Makri agite la menace d'un retrait    Tous les recours rejetés par le tribunal administratif    Brahim Laâlami transféré à la prison de Bouira    L'inquiétude des patrons    Les micro-entreprises appelées à s'inscrire    Alliance Assurances lance une nouvelle offre    Le gouvernement envisage une protection policière pour les députés    Italie : deuxième tour des élections municipales à Rome    Stambouli : "Bravo aux joueurs, mais le plus dur reste à faire !"    Rencontre Amara-membres du BF pour désamorcer la crise    PSG : Icardi toujours absent de l'entrainement    Près de 54% de la population cible vaccinée jusqu'à présent    Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols    Sensibilisation au dépistage du cancer du sein    Un collège baptisé au nom de Fatima Bedar à Stains    Nombreux appels à la désescalade    Milan prend la tête après un samedi renversant    Chassé-croisé entre Chelsea et Liverpool, City qui rit et United qui pleure    L'intrigante histoire du consulat américain    Issine ? Connais pas !    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Cherchem    Plus de 79 000 produits pyrotechniques saisis en 2021    Le Cnapeste opte pour une grève cyclique    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    Croissance factice    Incertitudes sur le projet Peugeot    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Un après-midi cauchemardesque    Une loi pour protéger les institutions    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Où finira robert Lewandowski?    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    Un langage et des paradoxes...    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Des dizaines de candidatures éliminées à Bouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



220.000 élèves au rendez-vous
Béjaïa
Publié dans L'Expression le 22 - 09 - 2021

Hier, 223 364 élèves étaient au rendez-vous avec la rentrée scolaire 2021-2022- 121 177 au primaire, 70 873 au moyen et 30 514 dans les lycées.
À Béjaïa, on dénombrait 14 035 enseignants tous cycles confondus. Ils encadreront les élèves dans les 725 établissements scolaires répartis comme suit: 565 écoles primaires, 160 collèges d'enseignement et 64 lycées, dont un nouveau à Sidi Boudrahem, qui sera opérationnel à l'occasion de la présente rentrée.
Le lycée de Sidi Ali Lebhar sera doté d'une demi-pension.
Côté autorités, une réunion du conseil de l'exécutif de la wilaya, qui a regroupé l'ensemble des chefs de daïras et des directeurs de la wilaya, a été consacrée, la veille, au dossier de la rentrée scolaire. Il s'agissait de faire le point et être en possession de tous les atouts pour réussir cet évènement avec une mobilisation extrême en termes de préparatifs, dans le cadre d'un travail de coordination avec les différents secteurs et de suivi sur le terrain de l'ensemble des chantiers où se déroulent les travaux de réalisation des structures scolaires, des opérations d'équipement des salles de classes et des cantines scolaires.
«Dans ce contexte, sur instruction du wali, des missions d'inspection ont été dépêchées à travers l'ensemble des communes de la wilaya, afin de s'enquérir des conditions de scolarisation des élèves des différents cycles», indique un communiqué de la wilaya, qui précise que «les inspecteurs de la wilaya ont été chargés de cette mission. Ils ont inspecté, également, l'état d'avancement des travaux de réhabilitation des établissements scolaires endommagés par les incendies. La nécessité de vacciner tout le personnel du secteur de l'éducation a été également abordé au cours de cette réunion.
Chez les parents, la joie diffère. Il y a ceux qui, émus de voir leurs enfants aller pour la première fois à l'école et ceux habitués à cet événement. La veille, on s'est trop préoccupé des tenues de la rentrée. Hier, les filles étaient en rose et les garçons en bleu Huit heures, c'était la levée des couleurs, moment sublime où les enfants et tout le personnel saluaient le drapeau national avant de retrouver leurs classes et faire connaissance avec leurs enseignants qui leur donnent l'emploi du temps ainsi que la liste des fournitures scolaires nécessaires pour chaque matière.
«Ce premier jour est très important, surtout pour les tout petits, dont certains appréhendaient cette journée, mais avec les enseignants, nous faisons tout pour les nouveaux élèves», indique le directeur d'une école primaire au centre-ville. Bref, une rentrée sans incident à Béjaïa. Les insuffisances et autres difficultés se feront connaître au fil des jours, car comme le dit cet enseignant, «le premier jour est consacré à l'accueil des élèves».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.