«C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Répéter, vaut souvent, convaincre!    Fin de parcours du touriste judiciaire    Sur la «piste» du nil    Un pays à la recherche de son destin    Trois projets de loi adoptés    Le Parlement espagnol bouscule Sanchez    «Bâtissons des projets communs!»    Le prince de Monaco a séjourné à Oran    L'entrée fracassante des Algériens    Messi poussé vers la sortie?    Le club à l'affût pour Neymar    L'été en pente douce    La grande vadrouille    Oran sous psychotropes    «Je veux rallumer la Bougie»    Le HCA lance le débat    Clôture en apothéose    La Banque d'Algérie émet une pièce de monnaie métallique de 200 DA    JM/handball/ dames Gr.A - 1re journée : le point après Algérie - Croatie 21-31    JM /Athlétisme (2e journée) : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400M haies    JM/Boxe dames : Hadjila Khelif (-60 kg) offre à l'Algérie une 2e médaille d'or    60e anniversaire de l'Indépendance: l'ANP organise un défilé militaire mardi prochain    Sommet de l'Unesco : Belabed met en avant l'intérêt accordé par l'Etat à l'éducation et à l'enseignement    Le ministre de la Communication installe les nouveaux DG d'El Chaâb et d'El Massa    Lamamra à Beyrouth pour prendre part à la Réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères    OM: Sampaoli, c'est fini ! (officiel)    Assurances: le DG de la CNMA, Cherif Benhabilès, élu vice-président de l'OAA    Formation/enseignement professionnels: diversifier les offres de formation en tenant compte des spécialités prioritaires    Front Polisario: le massacre horrible perpétré par les autorités marocaines contre les migrants africains, "un crime presque parfait"    Inter Milan: Onana et Mkhitaryan, c'est signé !    Aïd Adha: mise en place d'un système d'encadrement sanitaire au niveau des points de vente de bétail et abattoirs autorisés    Grand Prix Assia Djebar du roman : les lauréats distingués à Alger    JM 2022: Oran vibre au rythme de la mode algérienne et de l'habit traditionnel    Sidi Bel-Abbes: ouverture du festival international de danse populaire    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    Tlemcen: Les promesses du PDG de Sonelgaz    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les assurances de Zeghdar
Récupération du foncier agricole et levée d'obstacles sur l'investissement
Publié dans L'Expression le 28 - 05 - 2022

Sur un rythme accéléré, l'opération de récupération du foncier agricole, en vue de mettre à disponibilité les assiettes foncières pour les investisseurs, prend une importance particulière face aux actions menées par l'Etat pour relancer l'appareil industriel. C'est dans cette optique que le ministre de l'Industrie et des mines, Ahmed Zeghdar a tenu lors de sa visite, à annoncer que «Les commissions locales présidées par les walis de la République, chargées de l'assainissement du foncier industriel, ont récupéré plus de 2000 ha, dont des terres agricoles accordées précédemment dans un cadre illégal, alors que d'autres ont été affectées à des projets fictifs.».Une particularité qui prend tout son sens, à travers les nouvelles dispositions d'affectation et de distribution de ces assiettes, qui contribueront d'une façon concrète à donner un nouveau souffle à l'économie nationale. Après des années d'anarchie et d'inertie, les nouvelles directions économiques adoptées par les pouvoirs publics, se veulent désormais constructrices d'une nouvelle dynamique basée sur les réelles capacités existantes de l'Algérie à redresser sa situation économique, en actant avec force un changement profond issu des réformes engagées, et pour lesquelles les politiques publiques sont adaptées et alignées sur les objectifs et les engagements pris. Dans ce sillage, le ministre n' a pas manqué de mettre les points sur les «i», en précisant que «L'investissement ne sera réservé qu'aux opérateurs sérieux et réels. L'Algérie fait l'objet d'importantes demandes d'investissement, tant de la part d'investisseurs nationaux qu'étrangers, de pays du Golfe, européens, la Turquie et l'Italie, entre autres.»
En parallèle et de même importance, l'opération de déblocage des projets en souffrance, vient consolider cette vision et cette stratégie, en vue de créer une synergie ente les différentes actions de relance, dans le but de libérer les initiatives et attirer le plus grand nombre d'opérateurs vers l'investissement local. À ce titre, le ministre est longuement revenu sur le volume de travail effectué dans ce sens révélant, que «les commissions locales chargées de la levée des obstacles et de l'accompagnement des investisseurs, ont signifié leur accord de principe à 866 investisseurs pour concrétiser leurs projets, sur un total de 900 projets recensés, «l'opération se poursuit toujours en coordination avec la Commission nationale présidée par le ministre de l'Industrie, les walis de la République, et les médiateurs de la République au niveau des wilayas. Nous poursuivrons la récupération des assiettes foncières inexploitées, parallèlement à l'approbation, par le Conseil des ministres, de la nouvelle loi sur l'investissement, qui sera présentée devant les deux chambres du Parlement».C'est donc toute la machine de l'investissement qui est mise en branle, à travers le lancement de plusieurs actions profondes, qui convergent dans le même sens, en l'occurrence, celui de l'investissement, pour réaliser les résultats escomptés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.