Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Situation maîtrisée
Incendies à Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 17 - 08 - 2022

Le dernier bilan de la direction de la Protection civile de la wilaya de Tizi-Ouzou fait état de 28 feux de forêts liés à la broussaille et la végétation dont quatre sont catégorisés dans la case des incendies de dimension importante.
Des foyers du genre précité sont sous surveillance au niveau de la commune de Tademaït, où un feu était, hier, surveillé à proximité du marché de gros de cette ville située à une quinzaine de kilomètres à l'ouest du chef-lieu de wilaya.
Un autre incendie était toujours en cours, hier mardi, au niveau du village Ivahriyen dans la commune littorale d'Aït Chaffaï située dans la daïra d'Azeffoun.
En fait, le bilan de la Protection civile de la wilaya de Tizi-Ouzou fait ressortir que l'essentiel des incendies déclarés,au courant de la semaine écoulée, sont situés dans la daïra d'Azeffoun où les hauteurs sont dotées d'un dense couvert végétal.
À Thifrit Nath Lhadj, il a fallu faire intervenir les bombardiers à eau affrétés de Russie pour l'Algérie afin de venir à bout des flammes. C'est dans la daïra d'Azeffoun que sont concentrés les plus importants incendies mentionnés dans le communiqué de la Protection civile qui ajoute que le troisième feu de forêt important s'est déclaré à Oumadene tandis que le quatrième n'est pas très loin dans la région d'Ath Idjeur, exactement au niveau du lieudit Mhaza. Toutefois, il convient de noter que malgré le nombre important de foyers d'incendies, les éléments de la Protection civile gardent toujours la maîtrise de la situation en éteignant la grande majorité des feux tout en surveillant de prês les quatre autres qui sont en cours d'extinction. Il faut noter que les services de la Protection civile, forts de l'expérience douloureuse mais instructive, de l'année passée, ne laissent pas le temps aux incendies pour avancer et devenir non maîtrisables.
À Tifrith Nath Lhadj, afin de mettre un terme à l'avancée des flammes, il a carrément été décidé de faire usage de bombardiers à eau affrétés par la Russie. Ce moyen aérien efficace n'a pas seulement mis fin à l'avancée des feux mais a participé grandement à rassurer les populations qui vivent encore sous le choc des incendies meurtriers de juillet 2021 et de la peur de revivre ce scénario cauchemardesque, une deuxième fois.
En effet, l'année passée, la région a vécu quatre semaines infernales. Coincée entre des incendies qui partaient de toutes parts, les populations ont passé des moments difficiles à compter les pertes et hélas les vies humaines emportées par le sinistre. C'est la plus grande catastrophe que la région a vécue, de l'avis des anciens qui ne se souviennent pas de sinistres aussi grands à l'exception des épidémies.
Enfin, notons que cette année, le mois d'août qui tire à sa fin annonce un été sans grands incendies d'autant plus que le climat commencera à s'adoucir dans les jours qui viennent avec le début de la période appelée en kabyle «Smayem Lekhrif» qui se caractérise par l'instabilité météorologique, des orages et surtout le retour de la fraîcheur durant les nuits. Cette période où les incendies sont signalés s'appelle «Smayem Ounevdou». Vingt journées qui se caractérisent, elles, par des journées caniculaires favorisant le départ des feux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.