Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hayatou suspendu un an
FIFA
Publié dans L'Expression le 05 - 08 - 2021

L'ancien président de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais, Issa Hayatou, a écopé d'un an de suspension de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international, pour «manquement à son devoir de loyauté», a annoncé la Fédération internationale (FIFA), mardi. «Dans sa décision, consécutive à une longue audition, la chambre de jugement de la Commission d'éthique indépendante a établi, sur la base des informations recueillies par la chambre d'instruction, que Hayatou avait manqué à son devoir de loyauté dans le cadre de sa fonction de président de la CAF en signant, au nom de la confédération, un contrat contraire aux principes concurrentiels avec Lagardère Sports qui a eu des répercussions désastreuses pour la CAF, à la fois d'un point de vue financier (EGP 200 millions) et de son image», a précisé l'instance mondiale dans un communiqué, tout en soulignant que Hayatou devra également s'acquitter d'une amende de 30 000 francs suisses. L'enquête portait sur les agissements de Hayatou en tant que président de la CAF, notamment sur son implication dans les négociations, la finalisation et la signature du protocole d'accord et du contrat concernant la commercialisation par la société Lagardère Sports des droits médias et marketing des compétitions organisées par la CAF entre 2014 et 2017. Hayatou, reconnu coupable d'infraction à l'article 15 de la dernière édition du Code d'éthique de la FIFA, avait été à la tête de la CAF entre 1988 et 2017, avant d'être battu lors des élections de mars 2017 par le Malgache Ahmad Ahmad, qui allait lui-même céder sa place au Sud-Africain, Patrice Motsepe, en mars dernier. «La décision motivée a été notifiée à Hayatou aujourd'hui (mardi, Ndlr), date à laquelle l'interdiction entre en vigueur, et elle est publiée sur legal.fifa.com», conclut le communiqué. Outre la présidence de la CAF, Hayatou (74 ans) avait occupé le poste de président de la FIFA par intérim, vice-président et membre du Conseil de la FIFA, ainsi que vice-président d'honneur de la FIFA.
R. S.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.