AADL-Alger: 77.435 unités achevées dont 7.909 seront livrées le 5 juillet    Athlétisme-Covid19: la Fédération algérienne décrète une saison à blanc    Covid19: 26 décès et plus de 1500 cas impactés parmi les personnels de la Santé    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Le nouveau tsar    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Les médecins critiquent la gestion de la crise    9 décès et 413 nouveaux cas en 24 heures    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Un lectorat espagnol au campus de Béjaïa    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelhak Layada échappe à un attentat
L'ex-“émir” du GIA ciblé par une bombe
Publié dans Liberté le 06 - 04 - 2009

Après avoir reçu des menaces, l'ex-“émir” national du Groupe islamique armé (GIA) a été, hier, la cible d'une tentative d'attentat.
Ce n'est pas la première fois qu'il reçoit des intimidations et des menaces depuis qu'il est sorti de prison, mais cette fois, c'est carrément la volonté de passer à l'acte qui se fait plus visible. En effet, une bombe placée devant sa maison a été découverte, hier matin ; ce qui illustre bien qu'il s'agit clairement d'une intention de le liquider.
L'ex-“émir” national du Groupe islamique armé (GIA) Abdelhak Layada est la cible d'un attentat à la bombe à quelques jours du scrutin présidentiel. C'est ce que nous a révélé Adlène Layada, son fils aîné, selon lequel une bombe a été découverte devant leur domicile familial à Baraki.
“C'est mon père qui a alerté les services de la police. Alors qu'il sortait de la maison le matin, comme d'habitude, mon père a remarqué un paquet suspect en face de la maison, à proximité de notre voiture. Il est alors allé voir de plus près et c'est là qu'il a découvert qu'il ne s'agissait pas d'un paquet ordinaire mais d'une bombe. Mon père a tout de suite alerté les services de police qui sont arrivés et ont désamorcé et emporté l'engin”, nous a-t-il révélé. Il dira qu'il n'existe aucun renseignement sur la nature de l'engin explosif et qu'aucun message n'a accompagné cette tentative d'attentat. Il faut toutefois signaler qu'un linceul était déposé au même endroit que la bombe. “La police a pris les choses en main, et rien n'a filtré sur cette affaire pour le moment, puisque les investigations sont en cours. Ce qui est clair, par contre, c'est que les menaces qui pèsent sur mon père et notre famille sont réelles. Ce sont des menaces de mort. Il ne s'agit plus d'intimidations, mais seul Dieu sait ce qui se trame”, ajoutera Adlène Layada. Ce dernier a profité de cette occasion pour apporter quelques précisions. “J'ai lu quelque part que mon père et son chauffeur sont menacés. Mon père n'a jamais eu de chauffeur, il a toujours été seul depuis sa sortie de prison. Mon père n'a ni garde rapprochée ni quoi que ce soit”, s'est-il exclamé. Néanmoins, Layada fils avoue que son père a toujours été menacé, et ce, depuis sa sortie de prison, mais cette fois les choses se sont compliquées. “Mon père est menacé depuis qu'il est sorti de prison, ça ne date pas d'aujourd'hui et le message est clair, son intégrité physique est aujourd'hui sérieusement menacée.” Enfin, concernant cette même affaire, il dira que l'enquête de la police suit son cours et qu'à présent son père suit aussi l'affaire. “Je ne peux rien dire sur l'enquête qui suit son cours, et mon père accompagne de très près l'évolution de la situation. À présent, nous laissons les services de police faire leur travail”, a-t-il conclu.
Chérif Memmoud


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.