Les bienfaits méconnus du citron    Ballon d'Or : Guardiola prend la défense de Messi    Déclaration de patrimoine en question    Quand la chute du dinar fausse les calculs    Elections locales: Les résultats préliminaires connus    Du 4 au 6 décembre: Une conférence nationale sur la relance industrielle    Coupe arabe FIFA: Algérie A' - Soudan, aujourd'hui à 11h00 - Bien entamer la compétition    Ballon d'Or: Messi, un sacre qui fait grincer des dents !    JSK - Les joueurs confinés: Le match face au Royal Léopards reporté    Ténès: Deux morts dans un glissement de terrain    Raffinerie de Skikda: Huit personnes atteintes de brûlures suite à un incendie    Illizi: Quatre morts dans une collision    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Une journée cruciale pour la droite, aujourd'hui en congrès    Le FFS en quête d'alliance    Les indépendants exigent une enquête    Le temps des tractations    Vers la révision des textes juridiques    Témoignages    Messi, le ballon dort    Mahrez au 20e rang    Toujours dans l'impasse    «L'Algérie est ciblée»    Le programme de travail sera valable du 4 décembre 2021 au 31 janvier 2022    L'Algérie souhaite davantage d'investissements chinois    Le docteur Derrar fait le point    82 familles relogées    17 personnes coincées dans un immeuble    Ce que veulent les syndicats de la santé    95 décès depuis le début de l'année    L'hostilité à l'engagement armé de la France de plus en plus visible    Xi Jinping adresse un message de félicitations à une réunion à l'ONU    «L'art : le regard pour ombre»    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Semaine du court métrage    Accélérer la mise en œuvre de l'Accord d'Alger    Maroc Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Les nouvelles technologies au secours de la culture    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Du pain sur la planche
RENTREE SCOLAIRE 2006-2007
Publié dans L'Expression le 27 - 08 - 2006

La dernière revalorisation de salaires est en dessous des attentes des travailleurs de l'éducation.
Plusieurs dossiers laissés en suspens, l'année écoulée, remontent à la surface du Front social à l'approche de la rentrée scolaire. Outre la réforme de l'éducation et le dossier des écoles privées, les revendications salariales et statutaires des syndicats autonomes, constituent la question la plus brûlante qui plane sur le département de Benbouzid.
La dernière revalorisation de salaires est en dessous des attentes des travailleurs de l'éducation, convergent à dire les représentants des différents syndicats autonomes. Le porte-parole du CLA (coordination des lycées d'Alger), M.Ousseman, a qualifié la dernière augmentation de salaires dont a bénéficié l'ensemble des travailleurs de la Fonction publique de «rattrapage salarial». Le porte-parole du CLA, qui fait l'objet de poursuites judiciaires, en raison de son implication dans les mouvements de grève qui ont marqué l'année scolaire passée, a estimé que les augmentations qui ont touché les primes et les indemnités sont «dérisoires» et sont loin de répondre aux revendications des enseignants. Notre interlocuteur n'a pas caché l'intention du CLA de renouer avec les débrayages pour faire aboutir les revendications socioprofessionnelles des enseignants du secondaire.
Le chargé de l'information au sein du Cnapest (Conseil national autonome des enseignants du secondaire et du technique), M.Lamdani, a considéré pour sa part que la récente revalorisation de salaires est «très insuffisante». Il a indiqué dans le même contexte qu'elle est loin des aspirations des enseignants et ne répond pas aux réalités économiques du pays. «La détérioration très grave du pouvoir d'achat des Algériens ne peut être rehaussée par une augmentation aussi minime», poursuit M.Lamdani qui a indiqué que les prix du gaz, de l'électricité et tous les produits de consommation ont connu des hausses sensibles suite à cette revalorisation, pourtant, insignifiante. Même constat pour le Syndicat autonome des travailleurs de l'éducation et de la formation, qui estime selon les propos de son porte-parole, M.Saàdala, que la hausse des salaires dont ont bénéficiée les travailleurs de la Fonction publique est en deçà des espoirs de ces derniers.
Notre interlocuteur a déclaré, par ailleurs que son syndicat est dans l'attente de la deuxième augmentation, annoncée par le chef du gouvernement pour établir son plan d'actions. Lequel, ajoute le porte-parole de la Satef, peut déboucher sur une reprise des débrayages au cours de la prochaine rentrée sociale.
En plus des revendications d'ordre salarial, les mouvements de protestation sont motivés, également, par des réclamations à caractère professionnel et syndical. La promulgation de statuts spécifiques pour les enseignants, l'exercice des libertés syndicales et autres revendications, telle la gestion transparente et publique des oeuvres sociales, ont été entre autres motivations, les causes des débrayages qui ont paralysé à maintes reprises, les différents paliers de l'éducation nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.