Elections locales : L'ANIE annonce un taux de participation national de 35,97%    Le Président Tebboune s'exprime    Un comité provisoire pour les communes sans candidat    Les élections locales par les chiffres    Déclarations    Relative affluence    Les principaux évènements de la journée    L'enjeu des locales    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'eni vend la moitié de ses parts    Les Algériens offusqués    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Giroud absent 3 semaines    L'Institut Pasteur d'Algérie réagit    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    6 décès et 163 nouveaux cas en 24 heures    15.000 bouteilles d'alcool saisies    Un album pour préserver Tabelbala    Du flamenco à la salle Ahmed Bey    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    Real : Perez a pris sa décision pour Gareth Bale    Elections locales: la cadence du vote s'intensifie dans l'ouest du pays    Le renseignement espagnol met en garde contre le rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste    CAN 2021 : Un stage de préparation prévu au Qatar    Coupe arabe Fifa-2021: les Verts à pied d'oeuvre à Doha    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    La visite du Président Tebboune en Tunisie interviendra "en temps voulu"    Les agressions sur les réseaux ont coûté 586 millions de centimes en 2021    Interrogations sur la sécurisation des élections en Libye : La candidature de Seif El Islam El Gueddafi dévoile la capacité des législations en vigueur    Mondial biennal : Soutien unanime de la CAF au projet de Gianni Infantino    L'Opep et ses alliés maintiennent le cap    Tunis-Paris-Londres, le dos au mur    Des habitants réclament le raccordement au gaz    Plus de 3000 employeurs ciblés    Statu quo en tête    Benabderrahmane : «L'état n'abandonnera jamais son caractère social»    Korandjé, un album dédié à la préservation du parler de la région de Tabelbala    Le groupe Iwal fait appel à son public    Saisie de marchandises destinées à l'exportation frauduleuse    À propos de la thèse de "l'holocauste"    Le devoir de mémoire à travers le 9e art    "Il nous faut une ouverture vers l'ailleurs"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



35e anniversaire de la mort de Samora Machel
En marge du
Publié dans L'Expression le 21 - 10 - 2021


Le président Ramaphosa va «pourchasser» les terroristes au Mozambique Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a juré mardi de pourchasser les terroristes qui terrorisent depuis quatre ans la province du Cabo Delgado, dans le nord-est du Mozambique voisin. «J'ai un message pour ces rebelles. Nous vous pourchasserons», a déclaré M. Ramaphosa en marge du 35e anniversaire de la mort du premier président mozambicain, Samora Machel, dont l'avion s'était écrasé en 1986 dans les montagnes sud-africaines, à la frontière entre les deux pays.»Nous ferons en sorte que le Mozambique devienne un pays où vous ne propagerez pas la violence», a-t-il poursuivi, lors de la cérémonie en présence de son homologue mozambicain, Filipe Nyusi. Les seize pays de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) ont décidé, il y a deux semaines, de prolonger leur mission aux côtés de l'armée mozambicaine dans la région, déployée depuis juillet-août et qui devait s'achever le 15 octobre. De son côté, l'armée sud-africaine a déployé, en renfort de son contingent, plus d'un millier de soldats aux côtés des forces mozambicaines. Une récente offensive de ces forces régionales contre une base armée a abouti à la mort de 19 terroristes, dont un chef local, selon la SADC. Début août, le port de Mocimboa da Praia avait été repris aux terroristes qui le contrôlaient depuis un an. Des groupes armés terroristes font régner la terreur depuis fin 2017 dans la province à majorité musulmane du Cabo Delgado, frontalière de la Tanzanie. Les violences ont déjà fait plus de 3.300 morts dont une majorité de civils, selon l'ONG Acled. Plus de 800.000 personnes ont été forcées de quitter leur foyer, selon l'ONU. La présence de ces groupes terroristes entraînent de lourdes conséquences pour l'économie du Mozambique qui peine, notamment, à protéger les activités pétrolières.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.