Décès de l'ancien ministre des Affaires religieuses, Dr Saïd Chibane: le Président Tebboune présente ses condoléances    L'Opep+ décide de maintenir son plan de production décidé en octobre dernier    Algérie-Jordanie: nécessité d'élargir la coopération bilatérale à d'autres secteurs    Maroc: des milliers de citoyens dans la rue pour protester contre la cherté de la vie    Clôture des travaux du colloque international sur la géopolitique de l'extrémisme    La 47e conférence de l'Eucoco se tiendra l'année prochaine à Saragosse, en Espagne    Djaafar Abdelli, nouveau DG de la CNR    Le Roi Abdallah II de Jordanie achève sa visite d'Etat en Algérie (Vidéo)    Démantèlement d'une organisation de trafic de drogue opérant entre le Maroc et l'Espagne    3e Conférence des ministres arabes de l'enseignement technique et professionnel du 24 au 26 décembre à Alger    Cancer de la gorge: entre cinq et six nouveaux cas enregistrés par semaine à l'EHUO    Cyclisme/Tour international du Nil (3e étape): l'Algérien Abderrahmane Kessir vainqueur    Khenchela : les combats d'Aouchaaoua, une des grandes batailles de la wilaya-1    Le Roi Abdallah II de Jordanie se recueille à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération nationale    "Non-Aligned, Scenes of the Labudovic's Reels", un film documentaire sur le parcours du cameraman serbe Steven Labudovic    Pêche: Salaouatchi inspecte l'opération de levée des restes d'une péniche au port d'El-Djamila à Alger    Ligue 1 Mobilis : un coup d'épée en tête du classement, la JSK renverse Paradou    Constantine : les cadres du sport appelés à faire du CHAN 2023 une réussite    Concert euphorique de Hamidou à Alger    Mostaganem: La CNAS sensibilise les employeurs    Maladie de Parkinson: La plupart des patients tardent à consulter un médecin    Courage politique    Commerce: Le code-barres obligatoire dès mars prochain    Quatre personnes sauvées de l'asphyxie    Sétif: La statue de Aïn Fouara de nouveau vandalisée    Ces «anonymes» modernes que nous sommes !    Le FFS : un parti qui se confond avec la patrie    Le tribunal de Dar El Beïda prend une autre dimension!    Le défi du transport intermodal    «On a ouvert un nouveau livre»    Un Palestinien tombe en martyr    15 ans de prison ferme pour le principal accusé    Le grand souk!    L'appel de Moualfi aux industriels    L'épopée spatiale algérienne    Une famille nombreuse? Ça se gâte.    Défi royal pour le Sénégal    Les flops du Mondial    Un exploit pour rien    Une ville qui rayonne de splendeur    Berceau rural au patrimoine de l'humanité    Place aux compétitions!    Terrorisme: Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison    Une circulaire qui fait jaser en France    FAF - D'importantes décisions prises par le Bureau fédéral    Ligue 1- Mise à jour du championnat: Quatre affiches explosives au programme    L'ancien ministre Baraki condamné à 10 ans de prison    Quel avenir pour l'Europe ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des vertes et des pas mûres
Dans un mois, la présidentielle libyenne
Publié dans L'Expression le 23 - 11 - 2021

Dans son intervention demain devant le Conseil de sécurité de l'ONU, l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies en Libye, Jan Kubis va présenter un rapport exhaustif sur la situation qui prévaut dans le pays maghrébin, à l'heure de l'échéance cruciale des élections du 24 décembre prochain que la communauté internationale appelle de ses voeux. Un mois avant l'échéance, jour pour jour, l'envoyé spécial onusien exposera les derniers développements sur la scène politique et sécuritaire libyenne où les efforts et les démarches sont tantôt récompensés et tantôt annihilés, si l'on considère l'épineuse question du retrait des forces étrangères et des mercenaires toujours ancrés dans le pays. A ce sujet, le porte-parole du SG de l'onu, Stéphane Dujarric, a assuré que la mission des Nations unies en Libye a pour tâche majeure d'accompagner l'ensemble des parties prenantes à la crise pour la tenue effective des élections du 24 décembre, en s'assurant que le scrutin soit global et crédible, conformément à la feuille de route adoptée par le Forum du dialogue politique inter libyen et aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Dans une déclaration, vendredi dernier, Dujarric avait assuré, en outre, que l'ONU compte fournir tout le soutien technique nécessaire à la Haute Commission Electorale Nationale (HCEN), avec une démarche active auprès des femmes et des catégories marginalisées du pays. L'ambition onusienne, a-t-il insisté, reste de soutenir et encourager le processus électoral, avec un soutien logistique axé sur la coordination des aides internationales pour un renforcement des capacités institutionnelles du gouvernement de transition.
La HCEN a ainsi énoncé, hier, que le nombre de candidats à la présidentielle dont le dossier a été officiellement déposé auprès des trois administrations électorales est de 30, le dernier en date étant le Premier ministre Abdelhamid Dbeibah qui a postulé ce dimanche. A ce stade, il y a donc parmi les trente candidats des noms comme Abdelhamid Dbeibah, Seif el Islam Maamar El Gueddhafi, Khalifa Belqasim Haftar, Ali Zaïdan, al Senoussi Abdul Salam al Senoussi, Fathi Bachagha, Aguila Saleh, Muhammad Ahmed et Muhammad Ali al Sharif et Ahmad Omar Maiteeq. Ce sont là les candidatures qui retiennent le plus l'attention de l'électorat libyen, même si, à cette heure, rien n'est encore véritablement joué puisque l'examen des dossiers n'est pas encore achevé par les commissions compétentes de la HCEN et qu'ensuite interviendra le verdict des instances politiques majeures du pays (Est et Ouest), une clé indispensable pour avaliser l'engagement réel dans la campagne électorale qui devrait intervenir prochainement. Et c'est là que le bât blesse. Car non seulement l'encadrement constitutionnel de ces élections n'est toujours pas établi, le Conseil d'Etat basé à Tripoli et le Parlement basé à Tobrouk poursuivant leurs querelles intestines, mais le dispositif réglementaire dont l'organisation en termes de durée et d'encadrement de la campagne reste encore méconnu. Certes, la HCEN a déjà remis 1 202 254 cartes d'électeurs mais elle demeure dans l'expectative du coup d'envoi officiel de cette campagne, alors qu'il reste un mois pour le déroulement du scrutin.
Autre obstacle majeur, le retrait des mercenaires et forces étrangères reste encore du domaine des spéculations vaseuses. Hier, le chef du Mouvement de libération du Soudan, Moni Arko Minawi, a appelé le gouvernement soudanais et la communauté internationale à «coopérer sérieusement» pour expulser tous les mercenaires dont les forces soudanaises présentes en Libye. Publiée par le site Darfour 24, sa déclaration nie toute présence de forces affiliées à son groupe présent «uniquement au Darfour», précise-t-il. Selon l'ONU, ils sont encore quelque 20000 éléments en Libye dont les factions soudanaises «impliquées depuis des années», indique Minawi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.