Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs    Levée des réserves sur le navire Tinziren bloqué en Espagne    L'approche globale de l'Algérie    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Poursuivre l'opération d'assainissement du foncier agricole et de récupération des surfaces non exploitées    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    Incendie à la raffinerie de Skikda : une enquête diligentée pour identifier les causes    Pétrole: l'OPEP+ adoptera le choix approprié qui consacrera le principe de prudence    Materazzi répond à la provocation d'Ibrahimovic    «La réforme du professionnalisme vise à élever le niveau du football algérien»    Un Pass sanitaire pour les voyageurs par bateau    Chutes des premières neiges sur les cimes de Chréa    SIDA: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge des malades salués    Accompagnement psychologique et insertion sociale des sans-abris    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Skikda: décès d'une victime de l'incendie de la raffinerie de pétrole    Le poids potentiel de la diaspora algérienne dans l'élection présidentielle française 2022    Chlef : Le nouveau parc industriel prêt à accueillir les investisseurs    Intempéries : Eboulements rocheux sur les routes à Mostaganem et à Ténès    Le jeu des alliances a bien commencé    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Et Kouffi envoya la JSK au paradis !    Le Collectif des Algériens établis en France presse l'ONU à agir    Grosses manœuvres contre l'Algérie    Les engagements du ministre de la Poste et des Télécommunications    Les partis contraints aux alliances    La presse de l'Est du pays met l'accent sur les résultats préliminaires des élections locales    Lionel Messi couronné une 7e fois    Mahrez négocie sa prolongation    Semaine du court métrage    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    "Nous serons prêts pour les JM-2022 !"    L'agence Cnas d'Alger ouverte les samedis    Une quarantaine de périmètres agricoles raccordés au réseau d'électrification    La grève nationale cyclique maintenue    Quatre projets de loi en préparation    La médiation internationale met la pression    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Vers la révision des textes juridiques    Les indépendants exigent une enquête    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Carte blanche à Islem Gueroui    Quand Annaba s'associe avec Oman    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



1500 enfants handicapés concernés
RentrEe scolaire À tizi ouzou
Publié dans L'Expression le 30 - 09 - 2021

Pas moins de 1 500 enfants handicapés sont concernés par la rentrée scolaire 2021-2022, a indiqué, hier, Achour Mehenni, directeur de l'action sociale de la wilaya de Tizi Ouzou. Les concernés sont répartis sur des dizaines d'établissements, notamment dans des classes spéciales, dans divers centres spéciaux ainsi que dans des établissements gérés par le mouvement associatif.
Il y a ceux qui sont pris en charge dans des centres pour inadaptés mentaux, dont celui de Tadmaït, à 21 kilomètres à l'ouest du chef-lieu de wilaya. Il dispose de plus de 120 places et n'est pas encore totalement occupé. Ce qui a poussé le directeur de l'action sociale à lancer, hier, un appel aux familles concernées afin de confier leurs enfants inadaptés mentaux à ce centre qui dispose, en plus de tous les moyens humains et matériels nécessaires, de l'internat. Donc les pensionnaires seront pris en charge à 100%, a rassuré le DAS de Tizi Ouzou.
Les enfants handicapés de la wilaya de Tizi Ouzou sont également scolarisés dans quatre écoles spécialisées ainsi que dans trois centres, sans oublier l'école des sourds-muets et des non-voyants située à Boukhalfa, à 3 kilomètres à l'ouest de la ville de Tizi Ouzou. Quant aux établissements scolaires gérés et pris en charge par le mouvement associatif, avec l'aide de la direction de l'action sociale, leur nombre s'élève à 9, a indiqué le même responsable. Le nombre global de classes spéciales pour handicapés qui se trouvent dans les établissements scolaires publics ordinaires, est actuellement de 31, répartis dans les
21 daïras que compte la wilaya de Tizi Ouzou. Il s'agit de classes spéciales de cycle primaire. Dans le palier du secondaire, il existe une classe spéciale dans le lycée de Boukhalfa, lancée il y a un peu plus de 3 années.
D'ailleurs, la première promotion de bachelier de cette classe spéciale, essentiellement des non-voyants, a passé l'examen du bac l'année scolaire écoulée. L'ouverture d'une deuxième classe spéciale pour le cycle secondaire dans un lycée du centre-ville de Tizi Ouzou est actuellement en projet. Il sera également procédé à l'ouverture prochaine de trois autres nouvelles classes spécialisées, pour handicapés (cycle primaire), dans les localités de Tizi Ouzou, Makouda et Boghni. Il faut noter que les différentes associations de handicapés, sises dans la wilaya de Tizi Ouzou, supervisent neuf centres de scolarisation et de prise en charge des enfants handicapés dont six sont agréés. Selon le DAS, un travail remarquable est à saluer dans tous les centres en question. En revanche, le problème de la prise en charge se pose pour deux catégories de handicapés. Il s'agit des autistes, qui nécessitent une prise en charge toute particulière, exigeant la présence de spécialistes.
Le problème de la scolarisation touche aussi la frange de handicapés n'ayant pas d'autonomie totale et nécessitant la présence permanente d'un accompagnateur. Notons, enfin, qu'en plus de l'apport de l'Etat, les différents centres pour la scolarisation des enfants handicapés reçoivent régulièrement des dons de la part des bienfaiteurs. Le personnel enseignant et spécialisé, est amplement disponible car il y a régulièrement, des postes budgétaires qui sont affectés à cet effet aussi bien par le secteur de l'éducation que par celui de l'action sociale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.