Le Président Tebboune rencontre à Rome des représentants de la communauté algérienne établie en Italie    Sétif: lancement des services de la finance islamique dans deux agences de la BEA    L'ONU et l'UA appelées à assumer leurs responsabilités envers le peuple sahraoui    Flambée des prix du carburant au Maroc: les transporteurs de marchandises menacent d'une grève nationale    L'émir Abdelkader a unifié les Algériens dans la lutte contre le colonisateur français    Belmehdi: tous les secteurs "mobilisés" pour la réussite de la saison du hadj    La loi sur l'investissement dynamisera davantage la diversification économique    "Tels des esprits affables qui murmurent", Smaïl Yabrir signe son premier recueil de nouvelles    Tennis de table/Coupe d'Afrique : quatre pongistes algériens présents au Nigéria    APN : les députés adoptent le projet de loi sur les procédures de saisine et de renvoi devant la Cour constitutionnelle    Le Président Tebboune quitte Alger à destination de l'Italie    ANP: 4 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Algérie-Tunisie: la coopération consulaire passée en revue à Tunis    "Mamlaket el hacharat", un spectacle pour enfants sur les valeurs de la "solidarité" et la "vérité" entre individus    Real : Eden Hazard ne lâche pas l'affaire    Klopp désigné entraineur de l'année en Angleterre    Man City : "Nous versons le salaire que nous pouvons à Haaland"    Affaire GB Pharma: Ouyahia et Sellal condamnés à 3 ans de prison    Nouveau code de l'investissement: Les délais de traitement des dossiers considérablement réduits    Voirie, réfection des trottoirs, éclairage public...: Opération d'aménagement sur l'axe de Ras El-Aïn    Es-Senia: Aménagement et embellissement extérieur à la zone d'activité    Pour accompagner les hôtes d'Oran aux Iles Habibas: Une soixantaine de jeunes en formation de guides touristiques    Une coopération heureuse et profitable    Belani: Les régimes marocain et israélien ont le même ADN    Ligue 1 - Mise à jour: Une dernière chance pour l'Entente    Nora, Saliha et les harkis    Tirage au sort jeudi en ligne    Al-Khelaïfi va annoncer de grands changements    Erik ten Hag annonce la couleur    La méthode Ankara    L'ONU entame sa visite au Xinjiang    Des dizaines de colons envahissent la Mosquée Al-Aqsa    La gauche tente de nouveaux visages    L'Algérie peaufine sa stratégie africaine    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Un réseau national tombe à Berrahal    31 décès et 1.511 blessés en une semaine    Les raisons de l'union patronale    Elle m'a battu, puis m'a devancé...    La démonstration des Forces navales    Le procès a failli «dégénérer»    Un long fleuve tranquille    Accueil triomphal pour Amin Zaoui    29 titres retenus par le jury    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le prix du lait restera à 25 DA
Son augmentation n'est pas à l'ordre du jour
Publié dans L'Expression le 24 - 01 - 2022

Le prix du lait subventionné ne sera pas revu à la hausse, a affirmé dimanche à Alger, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni.
«Je vous l'annonce de manière formelle, il n'y aura pas d'augmentation du prix du lait en sachet subventionné. Il demeurera à 25 dinars», a martelé Henni qui s'exprimait sur les ondes de la chaîne III de la Radio algérienne. Cette déclaration intervient quelques semaines après l'entrée en vigueur de la loi de Finance pour l'année 2022 qui prévoit la création d'un dispositif national de compensation au profit des ménages qui y sont éligibles. La politique de subvention sociale devrait connaître ainsi, à partir de 2022, un passage de la subvention généralisée à celle ciblée, orientée vers les ménages nécessiteux à travers un programme de transfert monétaire direct.
«C'est une question de politique publique et l'avenir nous le dira (...) Nous parlons d'une subvention ciblée pour les familles dans le besoin, mais pour l'instant ce n'est pas à l'ordre du jour et le lait restera à 25 dinars le sachet», a-t-il encore souligné.
S'agissant du développement de la filière laitière, le ministre mise notamment sur le repeuplement des fermes d'élevage en vaches laitières à travers l'importation.
L'importation de génisses pleines destinées à la production de lait a été relancée durant le mois en cours, note Henni qui a appelé au strict respect des mesures instaurées. Il a ainsi rappelé que l'abattage des vaches laitières de moins de sept ans est «strictement interdit» et que des instructions «fermes» ont été données pour assurer cette disposition.
Il s'agit de suivre les animaux importés au niveau des centres de quarantaine où ils seront vaccinés contre la fièvre aphteuse et les lieux d'élevage seront contrôlés par les services vétérinaires «localité par localité» a encore précisé le ministre.
En outre, les importateurs sont soumis à l'obligation d'assurer leur bétail laitier, ce qui impliquera également l'expertise des compagnies d'assurance dans le suivi de ce cas.
Le nombre des génisses pleines destinées à la production de lait qui devront être importées, sera déterminé en fonction de la demande des opérateurs privés. Il devrait s'élever «au minimum» à 20 000 têtes par an «si tout se passe bien», selon le ministre. Concernant les primes relatives à la collecte de lait, Henni a annoncé que ces primes font actuellement l'objet d'une étude en vue d'une éventuelle augmentation. Celles-ci sont actuellement fixées à 12 dinars pour le producteur, quatre (04) DA pour le collecteur et cinq (05) DA pour le transformateur.
Evoquant la pression sur le lait conditionné produit à partir de la poudre importée, le ministre a souligné que le marché reprenait suite à la libération des autorisations d'importation à partir du 22 décembre prochain. Henni a fait savoir que l'Office national interprofessionnel du lait et produits laitiers (Onil) importe annuellement, à lui seul, près de 180 000 tonnes de poudre de lait pour satisfaire les besoins du marché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.