GOUDJIL ET BOUGHALI TIRENT À BOULETS ROUGES SUR LE MAROC    L'espoir d'une libération pour Rabah Karèche    "C'EST UN PUTSCH DE PALAIS"    Critiques de l'étranger, soutien de la classe politique    Le Président limoge le ministre de la Défense    Simple oubli ?    L'Algérie face à ses risques majeurs : que faire ?    Les perspectives de la coopération commerciale algéro-américaine passées en revue    Tunisie : la 2e République à l'agonie et l'armée valeur refuge    28 morts et plus de 12 580 sinistrés suite aux fortes précipitations    L'Irak enregistre plus de 12 000 cas en 24h, record depuis le début de la pandémie    Histoire du jour    2 morts et 4 blessés à Aïn-Séfra    Le droit d'avoir des droits, comme l'Homme    Cinq nouveaux sites culturels inscrits au Patrimoine mondial    Actuculte    Ligue des champions féminine : Affak Relizane à un succès de la phase finale    Nemouchi troisième boxeur qualifié aux huitièmes    Université Oran 2 : Plus de 4500 nouveaux étudiants    A quelles nouveautés s'attendre ?    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien wali de Tipasa reporté    Un barbecue abandonné à l'origine du sinistre: Le pire évité de justesse au mont du Murdjadjou    Jijel: Trois ans de prison pour avoir animé un mariage durant le confinement    Le président de la Société algérienne d'infectiologie: «Les mesures de confinement ne sont pas assez strictes»    La réforme du système fiscal mondial a l'ère du numérique    Athlétisme: Taoufik Makhloufi n'ira pas à Tokyo    Football - Ligue 1: Journée favorable au CRB    Haniched remplace Dékimèche    Tebboune réitère son "niet"    Washington appuie l'approche d'Alger    Kaïs Saïed suspend le parlement et limoge le premier ministre    Sale temps pour les islamistes    Goudjil et Boughali ripostent    Le virus redouble de férocité    Le professeur Mansouri emporté par la Covid    Du pain sur la planche pour les députés    L'Onra est née    2021 : l'année de tous les dangers    Moi, Tonya à l'affiche    Sean Penn refuse de tourner sa nouvelle série    Le MCO recroise Cherif El-Ouazzani    Les élus fustigent l'attitude du représentant du FLN    Vu à Mohammadia (Alger)    Le bilan des activités de l'exercice 2020 au peigne fin    Poésie sur tous les fronts aux éditions Apic    M'hamed Ammar Khodja signe son retour avec deux albums    Cheikh H'ssissen, Un grand maître du chaâbi    "LE SERMENT"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les prévisions d'Oxford business groupe
Reprise économique post-covid
Publié dans L'Expression le 23 - 06 - 2021

Un rapport clé sur la « Covid-19 Response (CRR) » corédigé par Oxford business group (OBG) et l'African securities exchanges association (Asea) étudie les répercussions de la pandémie sur les efforts visant à attirer des flux entrants sur les marchés de capitaux de la région et les opportunités d'investissement en prévision de la reprise économique mondiale. Le rapport, intitulé « Les marchés financiers en Afrique », propose une analyse détaillée du rendement du secteur durant la pandémie et du potentiel de croissance. Le document présente des données essentielles ainsi que des infographies relatives au contexte socio-économique régional.
Le rapport, représentant la dernière publication de la CRR et l'OBG, examine la contribution que les Bourses africaines devraient apporter au développement économique de la région à court terme. Le document s'intéresse également aux efforts communs déployés sur le continent afin de renforcer l'intégration financière, considérée comme essentielle pour stimuler l'intérêt des investisseurs pour les marchés de capitaux de la région.
Le rapport propose un entretien approfondi avec Edoh Kossi Amenounve, président de l'Asea, et des études de cas sur la manière dont les principaux acteurs du secteur ont maintenu la continuité des activités pendant la pandémie et se préparent, à présent, à l'expansion post-Covid-19.
« Même si la crise liée à la pandémie de la Covid-19 se poursuivra en 2021, les campagnes de vaccination redonnent confiance aux marchés financiers africains et nous anticipons une année nettement meilleure que 2020, en termes de valeur des transactions », a déclaré Amenounve.
Avant la signature d'un protocole d'entente pour le rapport, Karine Loehman, directrice générale d'OBG pour l'Afrique, a souligné que les marchés de capitaux africains étaient sur le point de jouer un rôle clé en attirant les investissements nécessaires à la prochaine phase du développement socio-économique de la région, qui devrait s'attacher à rendre la croissance économique à la fois « durable et plus inclusive ». Malgré les répercussions de la pandémie sur la région, l'Afrique occupait déjà une place de choix dans les destinations populaires en matière d'investissements, avant la crise de la Covid et regroupe aujourd'hui des économies qui comptent parmi les plus florissantes du monde »,
a-t-elle précisé. « Notre rapport, rédigé avec l'African securities exchanges association, s'intéresse aux nombreuses opportunités qui attendent les investisseurs désireux de contribuer à la transformation de la région et, dans le même temps, de libérer le potentiel des marchés de capitaux africains. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.