Début à Alger de la 14ème conférence du Dialogue 5+5:    Ryad veut un "cadre de coopération" Opep/non Opep à long terme    La Russie retire ses militaires d'Afrine, en Syrie    Mahrez signe son 8e but en Premier League !    Le syndrome de Stockholm appliqué à la politique    Paiement en ligne: Algérie Poste lance sa nouvelle plateforme monétique    Présidentielle, trafic de drogue, montage de véhicules…: Les réponses d'Ouyahia    Chlef: L'affichage sauvage irrite le wali    Selon The Guardian: Al-Qaïda recrute au sein des affiliés de Daech    Ils revendiquent de meilleures conditions de vie: Des retraités de l'ANP bloqués aux portes d'Alger    FAF - Réunion du Bureau fédéral: Un face-à-face décisif entre Zetchi et Kerbadj    Alger: Vol de véhicules, 5 arrestations    Sour El Ghozlane: Quatre personnes sauvées d'une asphyxie au gaz    Boat-people    La Turquie "va" attaquer l'enclave kurde d'Afrine    Contraintes et réalité du terrain    La Poste doit jouer un rôle «central» dans la vie économique des nations africaines    Exposition photographique chinoise    L'envoyé de l'ONU met en garde contre un statu quo    Des crimes de guerre sont commis par les depuis trois ans    Le logement promotionnel aidé (LPA) très convoité    Concert-anniversaire d'El Mossiliya    Voyage sous tension pour Mike Pence    L'accord n'est pas viable sans les Etats-Unis    La maintenance du parc roulant sera assurée    Du kif à peu de frais    «Le CRB, l'USMH, le MCO et l'USMB interdits de recrutement»    Derby maghrébin à haute facture    Main-mise des lutteurs des Ligues d'Alger et d'Oran    La bonne opération de l'USB et l'USMH    L'ASAM imperturbable    Mourinho ne veut pas de Ronaldo    Le parti de Djaballah craint de disparaître    Zahir Ihaddaden est décédé à 89 ans    C'est le pourrissement    Les paramédicaux reconduisent leur grève    Deux éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés à Oran et Sétif    Sept mairies toujours bloquées à Tizi Ouzou    Le wali écarte tout recours à la force publique    Ouyahia pour l'application de la peine de mort aux narcotrafiquants    La classe politique est appelée à changer les mentalités    «Je ne serai pas candidat à la présidentielle de 2019 contre le président Bouteflika»    La commission chargée d'élaborer la liste installée    La musique classique contemporaine s'invite à Alger    Les ambitions cachées de Luc Besson en Algérie    Exposition de mangas à la galerie Ezzou'Art    Visiter la Casbah à dos d'âne    Zahir Iheddaden tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelhak Layada échappe à un attentat
L'ex-“émir” du GIA ciblé par une bombe
Publié dans Liberté le 06 - 04 - 2009

Après avoir reçu des menaces, l'ex-“émir” national du Groupe islamique armé (GIA) a été, hier, la cible d'une tentative d'attentat.
Ce n'est pas la première fois qu'il reçoit des intimidations et des menaces depuis qu'il est sorti de prison, mais cette fois, c'est carrément la volonté de passer à l'acte qui se fait plus visible. En effet, une bombe placée devant sa maison a été découverte, hier matin ; ce qui illustre bien qu'il s'agit clairement d'une intention de le liquider.
L'ex-“émir” national du Groupe islamique armé (GIA) Abdelhak Layada est la cible d'un attentat à la bombe à quelques jours du scrutin présidentiel. C'est ce que nous a révélé Adlène Layada, son fils aîné, selon lequel une bombe a été découverte devant leur domicile familial à Baraki.
“C'est mon père qui a alerté les services de la police. Alors qu'il sortait de la maison le matin, comme d'habitude, mon père a remarqué un paquet suspect en face de la maison, à proximité de notre voiture. Il est alors allé voir de plus près et c'est là qu'il a découvert qu'il ne s'agissait pas d'un paquet ordinaire mais d'une bombe. Mon père a tout de suite alerté les services de police qui sont arrivés et ont désamorcé et emporté l'engin”, nous a-t-il révélé. Il dira qu'il n'existe aucun renseignement sur la nature de l'engin explosif et qu'aucun message n'a accompagné cette tentative d'attentat. Il faut toutefois signaler qu'un linceul était déposé au même endroit que la bombe. “La police a pris les choses en main, et rien n'a filtré sur cette affaire pour le moment, puisque les investigations sont en cours. Ce qui est clair, par contre, c'est que les menaces qui pèsent sur mon père et notre famille sont réelles. Ce sont des menaces de mort. Il ne s'agit plus d'intimidations, mais seul Dieu sait ce qui se trame”, ajoutera Adlène Layada. Ce dernier a profité de cette occasion pour apporter quelques précisions. “J'ai lu quelque part que mon père et son chauffeur sont menacés. Mon père n'a jamais eu de chauffeur, il a toujours été seul depuis sa sortie de prison. Mon père n'a ni garde rapprochée ni quoi que ce soit”, s'est-il exclamé. Néanmoins, Layada fils avoue que son père a toujours été menacé, et ce, depuis sa sortie de prison, mais cette fois les choses se sont compliquées. “Mon père est menacé depuis qu'il est sorti de prison, ça ne date pas d'aujourd'hui et le message est clair, son intégrité physique est aujourd'hui sérieusement menacée.” Enfin, concernant cette même affaire, il dira que l'enquête de la police suit son cours et qu'à présent son père suit aussi l'affaire. “Je ne peux rien dire sur l'enquête qui suit son cours, et mon père accompagne de très près l'évolution de la situation. À présent, nous laissons les services de police faire leur travail”, a-t-il conclu.
Chérif Memmoud


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.