Session extraordinaire du Conseil national le 2 août pour l'élection d'un président par intérim    Les étudiants entre résistance et persévérence    Soupçonné de corruption, Tayeb Louh interdit de sortie du territoire algérien    L'APW de Tizi Ouzou dénonce un crime économique et social    Des résultats de recherche inexploités    Arkab qualifie l'incident avec l'Iran de «contrôle de routine»    MCA : Bourdim : « J'ai expliqué au coach les raisons qui ont fait que j'ai raté les deux jours de stage »    ATTERRISSAGE A CONSTANTINE D'UN AVION RELIANT EL OUED A PARIS : Les explications d'Air Algérie    Le Maroc abuse de la répression    SITUATION ECONOMIQUE DE L'ALGERIE : Des experts tirent la sonnette d'alarme    Zetchi démissionnerait ce jeudi    AU NIVEAU D'UNE ZONE NON AUTORISEE A LA BAIGNADE : Encore une énième noyade enregistrée à Mostaganem    TENTANT DE SAUVER DEUX FILLES DE LA NOYADE : Un jeune homme meurt noyé à Béjaia    Plusieurs mesures pour prévenir une réapparition du choléra    Guedioura se rapproche d'Al Gharafa    Djemiaï va soumettre la liste du BP au comité central    Driencourt quitte Alger    L'attaquant malien Mohamed Niapegue Cissé à l'essai    La compétition rapporte 83 millions de dollars à la CAF    Brahimi file à Al Rayan    La Ligue Sud-Est comptera 16 équipes    Le stage de Tunisie délocalisé à Alger    Israël enterre ce qui reste du processus de paix    Interception d'un avion espion américain    Dialogue : les raisons de l'impasse    Accueil des nouveaux bacheliers à l'université Yahia-Farès    La ville croule sous les ordures    2 frères meurent asphyxiés au fond d'un puits    Le ministre de l'Enseignement supérieur exige des en-têtes en anglais    sortir ...sortir ...sortir ...    Vive Raconte-Arts !    Le Sud ne perd pas le nord    «Le mouvement théâtral dans les Zibans a accompagné toutes les causes sociales»    Un nouveau documentaire sur la guerre d'Algérie    La dictature militaire racontée par les réalisateurs espagnols    Montage de camions Renault trucks : Soprovi obtient l'agrément    Un homme découvert mort au marché de gros d'El Kerma    Cyber-escroquerie, une arrestation    Crise politique : Des initiatives mais point de solutions !    Méditation sur un nuage    L'économiste Kamel Rezzigue a la radio : "Il faut accélérer le processus politique pour le salut de l'économie nationale délicatement fragilisée par ...    Bourses : Séance inaugurale folle pour le Star chinois    Chlef : Plus de 700 enfants sensibilisés à l'économie de l'eau    Avions de combat : Thales plaide pour une alliance en Europe    Cameroun: Libération d'une partie des opposants, un pas vers le dialogue politique ?    CETA : L'accord "vise à destituer le politique au profit des puissances de l'argent"    Une "réponse forte à la bande"    Le gouvernement au chevet des nouvelles villes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zendjabil Ahmed ne sévira plus
UN BARON DE LA DROGUE TOMBE À BLIDA
Publié dans L'Expression le 22 - 07 - 2006

l'homme le plus recherché d'Algérie aurait promis de faire des révélations.
Le tristement célèbre baron de la drogue, en l'occurrence Zendjabil Ahmed, originaire de la wilaya de Chlef, qui était activement recherché depuis près de 10 ans par les différents corps de sécurité, vient finalement de se livrer aux forces de sécurité stationnées dans la wilaya de Blida, apprend-on d'une source crédible.
Notre source indique que celui qui était à la tête du plus grand réseau de trafic de drogue international en Algérie, a signifié sa volonté de bénéficier de la loi sur la charte pour la paix et la réconciliation nationale en sa qualité de financier du terrorisme. Zendjabil a fait des révélations fracassantes à propos de certaines complicités de cadres notoires et de commis de l'Etat, qui seraient impliqués dans le trafic de drogue chapeauté par ce désormais ex-baron, indique notre source. Ce dernier a été, à maintes reprises, condamné par contumace à de lourdes peines de prison, notamment par les tribunaux d'Oran, pour son implication avérée dans des affaires de stupéfiants, citant entre autres l'affaire des 900 kilogrammes de kif traité saisis en 2000 au niveau du port d'Oran.
Cette importante quantité de drogue s'apprêtait à être transbordée sur un bateau qui devait lever l'ancre pour se diriger vers la ville espagnole d'Alicante où des membres du réseau étaient chargés de sa réception. L'enquête menée par les éléments de la brigade des stupéfiants de la sûreté de police de wilaya a fait ressortir qu'une quantité estimée à environ 600kg de résine de cannabis a déjà été écoulée dans la capitale de l'Ouest avant cette importante prise, selon les aveux des mis en cause arrêtés, parmi lesquels figuraient des policiers et des matelots.
Les 900kg de kif traité ont été acheminés à partir d'une localité de la bande frontalière algéro-marocaine où ils ont été réceptionnés quelques jours auparavant par des convoyeurs qui n'étaient pas à leur première «mission».
La drogue provenait de la région de Nador, sur le territoire du Royaume chérifien où des membres du réseau de Zendjabil se chargeaient de sa livraison. Toujours est-il que celui qui faisait l'objet de plusieurs mandats d'amener et d'un mandat d'arrêt international, dont la photo se trouve dans tous les bureaux des enquêteurs des services de sécurité, est parvenu à inonder la capitale de l'Ouest de drogue.
Zendjabil s'est lancé dans le trafic de stupéfiants à la faveur des tragiques événements qui ont marqué la décennie noire.
Notre source indique encore que l'homme le plus recherché d'Algérie aurait promis de faire des révélations sur les différents rouages bien huilés qui ont permis à son vaste réseau de trafic de drogue, dont les ramifications s'étendent au-delà de nos frontières, d'activer à travers le territoire national, entre autres.
Cet ex-baron est, notons-le, à la tête d'une fortune colossale, dont une grande partie a été investie dans l'immobilier à l'ouest du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.