Coronavirus: 6 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Le Président Tebboune présente ses condoléances suite au décès du moudjahid et Général-major à la retraite Ali Bouhedja    Industrie pharmaceutique: clôture du Salon algérien de l'Industrie pharmaceutique à Dakar    Industrie pétrochimique: atteindre 5 milliards de dollars d'exportations à moyen terme    Le projet de la loi relative à l'investissement contribuera "à drainer des investissements"    Décès du moudjahid et Général-major à la retraite, Ali Bouhedja    Le Président Tebboune félicite la boxeuse Imane Khelif    Judo/ 43e Championnats d'Afrique : 31 pays confirment leur présence au rendez-vous d'Oran    La Fédération du Sénégal répond sèchement à la fédération française dans l'affaire Idrissa Gueye    Mahrez inaugure un stade à son nom à Sarcelles    Ghlamallah appelle depuis Kazan à relancer le rôle du Groupe de vision stratégique "Russie et Monde islamique"    Conseil de Sécurité : le Représentant Permanent de l'Algérie participe au débat ouvert sur la sécurité alimentaire et les conflits    La 17e édition de "Andaloussiates El Djazaïr" s'ouvre à Alger    Tenue de la 3e session du Comité de concertation politique algéro-saoudien    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Saint-Etienne : Boudebouz écarté par son entraineur ?    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    Les bases de la transition énergétique    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    Brèves Omnisports    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    La Sonelgaz se met de la partie    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Un nouvel ancrage à l'activité économique    Pourquoi les prix ont baissé    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bouazza lance un cri de détresse
ASM Oran
Publié dans L'Expression le 18 - 01 - 2022


Cela n'augure pas bien. Le club formateur de M'dina Jdida, l'ASM Oran, est sérieusement menacé d'une chute aux abysses: la relégation en division inférieure. Rien n'indique le contraire, tant que la crise le secouant continue à le frapper encore davantage. Pour cause, le club peine, de plus en plus, à se sortir de la crise financière l'asphyxiant. C'est du moins ce qu'affirme son entraîneur, Abdellatif Bouazza, qui explique, aussi, que l'équipe est frappée par un effectif limité. Le coach lance un véritable cri de détresse à qui veut l'entendre, soulignant que tous les indices sont réunis pour accentuer la situation, déjà ambiguë. «Nous avons tout fait pendant les quatre précédents mois pour éviter d'arriver à cette situation inquiétante sur le plan sportif, mais en vain», a-t-il souligné suite à la défaite des siens, à domicile, dans le derby qui a opposé l'ASM Oran au CR Témouchent. La rencontre s'est terminée par la victoire des Témouchentois par (2-0), et ce à l'occasion de la 4e journée du championnat de la Ligue 2. Les représentants d'Oran ont essuyé un échec cuisant au stade Habib-Bouakeul et réalisé une autre contre-performance ne les arrangeant aucunement dans le classement. Cet échec à domicile de l'ASM Oran s'ajoute aux échecs précédents, d'où le classement peu reluisant du club, se positionnant à la 12e place avec 14 points seulement engagés tout au long de ce championnat. «J'ai tant essayé de motiver mes joueurs pour faire abstraction de leur problème financier», a indiqué le coach Bouazza déplorant que «nous sommes arrivés à nos limites». «Je ne peux pas demander plus à mes capés, alors qu'ils ne sont pas payés depuis le début de l'exercice», a-t-il regretté. L'entraîneur de l'ASMO, ayant rallié l'équipe peu avant le début du championnat, n'est pas resté sur sa faim en évoquant un autre élément ayant fait que son équipe soit figée dans des résultats peu reluisants. Il s'agit, selon la même source, de la composante de l'équipe ne répondant pas à ses aspirations ni encore moins à celles du club. «L'effectif mis à ma disposition en début de saison est très limité», a-t-il déploré. Et d'ajouter en regrettant: «Je n'ai pas de doublures dans pratiquement tous les postes. Il est impossible de miser sur les mêmes joueurs pendant toute la saison.» Pour lui, le fait que le club se retrouve dans l'incapacité de procéder aux recrutements est un sérieux problème. Cet état de fait est causé aussi par la crise financière qui secoue l'ASMO depuis plusieurs années, et qui a rendu incapable sa direction de recruter des joueurs de valeur, a regretté le même technicien. Avec un match en moins, après l'interruption à la mi-temps de sa rencontre face au MC Saida fin décembre dernier, alors qu'elle était menée au score (0-1), l'ASMO aura la mission dure pour se maintenir au deuxième étage où elle évolue depuis la saison 2016-2017. Le changement du système de compétition cet exercice en augmentant à quatre le nombre des équipes concernées par la descente complique davantage la mission des Oranais, a alerté leur entraîneur.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.