Barrage éthiopien de la Renaissance: réunion des Etats du Nil les 28 et 29 janvier    Secousse de magnitude 3 degrés enregistrée à Jijel (CRAAG)    Une agence nationale du numérique pour la fin du semestre en cours    Nabil Alloune et Ilyas Lahouazi devant le procureur aujourd'hui    Les hirako-sceptiques et le moral du peuple    Alliés pour tuer le progrès !    L'exception d'inconstitutionnalité au centre d'un workshop mardi à Alger    Pour une conférence nationale indépendante    Déception des uns, réticences des autres…    La production en hausse, les pénuries subsistent    PAD : pour un aboutissement démocratique du hirak    Première apparition publique de Lyes Fakhfakh    Les forces gouvernementales se rapprochent d'un objectif-clé    Le bilan du raid contre une base américaine en Irak s'alourdit    Irak : le pouvoir déterminé à mater la révolution    La Banque Casher de la souffrance !    L'économie et la crise libyenne au menu    L'USMA manquait d'armurerie !    Le Sept national en route vers le TQO    Les actes qui "tuent" les promesses    Campagne de sensibilisation de lutte contre les dangers du monoxyde de carbone    Les meilleures plantes pour purifier et désenflammer le côlon    Journée de sensibilisation dans les écoles de Belacel    La Fémis accueillera un cinéaste algérien pour son université d'été    "Les Algériens ignorent pour la plupart l'histoire de leur pays"    Des ahmadis convoqués par la justice    Le dégoût de l'Europe    Plusieurs dossiers au menu de la visite du président turc dimanche en Algérie    Le président Tebboune procède à un mouvement dans le corps des walis    Assemblée Générale Extraordinaire du COA : Les cinq membres «exclus» remplacés    Le plan de surveillance tarde à être mis en place en Algérie    En bref    Real : La réponse de Zidane à Le Graët    Les procès de l'année 2019 sans aucun effet    Championnats de la catégorie Réserve : Matchs programmés les mardis    Transfert : Benzia en négociation avec Dijon    Misserghine: Près de 6.000 demandes pour 700 logements sociaux    Il fera escale les 18 et 19 février prochain: Le salon itinérant de l'étudiant s'internationalise    Gestion d'épicerie !    Libye et économie au menu: Erdogan à Alger pour deux jours    31 morts et 856 blessés sur les routes en une année    Suscitant une polémique franco-française: Macron compare la guerre d'Algérie à la shoah    Zetchi réitére sa confiance envers Belmadi    Flappy Bird : le petit oiseau jaune de retour en mode battle royale    Un document relatant les ères historiques successives    Interland de Google apprend aux enfants à repérer les fake news    Microsoft propose un mash-up Minecraft Toy Story    Le rendez-vous de toutes les surprises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zehouane s'en prend au FFS
L'ACCUSANT D'INSTRUMENTALISER LES DROITS DE L'HOMME
Publié dans L'Expression le 21 - 03 - 2010

Le président de la Laddh, Hocine Zehouane, a tiré à boulets rouges sur le FFS. Il accuse le parti de Aït Ahmed d'être derrière les manoeuvres autour des droits de l'homme auquel il reproche d'instrumentaliser ces droits au «service des clans à l'intérieur et de puissances occultes à l'extérieur».
Lors d'un point de presse animé hier au siège de son organisation, sis à Alger-Centre, le président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (branche Zehouane) n'a pas été tendre avec le Front des forces socialistes.
Selon l'orateur, la Laddh est visée par une campagne de déstabilisation de la part des militants et hauts cadres du FFS, qui tentent d'«étouffer tout discours autonome sur les droits de l'homme».
M.Zehouane a indiqué que ces cadres du FFS ont été manipulés par des plusieurs parties hostiles à l'Algérie.
M.Zehouane qui est l'orateur attitré de cette ligue puisqu'il a été élus dans un congrès, relève que «M.Bouchachi a été destinataire d'autres lettres» de la part de ces parties hostiles au pays.
Le conférencier explique par ailleurs le lien qui existe entre l'ambassade du Maroc à Alger, le FFS et M.Bouchachi.
«Ce dernier agit sous les ordres de son parti en sa qualité de conseiller de Hocine Aït Ahmed» ajoute le conférencier décidément excédé par les problèmes que vit sa ligue. Sans détours, sans allusion, il lâche le morceau, «Il n'y a aucun doute là-dessus. Il se fait manipuler par le Maroc». M.Zehouane souligne, par ailleurs, que M.Bouchachi se fait également manipuler par le département américain.
«M.Bouchachi a été convoqué par le département américain des affaires étrangères pour faire un voyage en Turquie et à Oman afin d'assister aux explications fournies par Condoleezza Rice et Saoud Al Fayçal sur la politique américaine sur le Grand Moyen-Orient.»
C'était sans doute à l'époque de la présidence de George W.Bush. Continuant à s'en prendre au parti de l'opposition, le successeur de Maître Ali Yahia Abdenour a qualifié le parti «de chefferie politique».
Le FFS «n'est pas un parti, mais plutôt une chefferie politique», a-t-il expliqué. Le président de la Laddh accuse les cadres du FFS de falsification et d'utilisation du logo de la Laddh pour rendre publics leurs communiqués. «Ils ont créé une ligue parallèle qui porte le même nom que la nôtre. Ils ont créé un site Internet qui ressemble au nôtre. Ils activent en notre nom.»
Du fait de cette «falsification», Maître Zehouane a affirmé que la Laddh allait avoir recours à des poursuites judiciaires. «Nous avons déposé une plainte contre X qui n'a pas abouti. Mais, maintenant, nous déposerons une plainte contre des noms bien précis», a-t-il déclaré. Maître Zehouane portera-t-il plainte contre le FFS? «Je ne peux avancer aucun nom pour l'instant.»
Maître Zehouane est revenu sur l'annonce de la tenue d'un congrès les 25 et 26 mars prochains dont les initiateurs sont, selon la même source, les cadres liés à cette formation politique.
«Derrière cette initiative, il y a bien entendu la chefferie qui opère à partir de Lausanne en Suisse et de Paris par un réseau familial», a-t-il relevé.
Il a tenu à dénoncer, par la même occasion, la Fédération internationale des droits de l'homme dont le congrès aura lieu en Arménie et auquel prendraient part des supplétifs algériens d'une Ligue FFS intitulée «Laddh».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.