Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    Entre autres sujets abordés: Un Conseil des ministres consacré à l'ouverture des frontières    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Coupe de la CAF : CS Sfax - JSK, aujourd'hui à 17 h 00: Un premier obstacle à franchir    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Aïn El Turck: 2,5 milliards de centimes pour les préparatifs de la saison estivale    Ouverture des frontières : Le «oui, mais» du comité scientifique    Praticiens spécialistes : Les assurances du ministre de la santé    Les (mauvaises) manières du «discours»    L'Onilev déstocke de nouvelles quantités    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Pari réussi pour Belaribi    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    Ronaldo ne retournera pas au Sporting    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Ils redoutent une «débâcle» électorale    Le bouclier juridique    Vers une seconde conférence internationale    Réception de 3.400 doses    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Un jeune assassiné le jour de l'Aïd    9 personnes ont péri noyées    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Retour sur les principaux changements    Charfi réfute toute «nature politique»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'immobilier au coeur du débat
COLLOQUE DES NOTARIATS MEDITERRANEENS
Publié dans L'Expression le 21 - 06 - 2010

Il n'est pas possible de parler de développement de la promotion immobilière sans titres de propriété.
Le troisième Colloque des notariats méditerranéens se déroule depuis hier et s'achèvera aujourd'hui à Alger en présence de pas moins de 500 notaires algériens et étrangers. Organisée par la Chambre nationale des notaires en coordination avec l'Union internationale du notariat et la Fondation du droit continental, cette rencontre tourne autour du thème: «La contribution du notariat méditerranéen dans la promotion et la sécurisation de l'activité immobilière.» A l'ordre du jour, l'octroi de biens immobiliers dont les mesures ont été largement simplifiées et sécurisées selon le ministre de la Justice garde des Sceaux, Tayeb Belaïz. «Grâce aux réformes apportées au corps de la justice, ces dernières années, nous avons pu alléger les mesures de l'octroi de biens immobiliers afin de mieux servir les citoyens et les protéger», a déclaré M.Belaïz dans son allocution d'ouverture. Selon lui, «ce Colloque international est une occasion pour mettre en évidence l'expérience notariale algérienne qui a beaucoup évolué. Cette rencontre est également le moment opportun pour permettre aux différents participants d'échanger leurs expériences». Le rôle du notaire dans l'établissement des contrats de vente de biens immobiliers a été mis en exergue. D'ailleurs, il n'est pas possible de parler de développement de la promotion immobilière sans titres de propriété. Les notaires qui ont pris à bras le corps cette question ont participé à cette réunion pour discuter de cette mesure. En Algérie, il existe déjà quelque 1829 notaires dont un quart sont des femmes (509) selon les chiffres du président de la Chambre nationale des notaires, M.Abdelhamid Achit Henni. M.Achit a affirmé que «la profession de notaire a été caractérisée ces trois dernières années par une grande réorganisation après la promulgation de quatre décrets exécutifs fixant les conditions d'accès, d'exercice et de discipline de la profession de notaire et les règles de son organisation». Selon lui, le notaire est le garant de la traçabilité et de la transparence des transactions en informant les services d'enregistrement, ceux des Impôts et des Domaines et en publiant les actes par voie de presse. Pour rappel, le gouvernement avait adopté quatre projets de décrets exécutifs pour encadrer la profession de notaire, en août 2008. Ces décrets viennent compléter la loi 06-02 du 20 février 2008, notamment les conditions pour devenir notaire et exercer cette profession, ainsi que les modalités de paiement des frais notariaux. Les précédents colloques du notariat méditerranéen se sont déroulés, respectivement, à Marseille (France) les 13 et 14 octobre 2006 et à Antalya (Turquie) les 15, 16 et 17 novembre 2008.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.