Louisa    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    Immobile égale le record de Higuain    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    Lancement aujourd'hui du «Mois du patrimoine immatériel» dédié au costume traditionnel    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    L'ADE et la Seaal s'expliquent    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Les exploitants demandent le renouvellement de leurs contrats    Le gouvernement prend les devants    8 décès et 515 nouveaux cas en 24 heures    13 vols programmés pour ce mois d'août    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le salut est ailleurs que dans la révision de la Constitution"    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Nucléarisation rampante    CHEQUES ET LIQUIDITES    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Crise politique en Tunisie : Nabil Karoui sauve la tête de Rached Ghannouchi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux milliards de centimes dans les caisses
MC ORAN
Publié dans L'Expression le 01 - 06 - 2011

Un débat explicatif a été sanctionné par l'approbation de la délibération portant sur la subvention des clubs professionnels d'Oran.
Malgré la mesure entérinée par le gouvernement algérien quant à la nécessité de l'accompagnement de l'Etat, pendant 05 ans, des clubs professionnels, cela n'a pas empêché le vice-président de l'APC d'Oran, Henni Merouane, d'émettre des réserves sur les subventions qui viennent d'être octroyées par la commune d'Oran au Mouloudia (MCO) et l'ASM d'Oran et cela lors de la session extraordinaire qui s'est tenue, hier, à l'Hôtel de ville. «L'on se demande si l'on est, réglementairement, en mesure de subventionner les sociétés sportives?», s'est-il demandé. Les arguments ne manquaient pas.
Un débat explicatif a été sanctionné par l'approbation de la délibération. Deux milliards de centimes est le montant de la subvention accordée, par l'APC d'Oran contre un milliard de centimes au profit de la formation de «M'dina J'dida» et 150 millions de centimes à l'USMO.
«Cela n'est qu'une première tranche en attendant le budget supplémentaire», a affirmé le président de la commission des affaires culturelles et sportives de la commune, Aouad Mohamed. Au total, plus de 7 milliards de centimes ont été répartis entre 137 associations sportives de la commune d'Oran.
La session extraordinaire tenue, hier n'a, en fait, rien d'extraordinaire quoique l'ordre du jour contenait 20 points. Celui-ci a été consacré exclusivement au développement local. Dans une brève intervention, le secrétaire général de l'APC a expliqué que «la tenue de cette session a été motivée par les lenteurs observées quant à la consommation des crédits».
Lui rétorquant implicitement, le P/APC, Hassam Mohamed Zineddine, dira, que «le bilan du premier semestre de l'année en cours sera donné lors de la prochaine session». La stabilité de la commune d'Oran intéresse, à plus d'un titre, les responsables municipaux. Dans une déclaration expéditive, le président de la commission communale des affaires culturelles et sportives dira que «désormais, l'APC d'Oran financera des projets contenant des dossiers détaillés et si chacune des associations culturelles anime annuellement au moins 2 spectacles, le pari est réussi.»
Pour ce faire, l'APC sera dans l'obligation de recourir à des contrats-programmes devant été ratifiés conjointement avec l'ensemble des associations de la commune. Sur un autre registre, le plan Ramadhan, qui n'attend que son exécution, est fin prêt. Quelque 7000 familles bénéficieront des couffins du Ramadhan contenant les différentes denrées alimentaires.
A cet effet, la bagatelle de 2,4 milliards de centimes y a été consacrée tandis que le trousseau scolaire est passé par l'évaluation. Equiper les écoles en appareils de chauffage semble constituer l'une des premières priorités des élus municipaux. Tout compte fait, au vu des déclarations du maire qui a indiqué que «le taux des écoles équipées est de 95%, cela sera clôturé à 100% d'ici la fin de l'année en cours».
Un montant de 6 millions de dinars a été accordé à cet effet. Plusieurs délibérations, en ce sens, ont été entérinées hier. Il semble bien que l'APC d'Oran tend à rattraper le retard cumulé, ces dernières années, dans la gestion des affaires de la cité. Un aveu a été fait par le maire d'Oran en déclarant que «l'Assemblée populaire communale a approuvé durant ces quatre derniers mois 70 délibérations toutes liées au développement local».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.