JM Oran-2022 : Des instructions pour créer une instance de suivi des préparatifs    Industrie: créer de nouvelles spécialités pour répondre aux besoins du secteur    Mobiliser tous les organismes de l'Etat pour accompagner les opérateurs-exportateurs    Tebboune: L'Algérie compte abriter une Conférence unificatrice des factions palestiniennes    Algérie-Egypte : Un autre match, une autre histoire    Real : Casemiro compte sur Jovic pour faire oublier l'absence de Benzema    Elections de la LFP : Medouar évasif sur un deuxième mandat    Les nouvelles technologies contribueront à la généralisation de l'utilisation de la langue arabe    La Touiza, entre héritage et pratique    «Je me suis mordue la langue» de Nina Khada primé    Goudjil reçu par le Président de l'Etat de Palestine    Le Premier ministre reçu par le Président de l'Etat de Palestine    Affaire Condor : 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi et acquittement en faveur des cadres Mobilis    Le Barça va faire une nouvelle offre à Dembélé    Présentation de chauffe-eau-solaires locaux mardi à Bousmail    Affaire Groupe Condor: 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi    Le CNDPI publie une revue spéciale élections locales    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    L'APW dans l'escarcelle du FLN    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Lancement de la vaccination à domicile    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Les graves accusations de Baâdji    Le défi de la qualité    Le dernier vol du colibri !    ASM Oran : El Djemîa en route vers le purgatoire !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    Le FFS fait son bilan    Augmentation pénalisante des prix    Le voleur des 32 kg de cuivre arrêté en flagrant délit    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    «2022 sera l'année de la performance industrielle»    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    La vie d'errance de Si Mohand ou Mhand    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'échauffement, à bout de souffle
Publié dans L'Expression le 17 - 10 - 2021

Il reste du 16 octobre 2021, au 23, moins d'une semaine. Cette fente nous sépare du scrutin du bâtonnat d'Alger. Lorsque nous approchons les «robes noires», il y a comme un réel plaisir pour nos interlocuteurs, à répondre, même par des propos qui brillent par l'indifférence. Certains d'entre eux iront jusqu'à dresser un véritable réquisitoire, pour dire «leur aversion» à parler d'un magnifique corps, rendu «insupportable et rejetable» du seul fait que durant toutes les deux dernières décennies, alors que la «bande» s'étirait et en tendant ses tentacules vers les caisses de l'Etat, et malgré le hurlement des «sirènes-populaires», rien n'a été entrepris par les «occupants du seul espace démocratique», mis à part les quelques éternels opposants aux différents régimes qui se sont succédé! rugit un jeune avocat-hirakiste notoire-opposant à vie au système actuel, qui n'a pas manqué, cependant, de demander à garder l'anonymat! Me M'hamed Yahia-Messaoud, l'avocat de la rue «Abane Ramdane», légèrement fatigué, nous avouera qu'il attendait, avec impatience le 23 du mois pour apporter son expérience à la profession, et la soulager du poids de la transmission du flambeau aux jeunes «robes noires». Me Amine Sidhoum, même s'il ne dit pas être intéressé par les élections, affirme ses sympathies aux nombreux confrères qui luttent chaque jour pour l'indépendance de la justice. Approchée pour nous donner ses impressions, cette bonne et sacrée Me Ouahiba Dehidah, s'est montrée volubile dans sa déclaration, où elle met en exergue, d'abord le fait qu'elle est d'office, «pour une certaine continuité à la tête du barreau d'Alger, en l'occurrence la réélection de Me Med-Hassan Baghdadi, qui est bien placé pour être le futur bâtonnier, au même titre que le grand et franc lutteur pour arriver au poste de bâtonnier d'Alger, Me Saddek Chaïb, ou bien, l'autre batailleur, Me Chérif Lakhlef ou encore le discret, Me Khemissi Zéraïa, ou Moenes Lakhdari. Ces derniers sont certes, sympas, mais je préfère le plus ancien, celui qui connait les «monts et les vaux» de la profession, outre le fait qu'il maîtrise bien la situation, lorsqu'un bras de fer oppose la chancellerie aux avocats! Il a toujours été intransigeant, honnête, dur avec lui-même et avec les autres, lorsqu'il s'agit de défendre les droits de la défense», balance avec un large sourire, Me Dehidah, qui retournera les talons, sur le métro, pour le boulevard «Chahid Fernane Hanafi» au Ruisseau, où l'attend, vers les14 heures, une triste et grave affaire d'escroquerie, son client étant évidemment, la victime!
Me Mouloud Boubekeur, le vieil et sympathique avocat d'Alger-Centre, se dit certes, préoccupé par le destin de la profession, mais qu'à son âge, il préfère désormais, laisser la place aux jeunes, mieux placés et plus motivés pour la démarche du futur bâtonnat qu'il espère à la hauteur des espérances des jeunes loups, ceux-là même qui jonglent avec les nouveaux outils de travail, dignes du XXIème siècle.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.