La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie de retour...
55E FESTIVAL DE CANNES
Publié dans L'Expression le 16 - 05 - 2002

Après une trop longue absence, les images algériennes retrouvent la Croisette cannoise.
En effet, c'est à Yamina Bachir-Chouikh, qui a longtemps exercé ses talents de monteuse sur nombre de films algériens, que revient la lourde charge de camper un rôle taillé dans le pur bois national, celui avec lequel on fait cet arbre particulier qui a toujours pour fonction essentielle de cacher la forêt pétrifiée... Mais ne boudons pas notre plaisir et saluons la performance de la réalisatrice qui, avec Rachida, un premier film, réussit le tour de force d'être dans la section voisine de la compétition officielle «Un certain regard». Yamina B.C. sera en lice en revanche pour la «Caméra d'or» qui récompense la première oeuvre consacrée par un pays idoine. Oussama Mohamed (Syrie), Chassan Salhab (Liban), Abderrahmane Sissako (Mauritanie) complèteront, dans cette sélection, la participation arabe.
Ailleurs, c'est à la «Semaine de la critique» que l'on retrouvera d'autres images arabes, cette fois de Palestine avec Rana's wedding de Hany Abu Assad.
Pour la course à la Palme d'or, la surprise, au palmarès, pourrait venir d'un autre Palestinien, Elia Suleimann avec Intervention divine, celui qui avait déjà étonné les habitués d'un autre festival, celui de Venise, en 1998 en filmant avec une rare maestria une désopilante Chronique d'une disparition. Elia aura à ses côtés un des rares cinéastes israéliens progressistes, Amos Gitaï, le cauchemar du Likoud depuis plus de deux décennies, cette fois il revient avec Kedma, une oeuvre qui sent le soufre de loin...
Mais Cannes c'est aussi la magie. Le rêve. En vingt-cinq années de fréquentation assidue du plus grand événement filmique mondial, il ne nous a jamais été donné de constater un certain parfum de remake dans l'organisation de ce rendez-vous annuel, devenu incontournable pour tous ceux qui ont compris que l'image et sa maîtrise constituent une arme des plus attractives, voire parfois des plus dissuasives.
L'exemple de l'Iran, qui a su changer de fond en comble une image pour le moins détestable en misant sur le cinéma, est des plus patents...
Yamina Bachir fera peut-être des émules, qui sait? Mais pour le moment, trêve de questionnements et plongeons une dizaine de jours durant dans une odyssée d'images et de sons. Laissons parler l'imaginaire de cette centaine d'auteurs venus aussi bien des USA que du Bangladesh (un film d'une rare audace sur la tentation intégriste) sur lequel nous reviendrons en temps utile.
Pour la petite histoire, signalons la mise sous observation attentive de Spider de David Cronenberg qui sera soumis à l'appréciation d'un jury présidé par David Lynch, ce même Lynch qui a, selon la rumeur, raté la Palme à cause d'un supposé veto d'un certain Cronenberg alors maître de séance de cette édition-là...
Le rideau se lève ce soir sur Hollywood ending de Woody Allen, qui a fait ainsi une infidélité de taille à la Mostra de Venise. Et c'est sur cette même note américaine que la boucle cannoise sera bouclée, dans dix jours, avec le dernier Claude Lelouch And now Ladies and gentlemen...
En attendant place au show !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.