L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le CR Témouchent accède, Zaouia et le SCAD en stand-by    Migné compte sur son collectif pour contrer l'Algérie et le Sénégal    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Le tournant    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le wali d'Alger inaugure la forêt du Paradou
REHABILITATION DES ESPACES VERTS
Publié dans L'Expression le 11 - 06 - 2009

L'objectif est d'atteindre 12% de couverture végétale alors qu'elle est de 7% à présent.
Poursuivant ses activités pour la réhabilitation des espaces verts, le wali d'Alger, M. Mohamed Kebir Addou, a procédé hier à l'inauguration de la forêt du Paradou relevant de la commune d'Hydra à Alger. S'étalant sur 10 ha, cet espace vert a été aménagé pour un budget de 51 millions de DA. Ce site a vu des travaux d'entretien de points d'eau, pistes, routes goudronnées, électrification, une maison verte, une bibliothèque et une médiathèque pour enfants, un petit zoo et un poste de sécurité regroupant 30 agents.
Ce nombre est appelé à la hausse atteignant celui de 70 agents afin d'assurer la protection de cet espace contre toute action malveillante. «La capitale est en phase de subir un grand lifting qui la propulsera au rang des grandes métropoles du Bassin méditerranéen.» C'est ce qu'a déclaré le wali d'Alger au cours d'un point de presse qu'il a animé à cette occasion. L'orateur a rappelé, au passage, que «depuis 4 ans et dans le cadre de la réhabilitation des espaces verts, nous avons déjà inauguré le lac de Réghaïa, la forêt de Baïnem en 2006, le jardin de Sfindja à Alger-Centre, le jardin de Tunis à El Biar puis le jardin d'Essai». M.Addou a souligné que «ce programme de réhabilitation des espaces verts est complémentaire et touchera la forêt de Baulieu à Oued Smar, Beni Merad à Bordj El Kiffan, la Prise d'eau à Bourouba...Bref, notre objectif est d'atteindre 12% de couverture végétale alors qu'elle est de 7% à présent».
Longtemps privée d'oxygène, Alger respire à nouveau. Et ce, grâce à ce programme mis sur pied depuis 2004 par les autorités de la wilaya d'Alger. Le programme de réhabilitation des bois et forêts de la wilaya d'Alger consiste essentiellement à relooker, réaménager et à prendre le plus grand soin des espaces: la wilaya d'Alger en compte une centaine avec une superficie totale de plus de 5000 ha. Une centaine de sites forestiers répartis à l'Est comme à l'Ouest, et qui demandent un entretien et une gestion impeccable.
Des massifs forestiers répartis à travers communes et circonscriptions de la ville d'Alger forêt de Mahelma, Baïnem, les Planteurs (forêt réservée à la chasse), Ben Aknoun, Sidi Fredj et la forêt de Bouchaoui. Concernant les principaux bois urbains, la wilaya d'Alger en compte huit (Bois des Arcades, forêt du Ravin de la Femme sauvage, forêt du Kaddous, forêt du Paradou qui vient d'être inaugurée, forêt de Beni Merad à Bordj El Kiffan, forêt de Beaulieu, Bois des Cars et Bois de Ben Omar à Kouba).
Ces projets grandioses, dont une partie a été déjà mise en oeuvre, sous l'impulsion du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M.Noureddine Yazid Zerhouni, intéressent les Algériens soucieux et préoccupés de l'air qu'ils respirent.
Ce plan stratégique découle d'une vision globale appuyée sur deux études fondatrices, liées à la révision du Plan directeur d'aménagement et d'urbanisme de la capitale et celui de l'aménagement de la baie d'Alger.
Pour rappel, dans son programme de réhabilitation, la wilaya d'Alger a établi une liste des principaux bois et forêts urbains ayant bénéficié d'une feuille de route alléchante, et qui repose sur différentes sources de financement, ainsi que sur le concours financier d'autres secteurs. Le coût global de ce programme est estimé à 586.500.000,00 de DA. Il existe au total huit principaux sites: forêts de Bouchaoui, Baïnem, Sidi Fredj, Bois des Cars, Ben Aknoun, Paradou, Ben Omar, Beaulieu et enfin la forêt du Kaddous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.