Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Man City : Grealish prend la défense de Mahrez    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Boxe/Mondiaux féminins 2022: Khelif et Chaïb en lice lundi    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    PSG : Mbappé a fait son choix    HCLA : la fierté linguistique n'est pas synonyme de renfermement    Partenariat: Les raisons de l'abandon du projet « Desertec »    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Ligue 1: Un championnat professionnel dites-vous ?    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets    Khenchela: 5 morts et 2 blessés dans une collision    Les plages de la corniche passées au peigne fin: Les constructions illicites, les espaces verts et l'éclairage en ligne de mire    Tebboune en Turquie: Un nouvel élan à la coopération bilatérale    Fluctuations des données    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Tlemcen: Un «Souk Okadh» avec une touche locale    Brèves Omnisports    La Turquie prête à discuter    Affrontements entre groupes armés à l'ouest de la capitale    Entre l'Eurovision et Marioupol    6 ans de prison pour deux douanières    Le produit national à l'honneur    Un réseau de trafic de psychotropes démantelé    Un test de taille pour l'Exécutif    Le nouveau plan de circulation    Coups de théâtre à la cour d'Alger    «Nous amorçons une nouvelle étape»    L'Algérie assure ses arrières    L'université apporte sa touche    Salah rassurant avant la finale    Chams Eddine Djebassi en concert    Sortie à Alger    Comment valoriser le legs ancestral    Le Président Tebboune rencontre à Ankara des représentants de la communauté algérienne établie en Turquie    Anniversaire de la Nakba: renouveler l'engagement de poursuivre le combat jusqu'à la reconquête de la Terre de Palestine    Initiative de rassemblement: Boughali appelle à répondre à l'appel du président de la République    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Habitat: l'efficacité énergétique, une priorité pour le secteur    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    A quels scénarios s'attendre ?    Biatour annonce sa candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN
Enquête parlementaire sur la pénurie des produits essentiels subventionnés
Publié dans L'Expression le 24 - 01 - 2022

Le rapport de l'enquête parlementaire sur la pénurie des produits de base subventionnés, dont l'huile de table, sera déposé sur la table du bureau de l'Assemblée populaire nationale «à la fin de la semaine en cours», a indiqué, hier, Youcef Adjissa, vice-président de l' APN.
Le travail de la commission est un peu ralenti en raison de la contamination de certains de ses membres par le coronavirus. «L'Assemblée se prononcera au prorata des conclusions dudit rapport», selon la même source. «Elle optera soit pour la tenue d'une séance plénière, soit pour l'audition des
ministres concernés», a fait savoir le même député. L'enquête est menée dans le cadre de ses missions d'investigation par la commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, du commerce et de la planification sous l'égide du président de l' APN.
Les investigations qui ont touché aussi bien des producteurs que des distributeurs, sont effectuées par les membres de ladite commission à travers différentes wilayas du pays conjointement avec les directions locales du commerce. Cette initiative émane non pas d'un quelconque groupe parlementaire, mais elle a été ordonnée par le chef de l'état. Les membres de cette commission ont sillonné plusieurs wilayas, notamment frontalières. L'enquête est censée lever le voile sur les failles ayant conduit à la désorganisation du marché. Elle devrait auditionner les acteurs du secteur, notamment les grossistes qui sont un des maillons essentiels de la chaîne d'opérateurs qui contrôlent le marché. Il est d'ores et déjà établi que comme en 2011, ces derniers s'inscrivent en faux contre l'obligation qui leur a été faite par le producteur d'utiliser la facturation. L'absence de contrôle est également pointé du doigt par les consommateurs. Dans le même sillage, le Conseil de la nation a installé le 16 janvier dernier une commission d'enquête parlementaire chargée d'enquêter sur les problèmes de pénurie et de monopole touchant certains produis essentiels de large consommation à travers le pays», lit-on dans le communiqué de la chambre haute. Cette commission tentera de faire la lumière sur «les causes de cette crise, ses instigateurs et les parties qui l'alimentent, et ce, en vue de contrer les manoeuvres et les comportements malveillants répétés des spéculateurs qui participent de leur égoïsme et de leur avidité aux dépens des producteurs et des consommateurs», a ajouté la même source.
La commission d'enquête avait entamé son travail par la mise en place d'un programme d'action à court terme conformément aux mesures légales. Pour rappel, le rapport de la commission d'enquête de l'APN sur la pénurie et la hausse des prix du sucre et de l'huile, qui ont conduit aux émeutes de janvier 2011, n'avait pas apporté de nouveaux éléments. Par ailleurs, toutes les séances des deux chambres du Parlement ont été suspendues en raison de la propagation de Covid-19. Tenus souvent responsables de la hausse des prix et de la tension sur les produits, les spéculateurs encourent, en vertu de loi relative à la lutte contre la spéculation, des peines allant jusqu'à 30 ans de prison et dans certains cas, la perpétuité, voire la peine capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.