la haute ville de Tizi Ouzou (l'ancienne ville), intitulée «Entre, je vais te conter la Dechra de ma grand-mère». Fazia Saheb est membre de différentes associations comme l'Association nationale de femmes artistes algériennes (Faan), l'association de musique andalouse El-Amrawiya, l'association Environnement développement du patrimoine humain (Aepdh)...
Plusieurs activités en perspective
Le week-end écoulé, toujours, une deuxième rencontre littéraire a été abritée par la très dynamique librairie «Cheikh-multi-livres», sise au centre-ville de Tizi Ouzou.
Une occasion pour l'écrivain Sidali Kouidri Filali de présenter et dédicacer son livre:
«Wallada». Ce n'est pas tout puisque, de son côté, le théâtre régional Kateb-Yacine continue de présenter de nouvelles pièces de théâtre avec cette fois-ci l'oeuvre intitulée «Waq waq» écrite par Adila Bendimerad et Tarik Bouarara.
La pièce a été mise en scène par la coopérative «Mémoire» de Batna en partenariat avec l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc). Toutes ces activités se sont déroulées au moment où le coup d'envoi a été donné, jeudi, à la fête des cerises de Larbaâ Nath Irathen où la culture occupe une bonne place.
La wilaya de Tizi Ouzou s'apprête à accueillir la semaine commémorative du 23ème anniversaire de l'assassinat de Matoub Lounès le 25 juin prochain ainsi que la première édition du Salon du livre amazigh qui se déroulera du 2 au 5 juillet prochain à Ouacif. Ceci, en plus des traditionnels festivals du bijou d'Ath Yanni, la fête de la poterie de Maâtkas, la fête du tapis d'Ath Hichem, etc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.