L'Algérie, "un carrefour pour les investisseurs" à la faveur de la nouvelle loi sur l'investissement    Echange d'expériences entre l'Algérie et le Danemark en matière de développement de projets des énergies renouvelables    Sétif : les 3/4 des médicaments présents sur le marché algérien sont de fabrication nationale    Drame de Melilla : la ministre espagnole du Travail exige des "clarifications"    Le Président Tebboune reçoit le recteur de la Mosquée de Paris    JM/ Boxe : Khelif et Bouloudinats en demi-finale, Mordjane et Benlaribi passent en quarts    Pourquoi le modèle autoritaire algérien, au contraire du modèle autoritaire chinois, n'a pas conduit au développement ?    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Ecole militaire polytechnique de Bordj El-Bahri : Sortie de la 49e promotion d'officiers ingénieurs    Séisme d'Oran: une commission technique inspecte les habitations touchées    JM/ Boxe (2e journée) : l'Algérienne Imane Khelif en demi-finale    Ports de pêche: lancement d'une opération nationale pour le dégagement de 351 épaves de bateaux    JM/ Tennis: l'Algérienne Benaissa qualifiée au second tour    Conseil de Sécurité: consultations sur la situation en Libye    JM: coup d'envoi du festival national de la chanson raï    22e Festival culturel européen: l'Italie et la France à l'honneur    "M'tember", exposition collective d'artistes inaugurée à Alger    Amélie Oudéa-Castéra, ministre française des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques au «Le Quotidien d'Oran»: «Bâtir de véritables traits d'union avec l'Algérie»    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    Bureaucratie, administrateurs et administrés    Les derniers bénéficiaires de la formule «à points»: Relogement de 2.137 familles à Ain El Beida et El Barki le 05 juillet    Douanes: Des quantités considérables de drogues et de psychotropes saisies    Consommation des eaux des citernes mobiles: Les mises en grade des médecins et des bureaux d'hygiène    Un nouvel ordre mondial plus juste    Tlemcen: Des contractuels titularisés revendiquent leurs salaires et leurs rappels    Parée de couleurs méditerranéennes: Oran a placé la barre très haut    Le Président Tebboune reçoit le jeune Mathieu Hill, un ami de l'Algérie    Confirmée, Elisabeth Borne doit former un gouvernement    Nouvelles attaques contre l'occupant marocain à Farsia et Houza    Les exportations en hausse    Derouaz et Tizzano donnent le ''la''    Les lauréats connus    Faut-il croire Benbahmed?    Le 5 Juillet se prépare activement    Algérie, terre des grands défis    Les algériens entrent en lice    La «stabilité régionale» au coeur de l'entretien    La bataille d'Iamorène    Ghardaïa accueillera l'événement    De l'art dans les rues d'oran    ANP: sortie de trois promotions à l'Ecole supérieure navale de Tamanfoust    Melilla: 18 migrants meurent après l'usage de la force par la police marocaine    Des députés et des sénateurs exclus du parti    Rachad dans de sales draps!    Le plaidoyer de Soufiane Djilali    Notre mère l'Afrique !    Bons mots et cruelles vérités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun
Andaloussiate El Djazair
Publié dans L'Expression le 23 - 05 - 2022


L'association culturelle de musique andalouse, «Nassim Essabah», et Romaïssa Kaïd Youcef, une de ses chanteuses solistes, ont animé, vendredi soir à Alger, un concert de musique dans le cadre de la 17e édition de «Andaloussiates El Djazaïr», sous la direction du maestro Abdelhadi Boukoura. Le public, peu nombreux, de la salle Ibn Khaldoun, où ces rencontres ont élu domicile jusqu'au 10 juin prochain, a pu apprécier, près de 90 mn durant, un rendu en deux parties brillamment exécuté par les 21 instrumentistes, dont un tiers de musiciennes, de l'ensemble cherchellois. Un programme prolifique a été concocté par les bons soins du maestro Abdelhadi Boukoura, qui a d'abord choisi d'exécuter la dizaine de titres de la «Nouba Rasd», dans sa belle suite mélodique et ses déclinaisons rythmiques, avant d'enchaîner quelques madihs, portés par la voix suave et cristalline de Romaïssa Kaïd Youcef, très applaudie par l'assistance. Dans une belle scénographie, la scène a été préparée aux atmosphères chaleureuses de la musique andalouse, embellie de beaux accessoires de dinanderie et d'un éclairage vif et feutré. Dans des atmosphères recueillies, la «Nouba Rasd» a retenti, comptant les pièces, «Ya badiê el hosn» (inqileb raml el maya), «Allah ya Rabbi» (m'çaddar), «Moud badet» (b'taïhi), «Rimoun rametni» (derdj), «El Fadjrou qad lah» (neçraf 1), «Afneytou yajda» (neçraf 2), «Hal dara dhabyou el hima» (kh'lass 1), «Niranou qalbi» (kh'lass 2) et «El khilaâ taâdjebni» (kh'lass 3). Les interprétations présentes et étoffées des solistes, Oussama Baâtouche au qanun, Amina Mouffok, Amira Kibouche, Djihane Azzoug et Nasreddine Kechabtia ont proposé de belles échappées vocales, que le public a appréciées et très applaudies, malgré les quelques soucis techniques constatés dans la sonorisation, qui ont causé des «coupures de micros» répétées. Dans son accoutrement de haute couture, orné de belles broderies conçues dans la finesse de la tradition du costume algérien, Romaïssa Kaïd Youcef a pris le relais, avec un répertoire madih. Dirigée d'une main de maître, par le maestro-violoniste Abdelhadi Boukoura, Romaïssa Kaïd Youcef a enchanté les spectateurs présents avec, entre autres pièces, «istikhbar Gh'rib», «Tar la sab dj'nah», et dans le mode Sika, «El horm ya Rsoul Allah» et «Bessalet aâla Mohamed». L'association culturelle «Nassim Essabah», de musique andalouse, s'envolera, aujourd'ui, en Tunisie où elle est attendue pour deux concerts, à Sousse et à Tunis, a fait savoir Abdelhadi Boukoura. La 17e édition de «Andaloussiates El Djazaïr» se poursuit avec au programme de samedi, les prestations de, l'association culturelle algéroise, «Mezghenna» de musique andalouse et du chanteur Karim Semmar.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.