«Le dialogue doit prendre en considération les craintes légitimes de l'opposition»    Plus de 82 % des citoyens satisfaits des services de police    Omari insiste sur l'accompagnement des projets agricoles    Les modalités de fonctionnement d'un compte d'affectation spéciale fixées au JO    Rentrée sociale et balance des paiements au menu    Signature d'une convention entre le secteur des forêts et l'unité d'ingénierie    Hassan Rabehi à Ouargla évoque le rôle capital des médias    ARRESTATION DU DIRECTEUR DE L'AGENCE FONCIERE D'ORAN : Plusieurs hauts responsables impliqués dans un scandale immobilier    TISSEMSILT : Des coupures intempestives d'électricité au quotidien    30 milliards de dollars dilapidés au ministère du Travail    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt    COUR DE JUSTICE DE MOSTAGANEM : Le nouveau président et le procureur général installés    Drame du concert de Soolking : 5 morts et 17 blessés    BIR EL DJIR (ORAN) : Le nouveau maire suspendu par le wali    RENTREE SCOLAIRE A MASCARA : Plus de 230.000 élèves bientôt sur les bancs de classes    JUSTICE : Zeghmati veut nettoyer son secteur    Naples: Lozano a signé (officiel)    Real Madrid: Neymar, un pied qui inquiète    Vers la fin du pouvoir militaire ?    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Les souscripteurs montent au créneau    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Amrani reste    Velud : "Je suis confiant pour la qualification"    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jeu serré entre le RND et le FLN
SENATORIALES À BOUIRA
Publié dans L'Expression le 22 - 12 - 2009

383 élus communaux et 39 membres de l'APW choisiront parmi 5 candidats, le remplaçant du sénateur Dr Bouha Mohamed et ce, dans le cadre du renouvellement partiel de la chambre haute.
Ainsi, le FNA présentera deux candidats, en l'occurrence, M.Mechedou et Meziani Hamouche. Le RND sera représenté par le maire de la commune de Kadiria, Sbaïhi. Le FLN qui a connu des péripéties a retenu le président de l'APW Gaci, alors que le mouhafadh Nouri postulera en qualité de candidat libre.
Précisons que les trois partis de l'Alliance présidentielle comptent 269 élus répartis comme suit: FLN 125, RND 125 et MSP 19. Le FNA et le RCD comptent 43 élus chacun. L'ensemble des personnes interrogées sur l'issue de ce suffrage pensent que la présence de deux candidats FLN profitera au candidat du RND, surtout que le RCD a retiré sa candidature à l'ultime minute. Le candidat du vieux parti issu des primaires a été remplacé par son dauphin, suite à une décision de la commission nationale de validation des candidatures.
De l'autre côté, le choix de Sbaïhi à l'occasion des primaires de la formation de l'actuel Premier ministre, à la suite d'un vote unanime, aurait obéi à des considérations régionalistes. Natif de la même région que le candidat FLN, certains élus des daïras de Lakhdaria et Kadiria, pourront basculer en sa faveur.
Le second candidat libre mais d'obédience FLN, maire de Aïn Bessem, fragilisera les chances de Gaci et avantagera Sbaïhi. Ces indicateurs laissent penser que tacitement il y a pacte pour que chaque formation garde son siège au Sénat. Les seules raisons qui sont en mesure de fausser les calculs semblent être les voix du RCD et du MSP avec un total de 64 bulletins.
Une alliance de ces deux formations avec l'une des parties en course avantagerait l'un des postulants. La participation du FNA avec deux éléments, réduit à néant ses chances naissantes lui qui s'est invité sur la scène politique, comme cinquième force politique à l'occasion des dernières élections locales.
Par ailleurs, le FFS qui compte 65 élus, a choisi le boycott. Enfin, les personnes au fait des affaires politiques donnent l'avantage des pronostics au président de l'APW et au maire de Kadiria, malgré le jeu serré et le colossal travail de coulisses qui prédomine à quelques jours de la date du vote. Pour les modalités et l'organisation des élections, les services de la Drag, ont assuré la préparation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.