Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le duo portugais, «Senza» enchante le public algérois
22e Festival culturel européen
Publié dans L'Expression le 27 - 06 - 2022

«Senza», un duo de musiciens représentant le Portugal, investi dans le registre de la World Music, a animé vendredi soir à Alger, la scène du 22e Festival culturel européen, devant un public nombreux.
Accueilli au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), où la 22e édition de ce festival a élu domicile jusqu'au 1er juillet prochain, le duo «Senza» a généreusement étalé une douzaine de pièces aux thématiques humanistes, dans des genres musicaux différents.
Les nombreux périples qui ont mené la chanteuse, à la voix suave, Catarina Duarte et le guitariste, percussionniste, Nuno Caldeira aux endroits les plus reculés de la terre, ont été pour eux une source d'inspiration, qui a donné lieu à un art mûri et responsable, au service du bien-être de l'homme. Leur quête aux influences autour de l'humain qui les a conduits à découvrir plusieurs cultures sur des terres comme, l'Inde, la Chine, le Zimbabwe, le Vietnam, la Mongolie, ou encore le Timor, a donné lieu à des compositions qui interpellent la conscience humaine. Dans des atmosphères de grands soirs, Catarina Duarte a impliqué le public qui a repris en choeur les refrains des pièces, «Menino da perda preciosa» (Garçon de pierre précieuses), «Guesthouse» (Maison d'hôtes), «Comboio de bambou» (train en bambou), entre autres. Sous un éclairage, feutré ou vif, contrasté par les écrans de gélatine aux colorations différentes, les deux artistes ont évolué, durant une heure de temps, dans une prestation prolifique aux rythmes et aux genres musicaux variés, soumis à une orchestration virtuelle, aux sons lourds et aux samples séquencés.
Aux commandes d'une console numérique, ainsi que deux pédaliers produisant des ornements pour voix et des effets pour guitare, le duo s'affairait à synchroniser le tout, faisant de la technologie de pointe un moyen probant pour alerter, notamment, sur les souffrances des gens dans monde. «Riquexo» (pousse, pousse), «Sozinha no mundo» (seule au monde), «Poeteira» (poète), «Goa» (vas-y), «praia da independencia» (plage de l'indépendance), «Coraçao gigante»(coeur géant), «Mistura» (mélange), ont également donné de l'entrain à l'assistance qui s'est délectée et cédé au relâchement. «Nous sommes ravis de nous produire à Alger, capitale accueillante que nous visitons pour la première fois», a déclaré Caterina Duarte, sous les youyous des femmes qu'elle a très appréciés. En discussion avec le public à l'issue du concert, les deux artistes ont été particulièrement sensibles au commentaire d'un spectateur qui avait souhaité qu' «Alger puisse les inspirer» comme toutes les villes par lesquelles ils ont transité, pour «écrire un autre de leurs titres».
Fondé en 2015, le duo portugais sort, «Praia da independencia», un premier album suivi en 2018 par «Ante da Monçao» (avant la mousson), pour être actuellement en phase de commettre leur troisième opus, «tout aussi riche en cadences et en sonorités». Placé sous le slogan, «Musiqu'Elles», le 22e Festival culturel européen, également programmé à Oran et Constantine, se poursuit avec au programme de samedi la Belgique et les Pays-Bas, représentés respectivement par les chanteuses, Typh Barrow et Numidia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.