Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Intempéries à Tizi-Ouzou: fermeture de la RN 25 pour cause d'éboulement    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Dans une ambiance tendue    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Le billet retour de la dignité    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Benzema pose un problème de fond    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    6 personnes d'une même famille, victimes du monoxyde de carbone, sauvées de justesse    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    Bilan des incendies survenus cet été : Signe alarmant du recul du niveau de conscience citoyenne    Tiaret: Trois morts dans un carambolage    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    LES NECESSAIRES ARGUMENTS    Une activité de proximité à Alger    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Promouvoir le devoir citoyen    élection présidentielle du 12 décembre Marches de soutien dans plusieurs wilayas de l'Est    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Tizi-Ouzou: la commission pour la prise en charge des personnes sans abris installée    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Para-athlétisme / Mondiaux-2019 : La sélection algérienne de retour au pays, auréolée de 16 médailles, dont deux or    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une commune à deux cultures
ZAHANA
Publié dans Liberté le 31 - 05 - 2009

Bien que résidant dans une commune qui relève administrativement de la wilaya de Mascara, les habitants de Zahana s'identifient beaucoup plus aux Oranais avec lesquels ils partagent plusieurs points, dont la mentalité, le langage, les us et coutumes, les traditions et tous les autres rapports relationnels, particulièrement commerciaux.
Cette distinction trouve son explication par la proximité de cette localité de la capitale de l'Ouest car n'étant distante que de 15 km environ et éloignée de Mascara de plus de 70 km. Ces caractéristiques incitent la population de cette commune à formuler le souhait de dépendre de la wilaya d'Oran, car elle éprouve beaucoup de difficultés à rallier le chef-lieu de wilaya pour le règlement des problèmes, notamment administratifs.
Partagée entre deux références, la commune de Zahana est sortie de l'anonymat grâce à la cimenterie, la plus importante unité de l'Ouest, sinon de tout le pays, implantée sur son territoire. Le choix du site sur lequel a été réalisée cette cimenterie n'est pas fortuit puisque la commune de Zahana dispose du plus grand gisement d'argile de la région exploité depuis plus d'une cinquantaine d'années déjà et censé alimenter l'usine sur le long terme.
La commune de Zahana fait également partie de l'histoire symbolisée par le légendaire Ahmed Zabana, dont il est natif et qui reste le premier martyr algérien guillotiné par l'armée d'occupation française. Cet événement est d'ailleurs commémoré annuellement par les autorités de la wilaya en hommage à cet enfant du pays qui a sacrifié sa vie pour la juste cause et cité souvent en exemple en qualité de héros par la population locale pour lequel elle ressent une grande fierté. Elevée au rang de daïra à la suite du dernier découpage administratif, Zahana assume difficilement ce statut eu égard au volume des charges que présentent les exigences des populations des agglomérations sous sa coupe, même si, en apparence, sa situation socio-économique est enviable.
Officiellement, selon les résultats du récent recensement général effectué, la population fixe de la commune est estimée à 23 000 habitants, dont 6 300 âmes vivent à Djeniène Meskine, une importante localité limitrophe du territoire de la wilaya de Sidi Bel-Abbès qui lui est rattachée. À ces chiffres, viennent s'ajouter des milliers de visiteurs temporaires présents quotidiennement sur les lieux pour procéder à l'enlèvement du ciment et qui ont un impact direct sur le quotidien des résidents, notamment sur le plan économique. Mais, si Djeniène Meskine venait à bénéficier du statut de commune, les retombées d'une telle décision seraient lourdes de conséquences pour Zahana, car la cimenterie lui échapperait puisqu'elle est située sur le territoire de Djeniène Meskine. Dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité, la commune a bénéficié de l'inscription d'une opération relative à la réalisation d'un siège de sûreté de daïra accompagné de 8 logements de fonction qui sont en voie d'achèvement pour une enveloppe globale de 57,2 millions de DA, ainsi que de la construction d'un célibatorium dont les travaux en cours de finition ont nécessité la somme de 16,7 millions de DA. Le secteur de la santé, très présent dans la commune par l'implantation d'une polyclinique, s'est enrichi par la réception d'un laboratoire bactériologique pour un coût de 50 millions de DA. Destinée à assumer des missions, tant médicales que sécuritaires, une unité légère de la Protection civile sera bientôt opérationnelle dans la commune, car le projet est en cours de réalisation. Dans le but évident d'améliorer les conditions de vie de la population, une enveloppe financière de l'ordre de 525 millions de centimes a été dépensée pour renforcer le débit de l'alimentation en eau potable par l'adduction du réseau à partir des nouveaux forages. Dans la même lignée, des travaux d'entretien du chemin de wilaya 98 sur une distance de 8 km et la réalisation d'un ouvrage d'art sont en voie de lancement, une opération évaluée à 6 milliards de centimes. À l'instar des autres communes de la wilaya de Mascara, Zahana enregistre des habitations précaires appelées à disparaître, et c'est dans cette optique qu'un quota de 75 logements de remplacement lui est réservé par les services concernés. Outre le chef-lieu de la commune, les agglomérations de Djeniène Meskine et Moualda ont bénéficié de différents projets, tous secteurs confondus, visant un double objectif, celui d'une mise à niveau et la fixation des populations.
Ainsi, plusieurs opérations, telles que la rénovation de la conduite d'alimentation en eau potable, la construction de 30 logements locatifs, 64 autres participatifs, un projet de protection du village contre les inondations, des tribunes pour le stade, l'aménagement urbain et 40 locaux professionnels sont réservés à Djeniène Meskine.
Quant à la localité de Moualda, elle a également fait l'objet d'une attention particulière en bénéficiant de 4 importantes opérations, notamment la réalisation d'un réseau d'assainissement, la réfection de l'école primaire, la construction de 93 logements octroyés à la population et l'inscription d'un projet concernant l'aménagement de la voierie urbaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.