Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouyahia face aux députés
IL PRESENTE AUJOURD'HUI SON PLAN D'ACTION DEVANT L'APN
Publié dans L'Expression le 19 - 05 - 2009

Les partis siégeant à la chambre basse ont tenu des réunions pour apporter les dernières orientations et instructions à leurs parlementaires.
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, reprend le chemin de l'hémicycle. Il s'offre un face-à-face avec les députés à l'occasion de la présentation aujourd'hui du Plan d'action de son gouvernement. C'est la seconde fois que le Premier ministre présente son programme devant les députés. En effet, le premier Plan d'action du gouvernement a été présenté par M. Ouyahia, devant l'APN, en décembre 2008. Après sa présentation, la feuille de route du gouvernement sera soumise au débat, et ce, durant les deux journées qui suivent. Au dernier jour, dimanche, le Premier ministre répondra aux questions des parlementaires et le Plan d'action sera soumis, juste après, au vote. A la veille de ce rendez-vous, les partis politiques qui siègent à l'APN ont mené hier plusieurs rencontres avec leurs députés pour leur donner les dernières instructions. Ainsi, ces formations ont consacré des séances de travail pour étudier la feuille de route du gouvernement. A l'instar des partis de l'Alliance présidentielle, les formations qui s'inscrivent dans l'opposition n'ont pas manqué, à leur tour, au rendez-vous.
Les partis de l'Alliance présidentielle étaient les premiers à convoquer leurs élus à la chambre basse du Parlement. Le FLN, parti majoritaire, a tenu sa réunion hier en apportant les recommandations nécessaires aux députés de sa formation. C'était le secrétaire général de l'instance exécutive du FLN, M.Belkhadem, qui a convoqué hier après-midi son groupe parlementaire à une réunion. Abdelaziz Belkhadem a expliqué à ses «poulains» les orientations à suivre sur les débats, l'étude et le vote du contenu du document de M.Ouyahia. Le FLN s'est montré, d'ores et déjà, favorable sur le sujet en question. La position du parti de Belkhadem est connue. Ce dernier a affirmé, la semaine passée, que «nous mobiliserons nos parlementaires pour soutenir les actions du gouvernement». De son côté, M.Ouyahia, en sa qualité de secrétaire général du RND, a réuni hier à l'APN ses parlementaires. Mêmes orientations, mêmes instructions et mêmes objectifs. Il s'agit de mobiliser ses députés durant les débats qui suivront la présentation du programme. Quant à la troisième formation de la coalition présidentielle, le MSP en l'occurrence, le président du mouvement, Bouguerra Soltani, a réuni hier au siège de l'APN ses parlementaires. Pour ce dernier le MSP n'a pas la force qui lui permettra de changer «les choses à la chambre basse ni au gouvernement». C'est d'ailleurs ce qu'a déclaré la semaine écoulée le président du MSP, M.Soltani. Pour ce dernier sa formation ne représente qu'une minorité qui n'a pas de poids aussi bien au sein du gouvernement qu'au sein des deux chambres du Parlement.
Cette déclaration intervient, notamment, après la division des députés du MSP en deux groupes. Car, l'équipe dirigée par Menasra aura son mot à dire en dehors des orientations de M.Soltani. Abdelmadjid Menasra a déclaré hier à L'Expression, que son équipe n'a pas constaté beaucoup de différence entre le Programme du président de la République et celui qu'il défend lui et ses partisans, transfuges du MSP. Pour les trois partenaires de la coalition, le mot d'ordre ne peut en aucun cas être différent. En dépit des insuffisances ou ambiguïtés que pourrait contenir le document de leur «ami» du RND, les deux autres partis, le MSP et le FLN, vont apporter leur soutien au Plan d'action de M.Ouyahia. Si celui-ci a déjà arraché le «oui» de ses amis de l'Alliance, ce ne sera pas le cas face aux députés issus des partis qui s'inscrivent dans le rang de l'opposition.
Le Parti des travailleurs, de Louisa Hanoune, réserve sa réponse. Il préfère le wait and see. Lors de la réunion des députés avec la secrétaire générale, il a été décidé de faire connaître la réponse du PT une fois que le Premier ministre aura répondu aux questions des députés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.