Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le plan d'action de Ouyahia passé au crible
PREROGATIVES DES ELUS LOCAUX, PME ET AGRICULTURE AU CENTRE DES DEBATS
Publié dans L'Expression le 17 - 12 - 2008

Le Premier ministre répondra demain aux questions soulevées par des députés avant le vote du Plan d'action.
La nécessité d'élargir les prérogatives des élus locaux, le développement de l'agriculture et un meilleur soutien aux PME, ont été largement soulignés par les députés, réunis lundi en séance plénière de l'Assemblé populaire nationale (APN). Celle-ci a été consacrée à l'examen du nouveau Plan d'action du gouvernement. Ainsi, le député du Front de libération nationale (FLN), Noureddine Kebabi, a plaidé pour une accélération de la mise en oeuvre des réformes entreprises dans le secteur de la justice afin que les affaires de justice soient traitées avec célérité. Il a également appelé à une spécialisation des juges assurant une meilleure maîtrise des dossiers.
Le Mouvement de la société pour la paix (MSP), a quant à lui, à travers son député Boubekeur Mohammed Saïd, plaidé pour la promulgation de nouveaux Codes de la commune et de la wilaya afin de «permettre aux élus de prendre en charge, de manière plus efficiente, les préoccupations des citoyens et participer activement au développement local», relevant dans ce contexte les limites actuelles des prérogatives des élus locaux.
Le député du Parti des travailleurs (PT) a pour sa part, souligné la nécessité d'élaborer un statut particulier pour les présidents d'APC et les prémunir ainsi contre toute tentative de corruption. Il a indiqué dans ce contexte qu'«il est inconcevable qu'un maire qui gère des projets de milliards de DA touche une mensualité de 18.000DA seulement». Il a, en outre, insisté sur la création de nouvelles communes afin de rapprocher le citoyen de l'administration, dans le cadre du nouveau découpage administratif.
Le député du Front national algérien (FNA), Mâamar Mankour, a également rejoint son homologue du PT sur le premier point en plaidant également pour une révision des Codes de la commune et de la wilaya pour une meilleure gestion des affaires du citoyen au niveau local. Il s'est, par ailleurs, montré satisfait quant aux grandes réalisations enregistrées dans divers domaines dans le cadre du Programme présidentiel. Djelloul Abderrahmane Benhadj, député du parti du Rassemblement national démocratique (RND), a, de son côté, abordé lourdement le dossier de l'économie nationale et a appelé à oeuvrer pour bâtir une économie hors hydrocarbures, et ce à travers l'adoption d'une politique rationnelle. Cette dernière devrait se baser sur les potentialités naturelles que recèle l'Algérie, et en particulier l'agriculture et le tourisme et aussi à travers l'encouragement des petites et moyennes entreprises. D'autres députés ont rejoint M.Benhadj sur ce dernier point et ont souligné l'importance capitale à accorder au secteur de l'agriculture au regard d'une facture d'importation des produits alimentaires qui ne cesse de s'alourdir. Ils ont, dans ce sens, souligné la nécessité d'un appui au développement des secteurs de l'agriculture et des PME pour préparer l'économie nationale à l'après-pétrole. Ainsi, dans leurs interventions, ces derniers ont demandé l'effacement de la dette des agriculteurs pour les encourager à consentir davantage d'efforts au service de ce secteur sensible. Ils ont, en outre, appelé à résoudre le problème du foncier agricole qui constitue actuellement un obstacle au développement du secteur agricole, tout en insistant sur la nécessaire relance des coopératives agricoles qui devrait, selon eux, donner un nouveau souffle à ce domaine.
Les députés ont également appelé à la révision de la politique de distribution et de stockage des produits agricoles qui influe, estiment-ils, négativement sur les prix des produits alimentaires.
C'est dans ce contexte qu'un orateur a indiqué que «la production des dattes pour l'année 2007 demeure, dans sa majeure partie, stockée et n'a pas été écoulée, sachant que la production de l'exercice en cours est abondante», s'interrogeant sur les raisons du maintien des prix élevés de ce produit dans les marchés locaux. S'agissant des PME, les parlementaires ont exhorté le gouvernement à faciliter l'accès aux crédits bancaires pour la réalisation de projets profitables au tissu industriel en Algérie. Ils ont également appelé le gouvernement à encourager et promouvoir l'investissement local et étranger à travers la promulgation de lois et législations. Plusieurs autres parlementaires ont mis l'accent dans leur plaidoyer sur les acquis réalisés dans différents secteurs durant les deux mandats du chef de l'Etat, saluant le retour de la paix et de la sécurité à travers tout le territoire national à la faveur de la mise en oeuvre de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale. La séance de débats a été présidée par Abdelaziz Ziari, président de l'APN, en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia. Ces séances de débats se poursuivent jusqu'à aujourd'hui. La séance de demain sera consacrée aux réponses du Premier ministre aux questions soulevées par des députés et au vote du Plan d'action.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.